Raconter et partager des histoires constructives

sans-titreComme nous le rapporte Zenit, le pape François a évoqué la Journée mondiale des communications sociales, ce dimanche 24 mai 2020, après la prière du Regina caeli. Le pape a insisté sur la fraternité humaine.

Aujourd’hui marque la Journée mondiale des communications sociales, consacrée cette année au thème de la narration. Puisse cet événement nous encourager à raconter et à partager des histoires constructives, qui nous aident à comprendre que nous faisons tous partie d’une histoire plus grande que nous et que nous pouvons envisager l’avenir avec espérance, si nous prenons vraiment soin les uns des autres en tant que frères.

Lire la suite

L’Ascension, fête de l’Espérance

Ascension-fête-300x210Les temps sont pour le moins incertains mais voilà que l’Ascension pourrait être, particulièrement cette année, une Bonne Nouvelle. C’est entre autres choses ce que le Père Ashok Bodana nous explique dans une de ses homélies.

Pendant cette période inédite, nous avons tous besoin d’une force qui nous fortifie intérieurement et spirituellement pour affronter les épreuves, combler nos faiblesses et fragilités. Cette force est celle de l’Esprit Saint. C’est une force de feu qui nous remplit d’énergie, d’enthousiasme et d’espérance.

L’autorité et le pouvoir, la mission, l’espérance, autant de sujets que le jésuite abord utilement ICI.

Laudato Si : le webzine

logo-toutestlieA la faveur de la semaine Laudato Si, la Conférence des Evêques de France lance « Tout est lié », le nouveau webzine consacré à l’écologie intégrale.

Questionnements, débats, initiatives, actions engagées durablement, expérimentations, le magazine s’enrichira en permanence de ce qui se vit partout dans l’Église et dans la société, à travers quatre rubriques, reprenant les grands axes de Laudato Si’ : constater, enraciner, comprendre et agir.
L’écologie intégrale est un chemin pour « faire Église » : ce magazine en sera le reflet. […]
Ce magazine est aussi un outil de contemplation. Il invite à porter un regard joyeux sur le monde ; un regard d’espérance.

Un nouveau support à découvrir et partager ICI

Si vous traitez quelqu’un de « chameau »…

Enfin, de dromadaire… sachez qu’il s’en moquera puisque celui-ci est capable de manger des épines ! L’anecdote animalière du jour :

Quelles sacrées poulettes !

Dans le cadre du label « Eglise verte », l’église luthérienne de Courbevoie a désormais ses poules… qui ont tout de suite misé sur leur futur de youtubeuses en ayant leur propre chaîne ! Voici donc l’arrivée des poulettes, tout à fait à temps dans le cadre de la semaine du 5ème anniversaire de Laudato si !

Si j’étais pape, je…

Vous avez toujours rêvé de vous glisser dans la peau du pape ? Eh bien un jeu vidéo polonais vous le permettra (presque) bientôt ! « L’aventure commence directement après le sede vacante, durant lequel le joueur a été élu par les cardinaux pour devenir le nouveau chef de l’Eglise catholique. On choisit ensuite ses armoiries, qui auront une influence sur les statistiques, et donc les conséquences des choix effectués plus tard dans le jeu. Et des choix, il faudra en faire: «Le pape n’a aucun pouvoir militaire ou économique, explique Mateusz Zawadzki, mais il a d’autres moyens d’influencer le monde. (…) notre idée suppose la possibilité d’utiliser des solutions pacifiques pour influencer le sort du monde et interférer dans politique internationale. (…)». Organisation de pèlerinages, arbitrage de conflits, rien n’échappe en effet à l’influence du Vatican. » En savoir plus >>

L’Eglise doit sortir !

distribution-de-repas-dans-une-paroisse-parisienne-durant-le-confinement_articleBeaucoup ont souffert pendant le confinement et d’autres vont les rejoindre dans les prochaines semaines. Quelle réponse des catholiques ? Sortir ! Une quinzaine de personnalités et de responsables d’associations catholiques, parmi lesquelles la Société Saint-Vincent-Paul, le Secours catholique, Sant’Egidio, les AFC ou encore les EDC, appellent les catholiques à aller au-devant de leurs concitoyens fragilisés par la crise sanitaire, via une tribune dans Famille chrétienne :

« Allons ailleurs, dans les villages voisins, afin que là aussi je proclame l’Évangile ; car c’est pour cela que je suis sorti ! », nous dit Jésus (Mc 1, 39). Seule une Église en sortie, servante et pauvre, pourra échapper aux tentations mortifères du repli sur soi. Oui, « allons ailleurs » et tournons-nous résolument vers les affamés, les assoiffés, les malades, les personnes âgées, vers ceux qui resteront confinés dans les prisons de leurs addictions, ceux qui subissent la cruelle nudité de l’absence de relations sociales et ceux qui se sentent rejetés ou incompris.

Un appel tonique et prophétique, à découvrir, partager … et mettre en œuvre ! A lire ICI

Primer la Bonne Nouvelle en Suisse

sans-titreLe « dimanche des médias » de l’Eglise catholique en Suisse est célébré cette année le 24 mai. A cette occasion, le prix ‘Good News’ distingue une personnes ou un projet journalistique ayant spécialement contribué à diffuser la Bonne Nouvelle par de bonnes nouvelles dans les médias. Le choix du lauréat appartient aux internautes qui sont invités à voter pour l’une des trois candidatures retenues.

Voterez-vous pour un chanoine-bloggeur, une série décalée sur les fêtes religieuses réalisée par les protestants ou une journaliste engagée pour les migrants ? Une belle initiative pour célébrer de bonnes nouvelles ! Le vote est ouvert du 9 mai au 14 juin 2020 et disponible ICI.

Scouts, toujours !

106045_istock-916072438Parmi les beaux élans de solidarité en cette période de pandémie, il y a celui des scouts, tous mouvements confondus ! Le journal La Vie en fait un panorama enthousiasmant :

Pour les aînés des mouvements, dont la formation scoute est encore plus centrée sur le service que leurs cadets, l’engagement allait de soi. « Quand les mesures de confinement sont tombées, les paroles de la promesse et de la loi ont résonné en eux. “Le scout est fait pour servir et sauver son prochain” nous dit la loi scoute ».

D’initatives locales, seuls ou en groupes, au ralliement à la réserve citoyenne ou à d’autres dispositifs, la formation scoute montre sa force ! Merci et bravo à eux ! Une belle vitrine d’espérance à retrouver ICI !

Un « réfectoire » de prestige pour les plus démunis !

NOCL4IBRKMETASAUGHOTE57XWENous vous avions parlé dans ces colonnes du Reffettorio, ce restaurant modèle, abrité depuis deux ans sous l’église de la Madeleine à Paris, qui, dirigé par un chef de renom, permet aux plus démunis d’avoir accès à un repas de qualité à partir d’invendus. En cette période de pandémie, son équipe a remis le couvert ! Comme nous le raconte le journal Le Parisien, elle permet aux plus démunis de profiter là où ils sont de repas mitonnés par des chefs étoilés, grâce aux invendus du marché de Rungis et aux associations partenaires :

Des sans-abri, des familles hébergées dans des hôtels sociaux qui, à la faveur du confinement, se voient livrer des dîners d’une finesse incomparable, préparés par de grandes toques : c’est la prouesse que réalisent chaque jour du lundi au vendredi depuis le 30 mars, la centaine de bénévoles et six salariés du Refettorio.

Une réactivité, un sens de l’organisation et du service remarquables ! Une belle histoire à retrouver ICI !

Happy B. Laudato Si !

sans-titreL’encyclique du Pape François Laudato Si fêtera ses 5 ans le 24 mai prochain. Divers événements avaient été prévus mais, avec les contraintes actuelles, il faut être innovant ! Dans le sillage de l’invitation du Pape, le site laudatosiweek.org fédère un certain nombre d’initiatives, organisés sur la semaine.

Nous vivons des événements qui façonnent l’histoire. Laudato Si’ nous enseigne comment construire ensemble un monde meilleur.
Partout, les gens réclament de l’espoir et on a besoin de notre foi de toute urgence pour éclairer le chemin. À l’occasion de la semaine Laudato Si’, du 16 au 24 mai, les catholiques s’unissent dans un esprit de solidarité pour un avenir plus juste et plus durable.

L’invitation du Pape ci-dessous et le lien ICI, à découvrir et partager largement ! Les Semaines Sociales de Rueil mettent par ailleurs à votre disposition pour découvrir plus rapidement l’encyclique et c’est par LA.

Lire la suite

Les croyants contre le Covid-19 !

cq5dam.thumbnail.cropped.750.422Avec le soutien du Pape François, le Haut-Comité pour la fraternité humaine invite tous les croyants à une prière pour l’humanité le 14 mai contre le Covid-19. Il propose également d’observer le jeûne et de participer à des œuvres de miséricorde.

Le Comité invoque donc Dieu «pour qu’Il Sauve l’humanité et l’Aide à mettre fin à cette pandémie et à lui rétablir la sécurité, la stabilité, la santé et la prospérité de façon à rendre notre monde, après la fin de cette pandémie, plus humain et plus fraternel qu’avant.»

Le Haut-Comité pour la fraternité humaine est né de la signature le 4 février 2019 à Abou Dhabi du «Document sur la fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune» par le Pape François et le Grand Imam d’Al-Azhar, Ahmad Al-Tayyib lors du voyage du Saint-Père aux Émirats arabes unis. Depuis les initiatives se sont multipliées pour faire connaître ce document fondateur. On peut le retrouver ICI.

Petite anecdote lumineuse !

Une anecdote lumineuse (mais pas électrique) qui nous vient tout droit de nos amis de « Divine Box » ! Le saviez-vous ? Grâce à l’abbaye de Bonneval, la petite ville pittoresque d’Espalion dans l’Aveyron est devenu la troisième ville éclairée de France !
En 1878,  Dom Emmanuel, moine trappiste venu d’Aiguebelle pour prêter main-forte aux soeurs de Bonneval, l’énergique fait installer une petite chocolaterie chez les soeurs, pour leur assurer une bonne autonomie financière. En effet, les pentes abruptes de l’abbaye de Bonneval empêchaient une bonne culture des terres…
Et pour l’alimenter en électricité ? Pas de problème, Dom Emmanuel fait installer un moteur hydraulique qui puise sa force dans le courant de la rivière.  Ce dernier apporte donc l’électricité aux soeurs… A priori rien de folichon, mais en fait c’est révolutionnaire et ultra-moderne à l’époque !
À l’époque, la place de la Concorde à Paris ne bénéficie même pas d’un éclairage moderne ! Grâce aux soeurs, la petite ville voisine d’Espalion deviendra ainsi en 1888 la troisième ville électrifiée de France. C’est pas beau ça ?
La chocolaterie de l’abbaye de Bonneval, fondée donc en 1878, est une des plus anciennes chocolateries encore en activité de France ! Par ici pour se régaler des chocolats de Bonneval : https://divinebox.fr/categorie-produit/producteurs/abbaye-bonneval/ 

Primer l’espérance !

102794_prix-esperance-960x560Dans ce contexte si particulier, toutes les initiatives solidaires et spirituelles sont autant de Bonnes Nouvelles ! Le journal La Vie propose d’en mettre certaines en valeur pour proposer à chacun de les reconnaître.

Depuis sept semaines, nous vous avons présenté quatorze initiatives solidaires ou missionnaires dans le cadre du tout nouveau prix espérance, lancé par La Vie. Votez pour celles qui vous tiennent à cœur ! […] Le prix Espérance 2020, porté par La Vie, récompensera 4 associations parmi 70 présentées dans nos pages Agir et Croire entre le 2 janvier et le 3 septembre 2020. Les votes se déroulent en cinq temps au cours de l’année.

Difficile de choisir entre elles, forcément, mais merci à La Vie de nous offrir cette vitrine d’espérance ! Toutes les infos ICI et à suivre dans les colonnes du journal !

Vendée Globe : une voile pour les exclus !

sans-titreEn ces temps confinés, nous rêvons sûrement de grands espaces … Il semble que la course du Vendée Globe puisse avoir lieu. Et parmi les compétiteurs à venir, le skipper Thomas Ruyant de l’équipe Advens portera les couleurs de LinkedOut, ce réseau social porté par Entourage pour permettre aux exclus de profiter des relations d’autrui pour retrouver un travail.

Personne ne peut s’en sortir seul. Aujourd’hui quand on est exclu, sans réseau et avec un parcours difficile, les chances de trouver du travail sont proches de zéro. La précarité n’empêche pas le talent ! Ce qui manque aux personnes exclues c’est un réseau professionnel qui les rend visibles et leur donne accès à des opportunités.
Avec LinkedOut, partagez votre réseau en un clic avec ceux qui en ont le plus besoin et agissez pour donner une place aux exclus dans la société.

On pourra suivre la course en ayant une pensée particulière à la vue de cette voile LinkedOut ! Et aussi soutenir le projet en en parlant autour de nous ou, si l’on en a, en donnant quelques sous ! L’ensemble du projet, « Tous ensemble pour le vent tourne ! », à retrouver ICI !

Nos églises fermées, une opportunité ?

sans-titreCes temps de confinement sont durs et pour de nombreux catholiques dans l’absence d’accès physique à la messe en communauté. Pourtant, le prêtre et théologien tchèque Thomas Halik nous propose dans les colonnes de La Vie de considérer la situation autrement :

Nous devrions accepter l’actuel sevrage des services religieux et du fonctionnement de l’Église comme un kairos, une opportunité pour nous arrêter et nous engager dans une réflexion approfondie devant Dieu et avec Dieu.

L’occasion de regarder quelles pouvaient être certaines faiblesse latentes de nos églises mais aussi de considérer tout ce à quoi elles sont appelées dans un monde qui ne sera plus tout à fait comme avant … Des perspectives qu’on ouvre souvent peu en ce moment, à retrouver ICI

Jambville toujours prêt !

Au château de Jambville appartenant aux scouts de France, de nouveaux occupants viennent se confiner : des jeunes dépendant de l’aide sociale à l’enfance ! Une belle initiative racontée dans un bon moins bel article des Échos : « Au sein du domaine, les jeunes sont répartis dans trois bâtiments pouvant accueillir chacun de bonnes conditions de sécurité sanitaire une quinzaine d’ados. Encadrés par leurs équipes éducatives habituelles, les jeunes découvrent aussi des activités organisées par deux animateurs scouts restés sur place… Avec de nouvelles habitudes : fabrication de noeuds, découverte de la nature, miel des ruches du château au petit-déjeuner au lieu de pâte à tartiner, etc. « Le premier soir, cela peut être un peu angoissant remarque Sandra Lavantureux. Les jeunes se retrouvent dans un lieu isolé, au fin fond du Vexin. Certains n’avaient jamais quitté leur cité. Mais rapidement l’adaptation et les échanges qui se développent deviennent vite magiques ! » »

Leadership du pape ou leadership du Christ ?

Selon le journal Marianne, le pape est ressuscité ! Et en plus avec le coronavirus ???!!! Bon, ce n’est pas tout à fait ce que continuent de célébrer les chrétiens dans la joie de Pâques mais il y a de l’idée… Bref, ce journal voit dans le pape le seul dirigeant qui serait apte à sortir « gagnant » (le mot est sans doute mal choisi) de la crise. Un article à lire ! >>

« Dans cette situation jamais vécue auparavant dans toute l’histoire de l’humanité, il s’est fait le messager d’une présence très vivante et concrète de l’Eglise à la souffrance du monde. Et par ses mots simples et sincères, il a su toucher les gens », commente pour Marianne le père jésuite Federico Lombardi, longtemps le porte-parole du Vatican. Que le pape et l’Eglise catholique sortent spirituellement renforcés de cette épreuve lui parait évident. Et d’autant plus face à l’hécatombe que subit le clergé, en Italie surtout. Plus de 100 prêtres, dont le quart dans le seul diocèse de Bergame, sont déjà décédés des suites du coronavirus.

La fin du plastique serait fantastique !

« Une bonne nouvelle en ces temps chahutés: notre surconsommation de plastique pourrait bientôt ne plus poser aucun problème environnemental. Tout ça grâce à une start-up française, Carbios, qui vient de trouver un moyen de recycler à l’infini un des plastiques les plus utilisés au monde: le polytéréphtalate d’éthylène, plus communément appelé PET. » Jusque-là, on en recyclait 10%… ce serait une excellente nouvelle : à approfondir sur BFMtv et surtout à suivre ! >>

Temps pascal et alléluia !

C’est Pâques : Christ est ressuscité et les chrétiens reprennent joyeusement ce grand chant de joie qu’est l’Alléluia ! Deux exemples ici : un benedicite pascal dans le diocèse de Nanterre

Un « Hallelujah » confiné nous est offert par le journal La Vie :

Vendredi saint ? Pourquoi ne pas écouter la Passion selon Péguy ?

Une très belle proposition du p. David Lerouge : regarder et écouter un texte de Charles Péguy afin de mieux entrer dans la proposition du Christ. Pour aider les artistes, n’oubliez pas de participer à la cagnotte leetchi !

Quelle vie après ?

capture_decran_2020-04-04_a_11.34.05_5e885a6988a7aNous ne sommes pas sortis de la crise, le déconfinement n’est pas là et il sera long… Difficile pourtant, alors que nous nous apprêtons à célébrer la Vie qui triomphe de la Mort, de ne pas imaginer qu’il y aura un après et de ne pas souhaiter qu’il profite des leçons de la douloureuse période que nous vivons. C’est ce à quoi un groupe de parlementaires invite en ouvrant la plate-forme #LeJourdAprès :

Notre priorité absolue est de préserver la santé de toutes et tous et de limiter les drames humains. Le confinement de la population est la seule solution, tout en soutenant au maximum notre système de santé et en reconnaissant mieux le travail admirable des femmes et des hommes qui le font tenir. […] Mais, au-delà de l’urgence de court-terme et malgré l’incertitude à moyen-terme, il est aussi de notre responsabilité de penser collectivement, dès à présent, au jour d’après.  […] Pour y arriver, il nous faudra de la rupture, de l’audace, de l’ambition, de nouvelles règles, des moyens décuplés. Il nous faudra réapprendre la sobriété, la solidarité et l’innovation. Un simple plan de relance ne suffira pas.

Sans prise de position partisane, cette initiative ouvre des voies d’espérance à partager. On peut s’inscrire à la plate-forme pour y contribuer ICI.

Devenez reporter des nouvelles solidarités !

actionsdefraternitéC’est ce que les Semaines Sociales de France proposent, dans le cadre de leur plateforme du Bien commun. Parmi les (rares) bonnes nouvelles dans le contexte de crise que nous vivons, il y a toutes les initiatives de solidarité, permises par la créativité de personnes ou de groupes et il serait dommage de les oublier.

A l’heure d’aujourd’hui, ce que nous voulons retenir c’est l’engagement incroyable du corps médical et de tous ceux qui continuent de travailler, pour faire fonctionner le pays. Il y a aussi l’émergence de solidarités fortes, venant du plus profond de la société, souvent grâce à une utilisation nouvelle, très innovante, des réseaux sociaux. Nous sommes souvent émus par ces nouvelles formes de solidarité. Mais avec le règne de l’éphémère induit par l’information en continu, chaque initiative chasse l’autre et il y a un risque d’oubli, alors que ces initiatives sont porteuses d’avenir pour construire demain une société plus humaine et plus fraternelle.

Pour partager les initiatives de solidarité les plus marquantes que vous observez, il vous suffit de consulter la page dédiée ICI ou d’écrire à plateformedubiencommun@ssf-fr.org

De la musique, malgré tout ! …

Image-1024-1024-14530769Les temps sont durs, évidemment, vous vivez peut-être des choses douloureuses en ces temps de confinement … et l’équipe du Samaritain vous assure de son amitié et de sa prière !

Quelques psychologues disaient récemment qu’écouter de la musique pouvait aider … Et voilà que Ouest France nous proposait il y a peu une sélection de quelques chansons pour se remonter le moral mais, ce, pardon, sur des bases scientifiques :

Jacob Jolij, un chercheur hollandais en neurosciences cognitive, avait établi une formule, il y a quatre ans, qui permettait de déterminer le bonheur suscité par les chansons. Il le calculait à partir de certains critères objectifs : le tempo (avec un minimum de 150 battements par minute), le contenu positif des paroles et l’utilisation d’une tonalité majeure. Il en avait dressé un top 10 des chansons qui donnent le sourire à tous les coups.

La sélection est à retrouver ICI mais surtout proposez en commentaire (site et réseaux sociaux) le morceau qui – malgré tout – vous (re-)donne le moral !!

Redécouvrir la réconciliation

Couv-simple-Payen-NRT-1400-pixels-larg-RVB-600x845La Semaine Sainte approche et c’est une période propice pour redécouvrir et pratiquer la réconciliation. C’est ce que nous propose Isabelle de La Garanderie, contributrice majeure du Samaritain et accessoirement étudiante en théologie et auteure de « La réconciliation : chemin d’initiation et de croissances ecclésiales » (à commander ICI).

Elle nous propose deux vidéos, la première « Le pardon, pourquoi ? », la seconde « Le pardon, comment ? ». Tournées à l’origine pour les paroisses de Colombes, elles nous permettent de redécouvrir simplement la Bonne Nouvelle qu’est la réconciliation. A retrouver ci-dessous ou LA

Merci, Isabelle !

Lire la suite

Relire sa journée en temps de coronavirus

Visuel-relecture-300x210Compliqué d’organiser sa vie (et celle de son entourage) en temps confiné … Ré-organiser une forme de vie normale, mais à distance, quand tant d’autres nous disent que – « super! » – c’est le moment de relire les livres / revoir les films / approfondir sa vie / … – on a du temps libre et on va enfin pouvoir l’occuper / … et bien, force est de constater que ce n’est pas forcément simple !

Alors, voilà une proposition – relativement – simple : prendre quelques minutes pour lire ou relire (fonction de l’heure !) sa journée :

Prenez un moment pour vous demander en quoi le coronavirus affecte votre vie. Au moment où l’on nous demande de pratiquer l’éloignement social, demandez-vous quels sont les liens pour lesquels vous êtes particulièrement reconnaissant. Qui est-ce qui vous fait vous sentir enraciné en Dieu, qu’est-ce qui vous relie à Lui ?

C’est un conseil de jésuites.com à retrouver ICI

La Chartreuse au service des soignants !

photo-archives-le-dl-1584713655Après Pernod-Ricard, c’est la Chartreuse qui contribue à soutenir nos soignants, comme nous en informe Le Dauphiné :

Chartreuse Diffusion va mettre à disposition du CHU de Grenoble, qui lui en a fait la demande, 10 000 litres d’alcool pur à 96%, habituellement utilisé pour la fabrication des liqueurs. L’équivalent de 25 000 bouteilles de liqueur qui ne seront pas produites. « Les Chartreux ont toujours aidé », indique Emmanuel Delafon, PDG de Chartreuse Diffusion contacté par téléphone, qui rappelle la solidarité de l’ordre lors des épidémies de choléra notamment.

Et en plus, ils produisent aussi de la solution hydro-alcoolique ! A retrouver ICI