Adopter des enfants handicapés

« ‘C’est un choix de vie totalement assumé. Ce n’est pas toujours évident, mais quand Rose est fière d’un dessin ou quand Maxime vient se coucher en boule sur nous en riant, ça reste le plus beau moment du monde’, confie Vincent Robichaud, qui a adopté avec son conjoint deux enfants ayant une déficience intellectuelle et physique. La directrice générale de l’Association Emmanuel, Catherine Desrosiers, explique à Isabelle Craig les défis qu’ont à relever ces familles adoptives ».

Voir plus sur radio-canada.ca

La Menorah au Vatican

La Menorah: culte, histoire et mythe : tel est le titre de l’exposition qui aura lieu du 16 mai au 23 juillet conjointement dans les Musées du Vatican et au Musée juif de Rome.
Cette exposition est le premier projet commun entre les deux institutions, signe d’une collaboration fructueuse entre juifs et chrétiens dans la ville où ils vivent les uns près des autres depuis plus de vingt siècles.

« S’il est possible de faire cette exposition aujourd’hui, cela montre qu’il y a eu une évolution dans le dialogue entre juifs et catholiques, les temps ont changé et beaucoup de choses se sont atténuées », note le grand rabbin de Rome, Riccardo Di Segni. « Nous devons encore approfondir les racines juives de la foi catholique », a confié pour sa part à l’AFP le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens.

Pour cette exposition, Israël fera venir à Rome une pierre richement sculptée, comportant un chandelier à sept branches, provenant d’une synagogue du 1er siècle découverte à Magdala, au bord du lac de Tibériade, en 2009. Seront également exposés des candélabres chrétiens du Moyen-âge s’inspirant de la menorah, mais aussi les oeuvres d’artistes contemporains.

Nous ne sommes plus tout à fait libres et maîtres chez nous

« Certes, les moteurs de recherche comme Google ou Facebook avaient déjà accès à certaines de nos données, mais cette fois l’intrusion est beaucoup plus globale au point de concerner l’adresse, la composition de la famille, les coordonnées bancaires, les programmes regardés à la télévision et tout le reste ! Bref, notre profil est établi et précisé chaque jour. Les démarcheurs les utiliseront à bon escient. L’important dans cette affaire c’est qu’elle démontre que nous ne sommes plus tout à fait libres et maîtres chez nous ».

Jean-François Mattei dans La Croix

Il y a des temps où l’on ne doit dépenser le mépris qu’avec économie

« Ce piteux concours n’incline pas à sourire. À force de réalisme électoral, c’est-à-dire de cynisme, on contribue ainsi à faire éclore ce populisme qu’on promettra ensuite de combattre, avec des effets de manche. Un peu de mépris, ces jours-ci, nous gagne. N’y cédons pas. Chateaubriand écrit, dans ses Mémoires d’outre-tombe : ‘Il y a des temps où l’on ne doit dépenser le mépris qu’avec économie, à cause du grand nombre de nécessiteux' ».

Jean-Claude Guillebaud, dans La Vie

La pornographie change la réalité des femmes et des jeunes filles

Manifeste pour que le féminisme s’engage dans le combat contre la pornographie.

« Les gens continueront à nier l’existence de la culture pornographique et les désastres qu’elle crée, mais la réalité est juste en face de nous. Les statistiques nous apprennent des choses au sujet de l’expérience de la vie dans un corps d’adolescente qui ne peuvent pas être ignorées. La culture pornographique est en train de changer la réalité des femmes et des jeunes filles ».

Laurie Oliva sur Ressources Prostitution

Nous savions que nous étions dans la main de Dieu

« C’est la grâce qui m’a permis de tenir, en plus du soutien de nos proches. Nous savions que nous étions dans la main de Dieu, Lui qui s’était engagé avec nous dans le sacrement du mariage. J’ai expérimenté avec Léonard cette grâce de vivre au jour le jour, en sachant m’émerveiller de choses admirables. En une seconde, vous vivez à la fois la beauté de la vie et son âpreté, sa dureté. Beauté, lorsque je voyais Léonard dans son fauteuil, un enfant sur ses genoux, deux autres derrière en roller, et le quatrième sur sa trottinette. Dureté d’être au four et au moulin, en permanence sollicitée, et de contempler son corps amaigri qui se dirigeait vers la mort ».

Axelle Huber sur lavie.fr (édition abonnés)

Pensée du jour

Priez pour paix, douce Vierge Marie,
Reine des cieux, et du monde maîtresse,
Faites prier, par votre courtoisie,
Saints et saintes, et prenez votre adresse
Vers votre Fils, requérant Sa hautesse
Qu’il Lui plaise Son peuple regarder,
Que de Son sang a voulu racheter,
En déboutant guerre qui tout dévoie ;
De prières ne vous veuilliez lasser :
Priez pour paix, le vrai trésor de joie !

Charles d’Orléans

Parole du jour

Ils affermissaient le courage des disciples ;
Ils les exhortaient à persévérer dans la foi en disant :
« Il nous faut passer par bien des épreuves
Pour entrer dans le royaume de Dieu ».

Actes 14

Le 16 mai 1160, saint Thiébaut mourait à Gubbio

« Le 16 mai 1160, l’évêque Ubaldo Baldassini, qu’on appelle saint Thiébaut en France, mourait à Gubbio (Ombrie). Avant de trépasser il avait demandé à son serviteur de prendre le moment venu son anneau. Mais le doigt vint avec la bague. Le serviteur rangea l’ensemble dans le pommeau de son bâton de marche et prit la route des Pays-Bas dont il était originaire. Pris de fatigue sur les rives de la Thur, il s’assoupit au pied d’un sapin contre le tronc duquel il avait posé son bâton. Le soir venu, quand il se réveilla, il lui fut impossible de reprendre le bâton : il s’était soudé à l’arbre. Non loin de là, le comte de Ferrette aperçut depuis le château voisin de l’Engelbourg trois lumières s’élever au-dessus du sapin. Il accourut et, miracle, parvint à détacher le bâton dont le pommeau s’ouvrit livrant la relique. Il fit édifier une chapelle à cet endroit. C’est autour de ce sanctuaire que Thann se développa ».

Lire plus sur dna.fr

Au milieu de la tristesse et de la colère

« Dérobée dans la nuit de vendredi à samedi au cœur du sanctuaire marial, la couronne de la Vierge de Fourvière, forgée à la fin du XIXe siècle grâce aux dons de bijoux des familles lyonnaises, est un morceau du patrimoine lyonnais. Au milieu de la tristesse et de la colère, les responsables du lieu de pèlerinage appellent malgré tout à l’espérance ».

Mahaut Herrmann sur lavie.fr

Pensée du jour

Chaque homme est une humanité, une histoire universelle… Et pourtant cet être, en qui tenait une généralité infinie, c’était en même temps un individu spécial, un être unique, irréparable, que rien ne remplacera. Rien de tel avant, rien après ; Dieu ne recommencera point. Il en viendra d’autres, sans doute ; le monde, qui ne se lasse pas, amènera à la vie d’autres personnes, meilleures peut-être, mais semblables, jamais, jamais…

Jules Michelet

Parole du jour

Alors il lui dit d’une voix forte :
« Lève-toi, tiens-toi droit sur tes pieds ».
L’homme se dressa d’un bond :
Il marchait.

Actes 14

Vous avez entre 16 et 35 ans ?

« Vous avez entre 16 et 35 ans ? Vous souhaitez mieux connaître la vie consacrée ou découvrir la vie monastique ?

La communauté de Solesmes propose une retraite du mercredi 24 mai au dimanche 28 mai : temps de prière et de réflexion pour hommes de 16 à 35 ans.

Temps de partage de la vie des moines par la prière et le travail, la retraite est aussi le moment privilégié pour approfondir sa relation avec Dieu, découvrir la prière liturgique et la vie communautaire.

Inscriptions auprès du Père Hôtelier au 02 43 95 03 08 ou à retraite.discernement@solesmes.com »

Saint François-Xavier : « À Marie, divine souveraine »

Ô ma divine souveraine ! Ô Marie !
Vous l’espérance des chrétiens,
La Reine des anges et des saints,
Qui environnent le trône de Dieu dans le ciel !

Je me remets entre vos mains,
Je me recommande à votre puissante protection
Et à celle de tous les saints,
Pour tous les jours de ma vie
Et pour le moment de ma mort.

Ô ma Souveraine, qui êtes aussi ma mère,
Préservez-moi des dangers qui m’entourent !
Le monde et le démon ne cessent de me tendre des pièges,
Ils font tous leurs efforts pour m’entraîner dans l’abîme
Et me précipiter dans l’enfer.

Ô Mère pleine de tendresse et de bonté !
Ne permettez pas qu’ils triomphent ;
Sauvez-moi ! Je vous en conjure !

Ainsi soit-il.

Saint François-Xavier sur revue-christus.com

Des sentinelles du matin

Je ne pouvais pas ne pas venir ici pour vénérer la Vierge Mère et lui confier ses fils et ses filles. Sous son manteau ils ne se perdent pas ; de ses bras viendront l’espérance et la paix dont ils ont besoin, et que je demande pour tous mes frères dans le baptême et en humanité, en particulier pour les malades et les personnes avec handicap, pour les détenus et les chômeurs, pour les pauvres et les personnes abandonnées. Chers frères, prions Dieu dans l’espérance que les hommes nous écoutent ; et adressons-nous aux hommes avec la certitude que Dieu nous porte secours.

En effet, il nous a créés comme une espérance pour les autres, une espérance réelle et réalisable selon l’état de vie de chacun. […]

Sous la protection de Marie, nous sommes, dans le monde, des sentinelles du matin qui savent contempler le vrai visage de Jésus Sauveur, celui qui brille à Pâques, et redécouvrir le visage jeune et beau de l’Eglise, qui resplendit quand elle est missionnaire, accueillante, libre, fidèle, pauvre en moyens et riche d’amour.

Homélie du Pape François à Fatima

Canonisation de François et Jacinthe

« Pendant la célébration, les reliques de François et Jacinthe ont été placés aux pieds de la Vierge de Fatima. Les deux nouveaux saints seront fêtés le 20 février dans le calendrier liturgique.

À la fin de la messe de canonisation, le pape François a béni les malades, les exhortant à considérer leur existence comme un don et un trésor précieux de l’Église ».

Lire plus sur Aleteia

Quelqu’un me travaillait dans les profondeurs, et ça me fichait la pétoche

« Quelques mois plus tôt, j’avais vécu une expérience de feu dont je ne savais pas encore bien quoi faire sinon que je savais qu’elle avait définitivement changé ma vie.

J’étais accompagnée spirituellement depuis peu, je découvrais l’oraison et, pour tout vous dire, il y avait Quelqu’un qui me travaillait dans les profondeurs et ça me fichait la pétoche. Je ne voulais pas regarder ce côté-là de ma vie, j’avais d’autres idées et projets en tête ».

Lire plus chez Zabou

Notre-Dame des Relous

Par le très regretté (en tant que blogueur 🙂 ) Edmond Prochain…

Ô Notre-Dame des Relous,
Tendre mère des fâcheux de toute sorte
Qui par votre indulgence ineffable
Savez supporter avec miséricorde tous les boulets de la terre,
Prenez en pitié nos pauvres coeurs excédés.

Lire la suite chez Poussah !

Des faucons sur une église

Un nichoir à faucon pèlerin a été installé sur le clocher de l’église de l’Annonciation de Vaise, à Lyon. Interview de Cyril Frey

Quand le cardinal Barbarin a lancé la délégation diocésaine à l’écologie, l’idée était de proposer des mesures concrètes. La pose de ce nichoir est une illustration. Elle a pu se faire grâce à un travail commun de la délégation à l’écologie, de la paroisse Saint-Gabriel de Vaise et de la LPO du Rhône. Pour le diocèse, il s’agit d’une action modeste mais concrète en faveur de la création, en réponse à l’appel formulé par le pape François dans l’encyclique Laudato Si’.

Lire la suite

Islam : des cauchemars au dialogue

« Pendant longtemps, je vivais dans l’ignorance, j’étais même raciste sans le savoir, (…) Je ne supportais pas la vue d’une femme voilée. Après les attentats de Paris en 2015, j’ai commencé à faire des cauchemars terribles où j’étais moi-même attaquée ».

Et puis, avec la communauté de l’Emmanuel, Chantal Roy s’est engagée dans un parcours lucide de découverte de l’islam et de dialogue avec les musulmans, jusqu’à développer des amitiés.

Plutôt que de déplorer l’état de la société, je préfère essayer de transformer mon propre cœur

La Croix évoque cette initiative dans le cadre dun dossier fondamental, intitulé : « après la présidentielle, réparer la France ». Jusqu’à lundi, d’ailleurs, La Croix est en accès gratuit pour permettre la consultation de ce travail.

L’ancien gouverneur de Djkarta condamné à deux ans de prison pour blasphème


Basuki Tjahaja Purnama, ancien gouverneur de Djkarta (Indonésie), a été condamné à deux ans de prison pour blasphème à l’égard du Coran. Il avait estimé que l’interprétation par certains oulémas (théologiens musulmans) d’un verset du Coran, selon lequel un musulman ne doit élire qu’un dirigeant musulman, était erronée.

L’Œuvre d’Orient invite les organisations de défense des droits de l’Homme à agir contre cette atteinte à la liberté religieuse et à la liberté d’expression. L’Œuvre d’Orient appelle les musulmans de bonne volonté à réagir également contre cette image archaïque de l’Islam, dans la dynamique de ce que de nombreux savants musulmans du monde entier ont proposé ces dernières années, en particulier lors des Conférences internationales de Marrakech  et du Caire.

Parole du jour

Pourquoi ce tumulte des nations,
Ce vain murmure des peuples ?
Le Seigneur m’a dit : « Tu es mon fils ;
Moi, aujourd’hui, je t’ai engendré ».

Psaume 2

Mettre ses talents au service de son pays

À la fin de son entretien « politique » Jean-Christophe Fromantin esquisse un chemin d’avenir pour les catholiques :

L’électorat catholique semble déboussolé, quelle peut être la réponse politique à leur désarroi ?

L’électorat catholique peut trouver la réponse à ses interrogations dans les derniers grands textes de l’Église : l’encyclique de Benoît XVI sur la mondialisation (Caritas in Veritate, 2009), celle de François sur l’écologie (Laudato Si’, 2015) comme son exhortation apostolique (Evangelii Gaudium, 2013) donnent des éléments de discernement très limpides et très visionnaires. Libre à chacun de les découvrir et de trouver dans son for intérieur les critères de son vote à l’aune des propositions des candidats. Le bouleversement des repères droite-gauche, l’absence de consigne de vote, de lignes de partage claires, mais aussi les grandes transformations du monde, appellent cette exigence de discernement. Dans son Exhortation apostolique, François met clairement l’engagement politique au cœur de ses interpellations. Engagez-vous, ayez cette audace, dit-il. Évidemment, c’est exigeant mais tellement important.

Lire la suite

Le désir d’aimer est rapide et l’amour est lent

« Si je me fie au sentiment, je m’engage sur quelque chose de changeant et je risque de passer d’une chose à l’autre. Le désir d’aimer est rapide et l’amour est lent, disait Aristote. L’amour appelle à poursuivre l’élan de notre désir naturel, sensible et passionnel au-delà de l’émotion, de la passion qui ramène à soi. Il appelle à se laisser toucher et émouvoir par l’autre en tant qu’autre comme un bien en lui-même, une fin qui ordonne ma vie et non pas comme un simple prolongement de mon appétit sensible ».

Cyrille Krebs sur ecologiehumaine.eu

 

Qui sont les Saints de Glace ?

« Mais pourquoi donc saint Mamert, saint Pancrace et saint Servais ont-ils la réputation d’être des Saints de Glace, au sang de navet ? Selon la tradition populaire, ils représentent l’ultime période d’offensive du froid, sauf dans les régions de montagne toujours sujettes aux gelées tardives. Mais les inquiétudes des jardiniers sont restées fidèles aux vieux prénoms ».

Voir plus sur Aleteia

Pensée du jour

Imbéciles !

Ne voyez-vous pas que le Christ n’est pas une image, mais une Réelle présence ? Ignorez-vous qu’avant d’être un Visage qu’on peut trafiquer, bidouiller, détourner, abîmer, salir, c’est une Voix ? Sous le soleil noir du nihilisme, cette Voix d’or continue de faire entendre une parole qu’on croit être celle d’un faible mais qui est celle d’un fort : « Remets ton glaive à sa place ».

Sébastien Lapaque

Un nouvel évêque à Limoges

Le Pape François a nommé ce jeudi 11 mai, Mgr Pierre-Antoine Bozo évêque du diocèse de Limoges, il était jusqu’à présent vicaire général du diocèse de Séez.

Né en 1966 à Argentan, ordonné en 1994 pour le diocèse de Séez, Mgr Pierre-Antoine Bozo a notamment été recteur du Séminaire interdiocésain Saint-Jean-Eudes de Caen et vicaire général du diocèse de Séez. Il remplace à Limoges Mgr François Kalist, devenu archevêque de Clermont en septembre dernier.

Parole du jour

Amen, amen, je vous le dis :
Si quelqu’un reçoit celui que j’envoie, il me reçoit moi-même ;
Et celui qui me reçoit, reçoit Celui qui m’a envoyé.

Jean 13

Beaucoup nous demandent si Dieu existe

Père Cédric Prakash, de Jesuit Refugee Service (JRS) :

« On ne sait jamais quoi dire à des gens dont la fille a été kidnappée, violée puis tuée par l’organisation État islamique. Les histoires des familles sont dévastatrices. Beaucoup nous demandent si Dieu existe, beaucoup se demandent pourquoi ça leur est arrivé. Souvent, quand les réfugiés retournent voir leurs maisons, ils découvrent que tout, absolument tout, a été emporté. Même les choses les plus insignifiantes ont été prises, que ce soit des vêtements, de petits objets ou des photos qui n’ont d’autre valeur que sentimentale. C’est assez traumatique, les gens ont l’impression que leur identité a été volée, ils sont brisés. La plupart du temps, je ne sais pas quoi leur dire parce que je n’ai pas enduré les mêmes douleurs. Tout ce que je peux faire, c’est les écouter, leur tenir la main, essayer de comprendre et les accompagner ».

Lire plus sur lorientlejour.com

Alep : les chrétiens commencent à revenir

« Après le responsable de la communauté catholique latine d’Alep la semaine dernière, c’est au tour du chef de la communauté apostolique arménienne de la ville de confirmer cette semaine l’amorce d’un retour des chrétiens à Alep. Au cours d’un point presse organisé à Paris par la Coordination des Chrétiens d’Orient en Danger (CHREDO), Monseigneur Chahane Sarkissian, évêque des Arméniens apostoliques d’Alep, a évoqué notamment le retour de chrétiens réfugiés dans des villes syriennes du bord de mer comme Lattaquié, ou au Liban. ‘Il ne s’agit pour l’instant pas de familles entières. Ceux qui viennent sont plutôt les hommes, qui font un état des lieux de la situation, afin de voir dans quelles conditions il est possible de revenir avec leur famille. Ils doivent de toute façon attendre la fin de l’année scolaire, leurs enfants étant scolarisés là où ils ont été accueillis' ».

Jean-Marie Dumont sur famillechretienne.fr

Marie, mère de l’Espérance

« Deux jours avant son déplacement à Fatima, le Pape a dédié sa catéchèse, lors de l’audience générale et dans le cadre de son cycle sur l’espérance chrétienne, à la figure de Marie, la Mère de l’espérance : ‘Elle nous enseigne la vertu de l’attente confiante, même quand tout est privé de sens. Dès sa première apparition dans l’histoire des Évangiles, sa figure se profile comme celle d’un personnage de drame’, nous dit le Pape.

Il n’était pas facile de dire oui à l’invitation de l’ange et, pourtant sollicitée en pleine jeunesse, elle répond avec courage, sans savoir rien du destin qui l’attendait. ‘En cet instant, elle nous apparaît comme une de toutes ces mères du monde, courageuses jusqu’à l’extrême quand il s’agit d’accueillir en elle l’histoire d’un homme nouveau qui naît' ».

Lire plus sur radiovaticana.va

Pensée du jour

Si nous sommes habités par le manque, par la quête, par le désir, si nous fuyons les tranquilles certitudes des propriétaires, alors un festin nous attend et le Seigneur lui-même nous servira.

Hubert Cornudet, op

Parole du jour

Un jour qu’ils célébraient le culte du Seigneur
Et qu’ils jeûnaient, l’Esprit Saint leur dit :
« Mettez à part pour moi Barnabé et Saul
En vue de l’œuvre à laquelle je les ai appelés ».

Actes 12

Les Jésuites rendent des terres aux Indiens

Le geste est d’une portée essentiellement symbolique : les Jésuites restituent aux Lakotas plus de 500 acres de terres, soit environ 200 hectares. Ces terres leur avaient été attribuées à la fin du XIXème siècle pour y implanter des églises, des missions etc. L’évolution de la répartition de la population, en même temps qu’un certain sens de la justice, ont conduit à cette restitution. Le fait qu’elle intervienne au profit des Lakotas, malmenés par le gouvernement fédéral américain, n’est pas non plus anodin.

Voir l’info sur Crux.

Il n’y aura pas de prêtres jureurs en Wallonie

La référence historique française n’a vraisemblablement pas été au cœur du débat en Wallonie. Il n’en reste pas moins qu’il a été envisagé de demander aux prêtres (avec tous les autres ministres des cultes) de prêter serment devant le bourgmestre « de respecter la Constitution, la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales et l’ensemble des législations existantes ». Il s’agissait d’une mesure visant à contrôler les religions et, on l’aura compris, l’islam au premier chef.

D’après La Croix, ce projet serait aujourd’hui abandonné et remplacé par une déclaration sur l’honneur, que le Père Tommy Scholtès, responsable de la communication des évêques belges juge acceptable comme n’étant pas « un acte servile », contrairement au serment demandé.

Les détails, dans l’article de La Croix.