Pensée du jour

L’amour de la vérité n’est jamais satisfait contrairement au jeu de la sincérité qui se contente de maigres consolations.

Père Jean-François Thomas, sj

Parole du jour

Une telle comédie est indigne de mon âge : pour un misérable reste de vie, j’attirerais sur ma vieillesse la honte et le déshonneur.

2 Martyrs d’Israël 6

L’avocat, celui qui est appelé à l’aide

« Il n’y a pas des avocats de victimes. Il y a des avocats, point. Et comme disait Platon : ‘La perversion de la cité commence par le dévoiement des mots’. Nous sommes tous – normalement – des techniciens du droit, des artisans de la chose judiciaire. Nos clients nous mandatent pour gagner parce que nous sommes des professionnels, et nous gagnons sur le droit, pas sur l’émotion. Que l’on soit dans un dossier d’un côté ou de l’autre – et il faut pratiquer les deux parce qu’on respire mieux à deux poumons -, nous avons tous été appelés à l’aide par nos clients. C’est l’étymologie même du mot avocat (advocatus) et c’est là le seul honneur de notre robe ».

Entretien avec Maître Éric Morain dans Le Parisien

 

Dijon : Salon du livre et des médias chrétiens

10h00 – Inauguration du salon en présence de Mgr Minnerath, Archevêque de Dijon et M. Fresse, pasteur de l’Eglise Protestante Unie de France.
11h00 – Table Ronde : Y a-t-il un risque à croire ?
12H15 – Rencontre avec Brunor, scénariste-dessinateur de la série des Indices Pensables
14h00 – Rencontre avec Jean-François Kieffer, scénariste-dessinateur des BD de la série Loupio
14H30 – Table Ronde : La foi peut-elle laisser place au doute ?
15h45 – Rencontre avec Yves Guezou, scénariste et illustrateur
16h30 – Table Ronde : La fraternité est-elle la grande oubliée de notre devise républicaine ?
17h00 – Rencontre avec Vincent Scheffels, prêtre du diocèse de Nanterre, spécialiste du dessin en catéchèse.

Voir le site du Salon

Ecriture inclusive : paresse et prétention ?

C’est en tous cas la conclusion de Laurent Stalla-Bourdillon, aumônier des parlementaires, dans les colonnes de La Vie.

L’irruption de l’écriture inclusive a mis l’Académie Française en émoi. L’occasion nous est offerte de réfléchir à nouveau à la signification de la langue, de la parole et de l’écriture. Savons-nous distinguer le rôle de chacune ? Réalisons-nous que la manière dont nous parlons et dont nous écrivons révèle bien des choses de notre vie intérieure ?

C’est intéressant et c’est à lire ICI.

Bienheureux Francis Solanus (1870-1957)

« L’accueil fraternel envers les autres, pauvres, marginalisés, les minorités raciales ou religieuses: ce sont les traits distinctifs de la personnalité du père Francis Solanus (1870-1957), le frère capucin béatifié ce samedi à Detroit, aux États-Unis. Un exemple de simplicité et de dévouement dans le quotidien, dédié à la prière et au service du prochain, comme l’a souligné le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints :

‘Le bienheureux Francis Solanus Casey a atteint la sainteté ici, aux États-Unis, en gravissant chaque jour les marches qui mènent à la rencontre avec Dieu à travers l’amour pour les frères dans le besoin. Les autres, surtout les pauvres, étaient vus pas lui non pas comme un poids ou un obstacle pour son chemin de perfection. Mais comme une voie vers la lumière de la splendeur divine' ».

Sa vie sur radiovaticana.va

À quoi servent les universités catholiques ?

Les universités catholiques ont du pain sur la planche, à en croire le récent discours du Pape François à la conférence des universités catholiques, le 4 novembre dernier. L’occasion d’insister sur l’importance de former des esprits critiques et d’encourager les universités dans leur travail de réflexion sur les migrations et d’action auprès des migrants. « Depuis un peu moins d’un siècle, la Fédération internationale des universités catholiques, avec la devise Sciat ut serviat, se propose de promouvoir la formation catholique au niveau supérieur, en se servant de la grande richesse qui dérive de la rencontre de tant de réalités universitaires différentes. Un aspect essentiel de cette formation vise la responsabilité sociale, pour la construction d’un monde plus juste et plus humain ».

Lire le discours du pape dans La Croix

Les partis politiques : combien de divisions ?

Compter les « membres » d’un parti politique, c’est un peu comme compter les fidèles de l’Eglise catholique. Il y a les croyants et les pratiquants, les baptisés et les « membres de cœur »… Alors, combien de divisions ?

On retiendra des récents articles de Ouest France et du Monde que le flou est davantage présent pour les récents « mouvements politiques » (France Insoumise et La République en Marche), réunissant des sympathisants (adhérant en 1 clic) plus que de véritables « encartés ». En cela, ces formations ne sont qu’un signe supplémentaire de la crise des partis politiques, dans leur forme traditionnelle, et non une voie de résolution, comme le laissent croire certains discours sur LREM, nouveau « premier parti de France ».

 

#NotrePère Moi j’aime pas les nouvelles traductions

Le premier dimanche de l’Avent, le 3 décembre prochain, entrera en vigueur dans la liturgie la nouvelle traduction de la prière du « Notre Père ». Nous ne dirons plus « Et ne nous soumets pas à la tentation » mais « Et ne nous laisse pas entrer en tentation ». A propos de tentation, elle est grande celle d’y aller de son petit commentaire… souvent en mode grognon.

A quoi ça sert de changer, à part nous enquiquiner ? De toutes façons, moi je préférais l’ancienne formule « ne nous laisse pas succomber »…

Lire la suite

Il ne suffit pas de nous indigner

« Il ne suffit pas d’en rester au malaise de tous ces gens qui n’ont pas de quoi vivre et résident dans la rue à deux pas de chez nous,
Il ne suffit pas de nous indigner,
Il ne suffit pas de les regarder de haut… ou, pire, de ne plus les voir, devenus indifférents,
Il ne suffit pas de nous dire que nous sommes tous des pauvres en quelque chose (même si c’est aussi vrai),
Il ne suffit pas de parler de la pauvreté et des pauvres en général… »

Le reste à découvrir chez : Zabou chez Zabou

Alzheimer : les émotions restent

On connaît sûrement des proches amenés à accompagner un parent atteint de la maladie d’Alzheimer. Souvent, ils témoignent de leur découragement : tant d’énergie investie qui se fracasse sur l’oubli terrible que provoque cette maladie … Un récent article de Sciences et Avenir semble pouvoir les encourager à nouveau : l’oubli perdurera hélas mais les patients semblent rester sensibles aux émotions, ce qui redonne une valeur particulière à la présence des aidants autour d’eux.Lire la suite

Dieu n’est pas un contrôleur à la recherche de billets non compostés !

@Servizio Fotografico – L’Osservatore Romano

Homélie du Pape pour la première Journée Mondiale des Pauvres :

Souvent nous sommes dans l’idée de n’avoir rien fait de mal et pour cela nous nous contentons, présumant être bons et justes. Mais ne rien faire de mal ne suffit pas. Parce que Dieu n’est pas un contrôleur à la recherche de billets non compostés, il est un Père à la recherche d’enfants à qui confier ses biens et ses projets. Et c’est triste quand le Père de l’amour ne reçoit pas une réponse généreuse d’amour de ses enfants qui se limitent à respecter les règles, à s’acquitter des commandements, comme des salariés dans la maison du Père.

L’omission est aussi le grand péché par rapport aux pauvres. Ici, elle prend un nom précis : indifférence. C’est dire : “ Cela ne me regarde pas, ce n’est pas mon affaire, c’est la faute de la société”. C’est se tourner de l’autre côté quand le frère est dans le besoin, c’est changer de chaîne dès qu’une question sérieuse nous gêne, c’est aussi s’indigner devant le mal sans rien faire. Dieu, cependant ne nous demandera pas si nous avons eu une juste indignation, mais si nous avons fait du bien.

Pensée du jour

– Il n’y a rien de pire que la mort, Dumbledore, gronda Voldemort avec hargne.
– Tu te trompes complètement, répliqua Dumbledore. En vérité, ton incapacité à comprendre qu’il existe bien pire que la mort a toujours constitué ta plus grande faiblesse.

Joanne K. Rowling

Prière du Pape pour le « cher peuple libanais »

Dimanche 19 novembre, au cours de l’angélus, le pape François a adressé une  « pensée particulière » au « cher peuple libanais ». Appelant à « la stabilité du pays », il a prié pour que le pays du Cèdre « puisse continuer d’être ‘un message’ de respect et de coexistence aussi bien pour le Moyen-Orient que pour le monde entier. »

Explications sur la crise au Liban, avec Terre Sainte Magazine

Parole du jour

Ceux qui marchaient en tête le rabrouaient pour le faire taire.
Mais lui criait de plus belle : « Fils de David, prends pitié de moi ! »

Luc 18

Mugabe, Vie et destitution d’un dictateur

« Robert Mugabe n’a pas échappé à la règle : en Afrique comme ailleurs, les dictateurs ne sont pas éternels. Avant d’être le vieil homme risible et pathétique qu’il était devenu ces dernières années, avant d’être le dictateur redoutable et peu fréquentable de ces trente dernières années, Robert Mugabe a été un héros à l’égal de Nelson Mandela, un espoir et un mythe auquel le monde a voulu croire. Tout a commencé dans une mission catholique de la Rhodésie du Sud, alors colonie britannique, où il est né en 1924. En ces temps coloniaux, il n’était pas bon d’être un Noir dans l’Afrique de Sa Gracieuse Majesté… »

Laurent Larcher dans La Croix

Un être humain réconcilié avec ses pairs, avec la création et avec Dieu

« Le 20 octobre 2017, le père Arturo Sosa, supérieur général des jésuites, est longuement intervenu au congrès international des délégués à l’éducation de la Compagnie de Jésus, le Jesedu-Rio2017. L’événement, organisé par la fédération latino-américaine de l’ordre et l’association brésilienne des collèges jésuites sous l’intitulé : L’éducation dans la Compagnie : une pédagogie au service de la formation d’un être humain réconcilié avec ses pairs, avec la création et avec Dieu, s’est tenu à Rio de Janeiro du 16 au 20 octobre ».

Lire dans La Croix

 

Accueil des pauvres : la Diaconie, kezako ?

 

wdp_logo_fre_0Au lendemain de la Journée mondiale des Pauvres, voulue par le Pape François sous le thème « N’aimons pas en paroles mais par des actes », nous pouvons (re-)découvrir utilement ce qu’est la Diaconie. Dans une très intéressante contribution préparatoire à l’Université de la Solidarité et de la Diaconie, qui s’est tenue tout récemment à Lourdes, le Père Etienne Grieu nous propose quelques éléments :

Si vous interrogez des chrétiens en leur posant la question, pour vous c’est quoi l’Église, comment la définissez-vous ? Lire la suite

Natalité : Gaël Giraud avocat du Pape

Une séquence de l’émission d’Arte « 28′ » était consacrée mercredi dernier aux questions de natalité et d’environnement (à partir de 12:57). Invité de l’émission, le jésuite Gaël Giraud, chef économiste de l’AFD, a débattu de la nécessité ou non d’intervenir sur la natalité pour l’avenir de la planète. Interrogé notamment sur les positions du Pape, il a dénoncé l’hypocrisie consistant à demander aux pauvres de faire moins d’enfants sans changer le mode de vie des plus riches, principaux pollueurs à l’échelle mondiale.

Le ChatMaritain

La vie est un défi, fais lui face; La vie est une aventure, ose-la; La vie est une chance, saisis-la.

Mère Teresa

Migrant’scène, une autre approche

Couv-Ddp-FMS-2017-212x300

Hier, la Cimade a lancé dans 60 villes en France le festival Migrant’scène. Jusqu’au 10 décembre, au travers de rencontres, d’une exposition, de projections de films, de débats, il a pour objectif de porter un regard différent sur les migrations.

Après le temps des actions de solidarité, dans un rapport aidant-aidé, face à l’urgence, pour pallier les manques de l’Etat, il s’agit de faire connaître la richesse des projets où chaque personne, qu’elle soit d’ici ou d’ailleurs, est actrice à part entière, force d’initiative ou de proposition, force de parole ou de réflexion, sur un pied d’égalité.
Il est temps de montrer que, même si c’est difficile, même si cela ne va pas de soi, penser ensemble, agir ensemble, malgré toutes nos différences, permet d’avancer et de construire un monde plus juste, plus ouvert, plus fort, justement grâce à nos différences.

Tout le programme à retrouver ICI.

Même les Poissons muent

Tirant peut-être les leçons d’un déficit d’écoute au Parti Socialiste (pour manier l’euphémisme), et désireux de développer leur propre corpus, les fondateurs des Poissons Roses ont lancé aujourd’hui un nouveau parti, Refondation. Non confessionnel, il puise néanmoins aux sources du christianisme social et du personnalisme. Il revendique entre autres Emmanuel Mounier, Pierre-Yves Gomez, Jean-Claude Michéa, Jacques Ellul ou Abdennour Bidar parmi ses références.

La Croix vous en dit davantage.

Prière pour l’Europe

imagesNTNYF3IPAlors que se rassemblent plusieurs milliers de participants à la 92e session des Semaines Sociales de France sur le thème « Quelle Europe voulons-nous ? », on peut partager la prière pour l’Europe proposée par feu le Cardinal Martini :

Père de l’humanité, Seigneur de l’histoire,
Regarde ce continent auquel tu as envoyé des philosophes, des législateurs et des sages, précurseurs de la foi en ton Fils mort et ressuscité.
Regarde ces peuples évangélisés par Pierre et Paul, par les prophètes, les moines et les saints.
Regarde ces régions baignées par le sang des martyrs et touchées par la voix des réformateurs.
Regarde les peuples unis par de multiples liens et divisés par la haine et la guerre.
Donne-nous de nous engager pour une Europe de l’Esprit, fondée non seulement sur les accords économiques mais aussi sur les valeurs humaines et éternelles : une Europe capable de réconciliations ethniques et œcuméniques, prompte à accueillir l’étranger, respectueuse de toute dignité.
Donne-nous de regarder avec confiance notre devoir de susciter et promouvoir une entente entre les peuples qui assure pour tous les continents la justice et le pain, la liberté et la paix.

Toutes les infos sur la session des SSF, c’est par ICI, la possibilité de suivre les débats via la Wikiradio de l’Université catholique de Lille, c’est par LA.

L’Europe, Taizé : l’enthousiasme !

Portrait du Frère Aloïs, prieur de la communauté de TaizéAlors que s’ouvre demain la 92e session des Semaines Sociales de France sur le thème « Quelle Europe voulons-nous ? », Frère Aloïs, Prieur de la Communauté de Taizé, qui sera responsable du « fil rouge théologique » du rassemblement, évoque dans les colonnes de La Vie son approche de l’Europe.

Nous avons trop longtemps considéré l’Europe à travers le seul prisme économique, or nous ne pouvons pas avancer dans ce domaine si la dimension spirituelle est absente. Elle nous ouvre à l’humain, nous permet de mieux comprendre l’histoire des différents pays, et donc leurs positions actuelles. Pour donner un nouveau souffle à l’Europe, confrontée à de multiples problèmes économiques et politiques, il s’agit de faire jaillir une étincelle d’enthousiasme.

Lire la suite

Et Marc dans tout cela ?

Et Marc dans tout cela ?

A-t-il entendu, montant des geôles romaines, la voix de ses frères mêlant cris, pleurs et prières ? A-t-il vu Simon-Pierre et ses compagnons partir vers une mort encore impensable une semaine auparavant,  prendre sa croix et suivre le crucifié jusqu’au Golgotha romain ? Et de sa bouche, ou celle d’autres de ses coreligionnaires, ce cri-là aurait bien pu surgir : ‘Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi nous as-tu abandonnés ?' »

Père François Bessonnet, sur aularge.eu

Pensée du jour

Cette manière de vouloir reporter sur autrui notre violence nous aide à réaliser que la plupart du temps la violence ne naît pas simplement de nos limites, mais de la peur de nos limites.

Samuel Rouvillois

Parole du jour

À partir de ce qu’ils voient de bon, ils n’ont pas été capables de connaître Celui qui est ;
En examinant ses œuvres, ils n’ont pas reconnu l’Artisan.

Sagesse 13

Une traçabilité des fœtus trisomiques 21 ?

Pendant que dans l’état d’Ohio le Sénat vote l’interdiction du dépistage prénatal pour la trisomie 21, en France…

« Obligation est faite aux biologistes chargés des calculs de risque maternel de colliger toutes les données des tests réalisés chez les femmes enceintes : résultats des marqueurs sériques maternels et mesure de la nuque fœtale, calculs de risque, caryotypes éventuellement effectués ainsi que l’issue des grossesses. Puis la totalité des informations recueillies est transmise à l’Agence de la Biomédecine (ABM) chargée de les communiquer à d’autres instances : Haute Autorité de Santé (HAS) et Fédération des réseaux de périnatalité. Ceci équivaut bien à l’instauration d’un fichier national incluant environ 700 000 femmes enceintes testées/an sur l’éventuelle trisomie 21 de leur enfant ».

Lire la tribune du docteur Patrick Leblanc 

Nicole Ferroni, Pape François : même combat ?

sans-titreAprès le cri d’alarme de 15.364 scientifiques sur l’état de la planète, relayé en France par le journal Le Monde, la dernière chronique de Nicole Ferroni sur France Inter résonne en effet en écho avec un certain nombre de points de Laudato Si, l’encyclique du Pape François, de manière tonique et sincère.

On peut l’écouter ICI.

Pour les retardataires ou les consciencieux, on peut relire l’encyclique en cliquant et, pour les faignants, on peut, parmi d’autres excellentes recensions, lire la contribution de Christian Mellon sj aux Semaines Sociales de Rueil sur « Laudato Si : continuités et révolution » en cliquant ICI.

Le commérage : « pas de ça chez moi » ?

sans-titreOn se souvient probablement d’une méditation du Pape François sur le « commérage », les ragots , les rumeurs, dans nos églises mais aussi dans le monde :

La langue, les commérages, les ragots sont des armes qui chaque jour assaillent la communauté humaine, en semant envie, jalousie et avidité du pouvoir. Avec elles, on peut en arriver à tuer une personne. C’est pourquoi parler de paix signifie aussi penser à tout le mal que l’on peut faire avec la langue.

Bien sûr, tout en comprenant voire en accueillant avec piété filiale ce propos du Saint-Père, nous pouvons nous dire facilement que ceci concerne les autres et que, bien entendu, nous n’en sommes pas les auteurs ni même les complices. Pourtant, Lire la suite

Pensée du jour

Après des années d’angoisses, de péchés, de découragements profonds ; j’ai osé, j’ai choisi le Christ Jésus, Lui le Verbe Incarné.

Marthe Robin

Parole du jour

On vous dira : “Voilà, il est là-bas !” ou bien : “Voici, il est ici !”
N’y allez pas, n’y courez pas.
En effet, comme l’éclair qui jaillit  illumine l’horizon d’un bout à l’autre, ainsi le Fils de l’homme, quand son jour sera là.
Mais auparavant, il faut qu’il souffre beaucoup et qu’il soit rejeté par cette génération.

Luc 17

Halte au feu !

« On aurait pu s’amuser à observer – de loin – cette joute entre figures de la vie publique parisienne. Comme une pittoresque empoignade de cour d’école entre, d’un côté, le camp Charlie Hebdo et, de l’autre, le camp Mediapart. Sauf que le sujet sur lequel ils s’affrontent est très grave. Sauf que les mots échangés depuis quelques jours comme des obus de mortier ne cessent de grossir ».

Guillaume Goubert, dans La Croix