Début de la rencontre annuelle de Taizé

Ou une belle intention de prière à avoir au coeur !

Enfin pouvoir plonger dans les secrets des bibliothèques du Vatican !

… ou presque ! « Le dominicain français Jean-Louis Bruguès a été président de la Bibliothèque apostolique et des Archives secrètes du Vatican de 2012 à 2018. Dans un ouvrage, publié à fin 2019, intitulé La Bibliothèque monde, il emmène ses lecteurs par le texte et par l’image à la découverte de quelques-uns des trésors de ces deux institutions. » En apprendre plus sur la genèse de cet ouvrage qui s’annonce fascinant par ici >>

Le numérique, l’individu, et le défi du vivre-ensemble

Avant d’entrer en 2020, « Un nouvel « Entretien autour de l’informatique ».. Ancien banquier entré chez les Dominicains en 2000, Éric Salobir, prêtre, est un expert officiel de l’Église catholique en nouvelles technologies. Ce passionné d’informatique a créé Optic, un think tank consacré à l’éthique des nouvelles technologies. Il cherche à favoriser le dialogue entre les tenants de l’intelligence artificielle et l’Église. Il est aussi consulteur au Vatican.  » Un travail de fond pour mieux réfléchir, à lire par ici >>

Un bestiaire de cristal

« Le monde animal est l’une des spécialités de la maison Lalique. Pour son exposition annuelle Happy cristal célébrant Noël, elle présente un bestiaire bien fourni de ses créations. Des poissons, des gorilles, des hippopotames ou encore des lions qui témoignent du savoir-faire de la cristallerie Lalique. Un bestiaire qui s’est enrichi récemment du panda et du rat.  » Une exposition à découvrir jusqu’au 5 janvier en vrai ou au moins en mots et vidéo par ici >>

Une méditation sur la crèche

Au quotidien de sa façade, l’église a posé l’affiche : 
Jésus vient naître, 
plonger dans le Jourdain pour nous baptiser, 
remettre les péchés en écrivant sur le sol devant les lapideurs, 
relever les malades comme il le fit pour la fille de Jaïre, 
livrer sa vie pour que son Épouse fasse corps avec Lui jusqu’au sang, 
passer en Dieu après avoir remis Jean à
sa mère, consacrer ses disciples, dont Pierre, à qui il donne les clés, 
unir les époux par le vin de Cana, 
répandre l’Esprit pour que ses apôtres aillent jusqu’au bout de leur mission.

Une belle méditation sur la crèche par Xavier Dijon, s.j. (artiste à l’origine de l’oeuvre en photo) à lire intégralement sur le site de la province jésuite d’Europe Occidentale Francophone

Cadeau à l’enfant Jésus ? Quel cadeau de Noël ?

Une belle légende raconte qu’à la naissance de Jésus, les bergers accourraient à la grotte avec divers dons. Chacun apportait ce qu’il avait, celui-ci des fruits de son travail, celui-là quelque chose de précieux. Mais, tandis que tous se dépensaient avec générosité, il y avait un berger qui n’avait rien. Il était très pauvre, il n’avait rien à offrir. Tandis que tous rivalisaient pour présenter leurs dons, il se tenait de côté, tout honteux. A un certain moment, saint Joseph et la Vierge se trouvèrent en difficulté pour recevoir tous ces dons, surtout Marie, qui devait porter l’Enfant. Alors, en voyant ce berger avec les mains vides, elle lui demanda de s’approcher. Et elle lui mit dans les bras Jésus. Ce berger, en l’accueillant, se rendit compte d’avoir reçu ce qu’il ne méritait pas, d’avoir entre les bras le don le plus grand de l’histoire. Il regarda ses mains, ces mains qui lui paraissaient toujours vides : elles étaient devenues le berceau de Dieu. Il se sentit aimé et, en surmontant la honte, il commença à montrer Jésus aux autres, parce qu’il ne pouvait pas garder pour lui le don des dons.
Cher frère, chère sœur, si tes mains te semblent vides, si tu vois ton cœur pauvre d’amour, cette nuit est pour toi. La grâce de Dieu est apparue pour resplendir dans ta vie. Accueille-la et la lumière de Noël brillera en toi.

Pape François, Homélie de la messe de la nuit de Noël

Le repas de Noël pour tous !

Comme chaque année, la communauté Sant’Egidio propose un repas de Noël à tous dans le quartier du Trastevere et dans divers lieux du monde entier. À cette occasion, la communauté revient sur le sens de ce geste : « Nous le faisons afin que personne ne soit exclu: une grande table capable de mettre ensemble tant de personnes différentes les unes des autres. Un Noël pour tous. En un temps où l’on parle et on vit souvent à l’enseigne de l’opposition et de l’affrontement nous voulons offrir une image qui est déjà réalité dans de nombreuses régions de notre pays et représente le visage humain de nos villes italiennes. » La suite et les infos sur les lieux sur leur site >>

C’est peut-être un détail mais il est gratiné

« A sa façon, Fleury Michon contribue à la diminution du plastique dans l’emballage alimentaire. Dans son usine de Mouilleron-Saint-Germain, en Vendée, le groupe  vient de lancer une production de plats cuisinés individuels, des gratins de 300 grammes dans une barquette en bois de peuplier français labellisé. Ce matériau remplace le PVC utilisé jusqu’à présent pour ce type de recettes. » Penser global, agir local : c’est une bonne nouvelle locale ! Plus d’infos par ici >>

Pokémon se convertit… à l’écologie

« En posant ses valises dans la région de Galar, Pokémon s’adresse à la génération Friday for futur, celle qui manifeste les vendredi pour réclamer un changement radical de politique pour limiter l’influence humaine sur le climat. Même si on aperçoit déjà dans les générations précédentes des références à la pollution humaines ou des prises de parole sur le bien-être animal, c’est la première fois que le discours écologique prend autant de place dans un jeu Pokémon. »

En lire davantage dans La Croix (même si la destinée des Pokeballs n’est pas envisagée 😱) >>

Quand le Pape François fait un cadeau d’anniversaire…

Le jour de son anniversaire, le Pape François ne fait pas les choses à moitié : « Ce sont deux documents qui feront date: dans un premier rescrit, le Pape François abolit le secret pontifical dans les cas de violences sexuelles et d’abus sur mineurs commis par des membres du clergé; dans un second, il change la norme concernant le délit de pédopornographie, faisant tomber dans la catégorie des «delicta graviora», -les délits les plus graves-, la détention et la diffusion d’images pornographiques montrant des mineurs âgés de moins de 18 ans. »

En lire plus dans l’article explicatif sur Vatican News >>

Noël autrement

Halte à la sinistrose ! Préparons et vivons Noël autrement ! 🙂

Une lumière qui abat tous les murs

Tous les ans, les scouts transmettent la lumière de Bethléem à travers le monde entier, en signe de paix. Elle prend une teinte toute particulière dans le diocèse de Rouen, quand elle va jusqu’à Saint-Etienne du Rouvray et que catholiques et musulmans rendent hommage au p. Hamel.

Être religieuse, ça conserve…

… et même au sein d’une même famille !

« Sœur Marguerite, 100 ans et Sœur Eugénie, 107 ans, sont issues de la même famille, toutes deux religieuses de la Congrégation de la Charité Notre-Dame d’Évron (en Mayenne) et depuis peu, toutes les deux centenaires. » Bref, deux soeurs et soeurs centenaires ! Une anecdote racontée par Ouest-France >>

« Un grand prophète s’est levé parmi nous »

Pour nous, tous appelés à être prophètes (et on ne peut refuser cet appel impérieux quand il arrive), cette double dynamique est essentielle : petitesse et grandeur. C’est être grand que petit serviteur du Dieu très haut. Regardons les humbles, regardons quelle grandeur émane d’eux : une sorte de classe « hors catégorie », au-dessus de toutes les vanités de ce monde que peuvent représenter le rang social, les diplômes, la reconnaissance (tout cela étant bien sûr utile, quand c’est à sa place, au service du bien commun). Les humbles sont les grands de ce monde !

Extrait de la méditation du jour de « L’Avent dans la ville », par le fr. Xavier Loppinet. La lire et l’écouter par ici >>

Polémique ? Les prêtres et les retraites !

« Aujourd’hui, père Jean était dans la rue au côté de ses collègues ecclésiastiques pour défendre leur régime spécial de retraite spirituelle. “Nous voulons pouvoir décider nous-même quand nous partons nous ressourcer, ce n’est pas au gouvernement de décider, il y a séparation de l’Église et de l’État depuis longtemps” revendique le cardinal Barbedieu en tête de cortège. » Un petit article parodique bien venu pour donner le sourire >>

Noël et l’Incarnation

Une belle manière de le dire, et de le chanter. Merci à la communauté du Chemin Neuf pour cette idée l’illustrant !

Il faut continuer à le faire chanter !

« À la demande de la Grèce et de Chypre, le chant byzantin a été inscrit mercredi 11 décembre sur la Liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Une manière de protéger cette tradition, principal genre musical de l’Église orthodoxe grecque, fragilisée par la diminution de la pratique liturgique. » En savoir plus dans l’article du journal La Croix >>

Enervé ? Dites-le avec élégance et raffinement

Fatigué du mois de décembre, des problèmes divers et variés ? Alors, dites-le au moins avec élégance !

Les fouaciers ne répondirent que par des injures, donnant aux bergers plusieurs épithètes diffamatoires, et les appelant rustres, brèche-dents et malotrus.

Anatole France

Bref, sur le site lalanguefrancaise, trouvez 35 idées d’insultes anciennes élégantes à asséner avec parcimonie néanmoins !

Contre mauvaise fortune bon coeur ou bon pied bon oeil ?

Parisien ou Banlieusard, vous devez marcher tous les jours en cette période de grève ? Et s’il y avait un bénéfice imprévu à une époque où l’on ne cesse de vous rappeler « mangez bougez » ? C’est l’idée des concepteurs de cette drôle de carte du métro parisien qui liste les calories que vous brûlez d’une station à l’autre, tout en contemplant la ville sur et non pas sous terre ! Découvrez-la par ici >>

« J’ai rencontré une miraculée et je ne le savais pas »

Nous nous sommes rencontrées plusieurs fois lorsque nos fonctions en Congrégation nous ont amenées à fréquenter les mêmes sessions nationales de religieuses. Je me souviens de la première fois, nous étions côte à côte dans le fond de la salle, je ne connaissais presque personne, nous avons sympathisé, nous sommes devenues « amies » sur Facebook.

Chaque fois je trouvais en elle un accueil à la fois timide, respectueux et très fraternel. Il y avait un quelque chose que je n’arrivais pas à définir, un mélange de sérénité, de bonheur, de simplicité qui se lisaient sur son visage paisible et souriant. Ses responsabilités l’ont parfois éloignée de la France, mais j’aimais toujours la suivre sur les réseaux sociaux et nous n’avions pas vraiment perdu nos relations.

Lire la suite de cette rencontre lumineuse sur le blog de Cybersister >>

Tripadvisor accessible

Cela existe, il s’agit de « Handiplanet » créé par une fratrie !

« Sur la plateforme, qui compte aujourd’hui 10.000 utilisateurs et 4.000 villes référencées, il est possible d’ajouter des lieux (…)que les contributeurs notent en fonction de leur expérience sur place, et de leur type de handicap (en fauteuil, malvoyant…). Nombre de marches, espace pour tourner, trottoir adapté… Comme sur Tripadvisor, plusieurs critères sont évalués, et notamment ceux que seules les personnes concernées peuvent réellement apprécier. » En savoir plus sur l’article de 20 minutes >>

Un arbre à bien couvrir

« L’hiver approche et les initiatives de solidarité se succèdent. A Châteaudun, les membres d’un groupe Facebook local ont pris une initiative originale pour faciliter un tant soit peu la vie des personnes sans-abri. Sur un arbre de la place du 18 octobre, en face de la poste, ils ont déposé gants, bonnets et écharpes dans des petits sacs accrochés au tronc. » Des initiatives locales à multiplier ! >>

I am Jesus Christ

Non, il ne s’agit pas d’un fou ! Ou de quelqu’un agissant in persona Christi ! Mais il s’agit bien plutôt… d’un jeu vidéo !

Lire la suite

Solidaire avec Sakado

« Depuis 2005, l’association SAKADO collecte des sacs à dos à l’occasion des fêtes de fin d’année pour les distribuer aux sans-abri dans la France entière.

Grâce à SAKADO, vous n’offrez ni un toit, ni un emploi mais un geste de solidarité sous la forme d’un sac à dos style randonnée de 40 ou 50 litres en bon état contenant 4 kits d’objets usuels et pratiques« . Une initiative intéressante pour aider autour de soi ceux qui en ont besoin, tout simplement, en cette fin d’année >>

Le merveilleux signe de la crèche !

A l’heure où les crèches se font patiemment, le Pape François publie à Greccio, lieu auquel on associe la première crèche par saint François d’Assise, une lettre apostolique sur cette belle tradition intitulée « le merveilleux signe de la crèche »

 Le merveilleux signe de la crèche, si chère au peuple chrétien, suscite toujours stupeur et émerveillement. Représenter l’événement de la naissance de Jésus, équivaut à annoncer le mystère de l’Incarnation du Fils de Dieu avec simplicité et joie. La crèche, en effet, est comme un Évangile vivant, qui découle des pages de la Sainte Écriture. En contemplant la scène de Noël, nous sommes invités à nous mettre spirituellement en chemin, attirés par l’humilité de Celui qui s’est fait homme pour rencontrer chaque homme. Et, nous découvrons qu’Il nous aime jusqu’au point de s’unir à nous, pour que nous aussi nous puissions nous unir à Lui. (§1)