Une nation éducatrice ?

« À travers une vision globale et percutante, toute entière inspirée de notre vocation à tous, Marc Vannesson propose une nouvelle alliance, une alliance éducative, indispensable et fondatrice pour répondre aux enjeux économiques, sociaux, ou sécuritaires du pays.

C’est un prisme, c’est une disposition d’esprit, c’est une nécessité : nous devons tous être éducateurs. Plus qu’une start-up nation, faire de la France une nation éducatrice, voilà bien le socle d’une refondation enthousiasmante ».

Koz, chez koztoujours

Macron bientôt en visite au Vatican ?

Emmanuel Marcon pourrait se rendre bientôt à Rome, pour recevoir son titre de chanoine du Latran, comme l’indique un article du Parisien. Une visite certes symbolique, pour un président cultivant l’art du symbole, mais aussi politique, une rencontre avec le Pape permettant de toucher de manière toute particulière les catholiques. Le titre de chanoine relance ainsi la possibilité d’une rencontre prochaine avec le Pape François, même si l’agenda choisi par l’Elysée sera déterminant, dans le tumulte de réformes inquiétant les catholiques, à l’instar de la PMA. Affaire à suivre.

 

 

 

Source photo : Article du Parisien.

 

 

Dieu révèle ses mystères aux pauvres

« Rien ne la destinait à une telle vocation. Fille d’agriculteur et d’une ‘femme aux dons du cœur et de l’esprit’, heureuse d’être au foyer, elle s’imagine volontiers mère de famille nombreuse, à la campagne. Mais, à 11 ans, son cœur est touché sur les bancs de l’école. Elle y rencontre Alice, une jeune fille handicapée, qui subit les railleries de ses camarades. ‘Un jour où nous nous moquions d’elle, je l’ai vue recroquevillée près du radiateur. De grosses larmes coulaient sur son visage, alors qu’elle ne manifestait jamais aucune émotion. J’ai rejoint son cœur, sa souffrance d’indésirable. Je me suis dit que j’aimerais la consoler’. La jeune Marie-Hélène Matthieu en a la conviction : quand elle sera grande, elle choisira un métier où elle pourra venir en aide aux ‘enfants malheureux’.

Entretien avec Marie-Hélène Matthieu dans Famille Chrétienne

Le purgatoire est un lieu de grande espérance

« Le purgatoire est un lieu de grande espérance, de désir ardent, mais de souffrance et de tristesse, car les âmes se sentent sauvés et aimés de Dieu, mais sont tristes de son absence. Elles sont séparées de lui pour un temps plus ou moins long, sans doute analogue à celui d’ici bas, mais on est en dehors du temps. Sainte Catherine de Gênes a écrit un beau traité sur le purgatoire. Nous pouvons aider les âmes du purgatoire surtout par la sainte messe, nos communions, nos chapelets, les prières, les aumônes, les bonnes œuvres, les sacrifices et les indulgences. Ces dernières, sont le trésor des mérites infinis de Jésus, ceux aussi de la sainte Vierge, des Saints et des membres de l’Église, grâce à la Communion de saints, pour en faire profiter les âmes qui souffrent d’être séparées de Dieu ».

Homélie de don Carlo Cecchin

Décès du cardinal Panafieu

Le cardinal Bernard Panafieu est décédé dimenche 12 novembre au soir à l’hôpital de Carpentras (Vaucluse).
Né en 1931 à Châtellerault, ordonné prêtre en 1956 pour le diocèse d’Albi, il fut évêque auxiliaire d’Annecy en 1974, archevêque d’Aix-en-Provence et Arles de 1978 à 1994, évêque co-adjuteur de Marseille en 1994, il fut archevêque de Marseille de 1995 à 2006.
En octobre 2003, le pape Jean-Paul II le nomme cardinal, et il participa au conclave de 2005. Il s’était retiré en 2006 à l’institut Notre-Dame-de-Vie de Venasque.
Ses obsèques seront célébrés jeudi à Notre-Dame-de-Vie et il sera inhumé vendredi à 15h, dans le caveau des évêques en la cathédrale de la Major à Marseille.
Après son décès, on compte 5 cardinaux électeurs et 3 non-électeurs français.

Parole du jour

La Sagesse ne peut entrer dans une âme qui veut le mal, ni habiter dans un corps asservi au péché.

Sagesse 1

Chesterton : La Chose

« La Chose, pour les anglicans, c’est l’Église catholique, ‘poursuivie d’époque en époque, par une haine déraisonnable qui change perpétuellement de raison’.

Dans son ouvrage, Chesterton s’étonne, non sans malice, que ses compatriotes tiennent des positions diamétralement opposées à celles qui avaient conduit leurs aînés à la rupture avec Rome, sans pour autant avoir changé d’attitude avec cette dernière, toujours vouée aux gémonies… »

Recension toujours actuelle et transposable par Step de Boisse

Maîtres de doctrine, prêtres du culte sacré et ministres de gouvernement

De la renonciation d’un évêque à son office.

« Dans l’esprit du pape François, le principe de la limite d’âge est une invitation à considérer l’épiscopat ‘comme un service et non un honneur’. Les évêques qui sont les successeurs des apôtres sont maîtres de doctrine, prêtres du culte sacré et ministres de gouvernement (can. 375). Par la consécration épiscopale, ils reçoivent la charge de sanctifier, d’enseigner et de gouverner. Ce ministère, dit le Pape dans son rescrit de 2014 est un poids lourd. Il doit être considéré comme un service (diakonia) dû au saint peuple de Dieu (une expression chère au pape François). Ce service réclame toute l’énergie de celui qui y est appelé ».

Philippe de Saint-Germain sur Aleteia

Vol dans la cathédrale d’Angoulême

La couronne de Notre-Dame d’Obezine et plusieurs autres joyaux, en or et pierres précieuses, issus du trésor de la cathédrale d’Angoulême ont été dérobés ce week-end, dans la nuit de samedi à dimanche. Derrière eux, les casseurs ne laissent que bris de verre et tristesse. Ainsi qu’une vitrine vidée, fracturée avec violence, en plein centre de la belle pièce bleutée. Près d’un an jour pour jour après l’ouverture de la salle au grand public.

La Charente Libre

Revoici le projet d’accès payant aux églises

Stéphane Bern a relancé samedi le débat : pourquoi ne pas rendre payante l’entrée dans les cathédrales ? En charge depuis peu de la sauvegarde du patrimoine français et nommé directement par Emmanuel Macron, l’animateur de télévision a proposé un ensemble de mesures pour gonfler les budgets attachés à l’entretien et à la restauration des monuments.

On l’a peut-être oublié, mais le débat avait déjà eu lieu en 2014, Lire la suite

Pensée du jour

La différence entre l’amour et l’argent, c’est que si on partage son argent, il diminue. Tandis que si on partage son amour, il augmente. L’idéal étant d’arriver à partager son amour avec quelqu’un qui a du pognon.

Coluche

Pensée du jour

Nous, les chrétiens, sommes un surgeon, un greffon, et par la dimension universelle du salut offert en Jésus-Christ, nous avons reçu ce que la liturgie latine appelle l’israelitica dignitas, c’est-à-dire cette dignité d’appartenir maintenant à « la race choisie, la nation sainte, le peuple qui appartient à Dieu » (1 Pierre 2).

Philippe, cardinal Barbarin

Parole du jour

Ne savez-vous pas que vous êtes un sanctuaire de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ?

1 Corinthiens 3

Évangéliques et catholiques : nos Églises se retrouvent

« Le pasteur Étienne Lhermenault s’est exprimé devant l’Assemblée des évêques réunie à Lourdes. Un symbole fort du chemin parcouru entre catholiques et protestants évangéliques.

‘Je suis reconnaissant de ce qui vient de se passer’. Étienne Lhermenault goûte encore l’événement. Président du Conseil National des Évangéliques de France (CNEF), le pasteur a délivré le 5 novembre un bref message (synonyme de sermon, dans la culture évangélique) aux évêques catholiques de France, réunis à Lourdes pour leur assemblée plénière. C’est la première fois qu’un représentant du protestantisme évangélique était reçu à cette occasion, avec le nom de délégué fraternel ».

Pierre Jova dans Famille Chrétienne

L’inflexibilité de Bloy et de Bernanos fait réfléchir

« C’est là que l’inflexibilité de Bloy et de Bernanos fait réfléchir. La question n’est pas, je traduis, de se trouver du côté du monde, mais de s’y trouver avec Jésus Christ. Et pour cela, il y a des ruptures nécessaires, des conversions, et même des polémiques, comme il y a des polémiques dans l’Évangile. Polémiques qui ne servent pas à rabaisser l’autre, mais à le faire émerger, ne serait-ce que pour découvrir la charte du Royaume, où se trouve exalté l’esprit de pauvreté ».

Gérard Leclerc sur france-catholique.fr

L’Europe : un enjeu pour les chrétiens

Logo-des-Semaines-sociales-de-FranceDepuis plus d’un siècle, les Semaines Sociales de France rassemblent plusieurs milliers de chrétiens autour d’un enjeu de société, à la lumière de la Pensée sociale de l’Eglise. Cette année, « Quelle Europe voulons-nous ? » est proposé au discernement des participants qui seront en novembre à Paris.

Le projet européen a réussi la prouesse de pacifier un continent qui n’avait jamais connu plus d’un demi siècle de paix. Aujourd’hui, en France et chez nos voisins, l’anathème et le slogan tiennent trop souvent lieu de débat. Le projet européen peine à rassembler : la montée du scepticisme et du rejet, nette en Grande-Bretagne, plus variable dans d’autres pays, ne permet plus d’entendre les raisons de l’adhésion.
Les Semaines Sociales de France se rappellent que le projet européen a été bâti grâce à des chrétiens engagés, qu’elles ont travaillé périodiquement le sujet, ce qui leur donne une légitimité pour établir un diagnostic et ouvrir le débat sur le projet européen. Elles s’appuient sur une année d’échanges organisés par les antennes régionales, les travaux et témoignages d’analystes et d’acteurs français et européens, celles des réseaux partenaires dont IXE (Initiatives de Chrétiens pour l’Europe). Après les élections en France, puis en Allemagne, le moment est propice pour intervenir dans un débat refondateur.

Lire la suite

Pensée du jour

Dieu n’est pas, en premier lieu, une puissance absolue,  mais un amour absolu dont la souveraineté ne se manifeste pas dans le fait de garder pour soi ce qui lui appartient, mais dans son abandon.

Hans Urs von Balthasar

Quel avenir pour les prêtres et les paroisses ?

Mr Dominique Lebrun / Rouen

Interview de Mgr Lebrun dans Pèlerin

Pour répondre au manque de prêtres ou à leur isolement, vous souhaitez ­innover…

Pour les prêtres, j’imagine deux choses. D’une part, les stimuler dans la vie fraternelle, en permettant à ceux qui le désirent de vivre sous le même toit, et d’avoir des temps de prière en commun. C’est ce que je vis aujourd’hui à l’archevêché avec trois prêtres et le gardien. C’est un vrai bonheur de prier les laudes et les vêpres à plusieurs frères. Ces « fraternités » de prêtres voient le jour à Elbeuf, à Yvetot et d’autres sont en projet.

D’autre part, j’ai pris la décision qu’une partie du territoire ne serait plus organisée en paroisse. Quand une paroisse est étendue, elle demande à son curé et à d’autres personnes un temps important d’organisation plus très adapté à l’évangélisation. Pensons au prêtre qui a la charge de 25 ou 40 clochers. Il y a une urgence à permettre à des prêtres d’être principalement missionnaires. Je souhaite donc permettre à certains d’entre eux qui ont ce charisme d’être des prédicateurs itinérants et de visiter des ««territoires de mission ». L’idée, c’est qu’ils viennent passer une semaine ou quinze jours dans ces territoires. Ils seront entièrement disponibles pour les fraternités et leurs missions.

Mise au point sur SOS Chrétiens d’Orient

Mgr Gollnisch est intervenu pendant l’Assemblée de la Conférence des Evêques de France, pour parler des catholiques de rite oriental.

 

Une sorte de déterminisme progressiste ?

« Rien n’est jamais perdu d’avance, à condition de ne pas se laisser prendre au piège d’une sorte de déterminisme progressiste, qui annihilerait toute velléité de résistance. Georges Bernanos s’était déjà trouvé, après la guerre, confronté à l’inéluctabilité de l’avènement du communisme. Ce n’est pas parce que la masse de l’opinion semble avoir choisi la direction que lui indiquent les idéologues de la mutation sociétale qu’il convient de se rendre à la loi du plus fort ».

Gérard Leclerc dans France Catholique

Magasin de paysans

« L’enseigne Cœur Paysan est gérée par 34 fermiers fondateurs qui font le pari de la qualité et fixent eux-mêmes les prix des produits. Ouvert l’an dernier, le magasin réalise ses premiers bénéfices et fait des émules ».

Mathilde Golla dans Le Figaro

Mgr Vingt-Trois fête ses 75 ans.

Le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, fête ce mardi 7 novembre 2017, son 75e anniversaire. Selon le droit canonique, le droit en vigueur dans l’Église, il doit remettre ce jour-là, une lettre de démission au Pape. Le Pape peut l’accepter immédiatement. Une note indiquant l’acception de la démission par le Pape est alors publiée par le Vatican, le jour même à 12 heures. Elle précise le nom de son successeur. Ou, s’il n’est pas encore choisi, le nom d’un «administrateur apostolique» qui assurera l’intérim.

Mais si l’acception de la démission par le Pape n’est pas publiée, cela signifie que l’évêque démissionnaire est prolongé. Ce fut le cas pourle cardinal Lustiger, le prédécesseur de Mgr Vingt-Trois, que le pape Jean-Paul II prolongea jusqu’à l’âge de 78 ans. Compte tenu du fait que le cardinal Vingt-Trois a été médicalement très affecté au printemps dernier par le syndrome de Guillain-Barré, il est peu probable que le pape François le maintienne très longtemps dans cette fonction. Mais la nomination du nouvel archevêque de Paris devrait attendre encore quelques semaines. Ce serait une surprise si elle était annoncée ce 7 novembre.

Le Figaro

La lettre de Jean

« Le vendredi 13 octobre, j’ai vécu une crise cardiaque et on m’a emmené rapidement aux urgences dans une ambulance dont la sirène dégageait la route vers l’hôpital de Compiègne. […]

Christine Mc Grievy, responsable de ma communauté de L’Arche à Trosly, m’a confié une mission importante: celle de demeurer près de Dieu pour tous les besoins de L’Arche, et j’ajoute de Foi et Lumière. Juste être là pour vivre l’essentiel de notre spiritualité, en communion avec Dieu et avec tous mes frères et sœurs de L’Arche, de Foi et Lumière et de notre grande famille spirituelle répandue à travers le monde ».

Lire la lettre complète

Parole du jour

Nous avons reçu des dons qui sont différents.
Si c’est le don de prophétie, que ce soit à proportion du message confié ;
Si c’est le don de servir, que l’on serve ;
Si l’on est fait pour enseigner, que l’on enseigne ;
Si l’on est fait pour réconforter, que l’on réconforte.

Romains 12

Dernières nouvelles de l’homme ?

« Le christianisme est peut-être une spiritualité, mais c’est alors une spiritualité de l’Incarnation. Insister trop sur le spirituel, en oubliant la chair, c’est conforter à la fois l’hybridation de l’homme avec la machine, mais aussi la rupture de l’homme avec les autres vivants. C’est être encore sous l’influence du paradigme technocratique, sans s’en apercevoir.
Car ce paradigme affecte aussi notre rapport au religieux : qu’il s’agisse de la mindfulness, où la méditation s’éloigne de la prière pour devenir une technique de bien-être ; du jihadisme où l’on prétend atteindre le paradis en appuyant sur un détonateur ; ou même de ce mélange de psychologisme et de pseudo-pentecôtisme où l’Esprit saint ressemble à un logiciel qui se télécharge quasi instantanément et vous confère le repos ».

Fabrice Hadjadj et Benjamin Fayet, sur Aleteia

Oh, comme c’est beau !

« À l’heure d’embarquer dans le train suivant, elle était à quelques places dans le même wagon que moi. A plusieurs reprises, elle revint échanger quelques mots… puis finit par entrapercevoir mon fond d’écran (i.e. une photo de ma consécration durant la litanie des saints où je suis prosternée) : ‘Oh, comme c’est beau ! Vous voir, ça me redonne un peu confiance dans l’humanité !’.

C’était une vieille femme en pleurs que j’avais rencontrée, c’était une femme rayonnante que je vis embrasser puis partir avec son petit-fils, non sans m’avoir fait de larges saluts ».

Zabou chez Zabou

Mention particulière : bravo TF1 !

Hier soir sur TF1, on pouvait voir un téléfilm, Mention Particulière, dans lequel Laura, jouée par Marie Dal Zotto, porteuse de trisomie 21, passe le bac !

Un beau scénario, d’après une histoire vraie, un regard neuf sur le handicap, des punchlines qui font réfléchir… Et en plus, ce film a été un succès d’audience : 5,8 millions de personnes, près d’un quart des spectateurs, l’ont regardé hier soir.

Vous pouvez le revoir en replay !

Du discernement dans la laïcité

« En 2015, les communes du Calvados de La Chapelle-Yvon, Saint-Cyr-du-Ronceray, Saint-Julien-de-Mailloc, Saint-Pierre-de-Mailloc sont devenues une unique commune sous le nom de… Valorbiquet !

Cela pose le problème du « gel » du catholicisme et de ses symboles en France. Non seulement la dimension historique du catholicisme est constitutive de sa réalité, mais son histoire ne s’est pas arrêtée en 1905. Si la laïcité est compatible avec l’histoire, elle doit reconnaître que la symbolique religieuse vit elle aussi ».

Entretien de Philippe de Saint-Germain avec Ramu de Bellescize

Pensée du jour

Pour n’être pas les esclaves martyrisés du Temps, enivrez-vous sans cesse ! De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise.

Charles Baudelaire

Des nouvelles des séminaires…

« La France compte actuellement 32 séminaires et maisons de formation, plus trois maisons à Bruxelles et le séminaire français de Rome, a rappelé le père Jean-Luc Garin, supérieur du séminaire de Lille et président du conseil national des grands séminaires. Il y a par ailleurs 152 jeunes en propédeutique – l’année de discernement préalable à l’entrée au séminaire proprement dit –, répartis dans les 14 lieux dédiés ».

Gauthier Vaillant dans La Croix

La pastorale de l’eucharistie

« La pastorale des personnes divorcées remariées est un peu l’arbre qui cache la forêt ! En réalité, nous avons un problème avec la pastorale de l’eucharistie. La dimension de repas a été beaucoup mise en avant, au détriment de la dimension de sacrifice. Mais si la messe n’est qu’un repas, on ne comprend plus ce que signifie participer à l’eucharistie sans communier ».

Mgr de Germay dans Famille Chrétienne