Pensée du jour

On mesure la grandeur d’un homme à sa puissance de communion. Dieu est communauté de personnes : Il t’a créé à Son image, c’est-à-dire non pas individu isolé, séparé, mais personne invitée à la communauté, avec Lui et toute l’humanité.

Michel Quoist

Parole du jour

  Alors Hérode, voyant que les mages s’étaient moqués de lui,
entra dans une violente fureur.
Il envoya tuer tous les enfants jusqu’à l’âge de deux ans
à Bethléem et dans toute la région,
d’après la date qu’il s’était fait préciser par les mages.

Mt 2

Noël au-delà de la provoc’

« Que fête-t-on à Noël ?

Quoi le Fils de Dieu qui se fait homme pour que les hommes partagent la vie de Dieu ! C’est énorme ! Moi qui pensais que fêter Noël, c’était vintage, que c’était une fête de famille, que c’est comme la madeleine de Proust pour se rappelle les bons moments de son enfance. (…)  Moi je préfère vous mettre en garde, ne perdez pas votre temps avec un perdant, avec un looser. Il n’en vaut pas la peine. Je ne comprends même pas comment on pourrait avoir envie de donner sa vie pour lui, tout quitter pour le suivre. Rentrez chez vous, annulez le dîner de Noël, faites-vous rembourser les cadeaux ! »

Et si, finalement, Jésus était malgré tout le Sauveur tant attendu, venu apporter la lumière ? Nous vous invitons à lire l’homélie la nuit de Noël de notre contributeur, le p. Olivier Joncour dont sont issus les quelques mots ci-dessus : après avoir souri, vous serez probablement émus et aurez finalement envie de prier pour mieux vivre de cette fête !

Rattrapage de voeux !

Vous avez raté les voeux de Noël des grandes personnalités ? Pas de soucis, le journal La Vie vous offre un super rattrapage en ayant tout regardé pour vous !

Quelques mots de la reine d’Angleterre dont « la partie spirituelle est en revanche largement passée sous les radars français. « L’histoire de Noël conserve son attrait car elle ne fournit pas d’explications théoriques aux énigmes de la vie, a déclaré la chef de l’Église d’Angleterre. Au lieu de cela, il est question de la naissance d’un enfant et de l’espoir que cette naissance, il y a 2 000 ans, a apporté au monde. Seules quelques personnes ont reconnu Jésus à sa naissance. Maintenant, des milliards le suivent. » « Je crois que son message de paix sur la terre et de bonne volonté envers tous n’est jamais obsolète, a-t-elle conclu. Il peut être écouté par tout le monde; il est plus que jamais nécessaire. » » 

Parole du jour

Étienne, pendant qu’on le lapidait, priait ainsi :
« Seigneur Jésus, reçois mon esprit. »
Puis, se mettant à genoux, il s’écria d’une voix forte :
« Seigneur, ne leur compte pas ce péché. »
Et, après cette parole, il s’endormit dans la mort.

Actes 7

On a fêté un anniversaire !

Saviez-vous que le 24 au soir nous avions fêté un anniversaire ? Non, je ne vous parle pas du Sien ! Mais des 70 ans de la messe télévisée !!!

RCF nous en dit plus : « La messe télévisée, que vous suivez dans l’émission « Le Jour du Seigneur » est le plus ancien programme de la télévision française. Il est né dans la nuit de Noël 1948. Chaque dimanche depuis 70 ans, la messe est retransmise depuis une paroisse de France ou de Belgique. Le Jour du Seigneur, une émission diffusée sur France 2, permet à des millions de téléspectateurs, malades ou âgés mais aussi à beaucoup de curieux de la foi d’entendre la Parole de Dieu et de s’associer à la prière de l’Église. » Un programme spécial sera diffusé le 6 janvier :  Ad mulots annos !

A Noël, que se passe-t-il finalement ?

« A Noël, que nous soyons prêts ou pas, Dieu viendra. Il viendra même si on n’y pense plus, si on ne le guette pas, si on ne l’espère plus. Même si on ne connaît plus les raisons de la fête, et si on ne sait plus qui il est. Il viendra et passera au milieu de nos vies. » Les très beaux voeux de Noël du p. François Boëdec, provincial jésuite à lire par ici >> 

Parole du jour

De la poussière il relève le faible,
il retire le malheureux de la cendre
pour qu’il siège parmi les princes
et reçoive un trône de gloire.

1 Samuel 2

Pensée du jour

« Dirige notre joie vers la joie d’un si grand mystère pour que nous fêtions notre salut avec un cœur vraiment nouveau ». Cette oraison du dimanche de Gaudete rappelle que chaque être est habité par une propension à la joie – peut-être assoupie, peut-être blessée ou même agonisante – mais qui, malgré tout, demeure et peut croître. C’est là le point de départ pour entrer dans les réjouissances de la Nativité : s’appuyer sur la joie présente en nous, qu’elle soit toute pimpante ou bien confuse. Or cette joie se révèle lorsqu’elle s’approche d’un nouveau-né, entièrement vulnérable, couché dans une mangeoire. Car ce petit si fragile convoque en nous ce qu’il y a de plus beau. Voilà comment Dieu entend d’abord rassembler l’humanité.

Etienne Grieu

Parole du jour

C’est pourquoi le Seigneur lui-même
vous donnera un signe :
Voici que la vierge est enceinte,
elle enfantera un fils,
qu’elle appellera Emmanuel
(c’est-à-dire : Dieu-avec-nous).

Isaïe 7

Parole du jour

 il marchera devant, en présence du Seigneur,
avec l’esprit et la puissance du prophète Élie,
pour faire revenir le cœur des pères vers leurs enfants,
ramener les rebelles à la sagesse des justes,
et préparer au Seigneur un peuple bien disposé.

Lc 1

Dans la diversité, trouver l’unité en Seine-Saint-Denis

Le site « prier au coeur du monde » offre ce mois-ci une belle illustration de l’intention de prière du pape « pour que les personnes engagées au service de l’intelligence de la foi trouvent un langage pour aujourd’hui, dans le dialogue avec les cultures » avec l’interview d’un curé jésuite en banlieue parisienne.

« A Saint-Denis, ville de la région parisienne qui compte plus de 130 nationalités et où affluent beaucoup de migrants attirés par la capitale, notre paroisse Saint Denys de l’Estrée est un carrefour de cultures. »

Lire la suite

En Avent, as-tu du coeur ?

C’est Ouest France qui raconte cette belle histoire d’espoir tendant vers l’espérance. « Depuis septembre, des membres de l’ONG la Chaîne de l’Espoir procèdent à des opérations à cœur ouvert à Bamako. Des chirurgiens venus de Caen, Nantes et Rennes aident les soignants maliens. (…)

Lire la suite

Parole du jour

je te donne un enseignement utile,
je te guide sur le chemin où tu marches.

Isaïe 48

Des voyages à la turque

« Un projet pilote à Istanbul permet aux usagers du métro d’ajouter du crédit sur leur carte de voyage en insérant des bouteilles en plastique au lieu de billets de banque dans les distributeurs automatiques. Une mesure relativement rare pour améliorer le recyclage et la gestion des déchets dans un pays de plus de 80 millions de personnes » Un beau projet à découvrir en vidéo par ici >>

Feu d’artifice

Alors qu’hier a eu lieu un nouvel attentat, il est bon de relire la méditation proposée par les dominicains d’Avent dans la ville de lundi 10 décembre. Il s’agit du témoignage d’une rescapée des attentats du 13 novembre 2015.

« Un soir comme un autre à Paris, en novembre 2015. Je dîne avec une amie dans un restaurant en bas de chez moi. De violents coups de pétard éclatent à côté de nous. Mon corps sent instinctivement qu’il est en danger de mort. Je me jette à terre. Je suis prostrée, mais mon esprit comprend qu’on nous tire dessus et qu’aucune issue n’est possible… Mon âme implore le Seigneur : « Sauve-moi, Dieu de miséricorde ! » 130 innocents seront tués ce soir-là.
Notre joie de chrétien ne peut pas se draper d’artifices ou de naïveté : nous savons que la vie offre à chacun son lot d’épreuves et d’humiliations. Mais l’ange n’est-il pas apparu aux bergers au cœur de l’obscurité ? Je crois que c’est dans nos nuits que nous pouvons hurler vers le Christ et savoir pleinement qu’il est notre unique secours. »

Lire la suite

Parole du jour

Les sourds, en ce jour-là,
entendront les paroles du livre.
Quant aux aveugles, sortant de l’obscurité et des ténèbres,
leurs yeux verront.
Les humbles se réjouiront de plus en plus
dans le Seigneur,
les malheureux exulteront
en Dieu, le Saint d’Israël.

Isaïe 29

Parole du jour

Immuable en ton dessein, tu préserves la paix,
la paix de qui s’appuie sur toi.
Prenez appui sur le Seigneur, à jamais,
sur lui, le Seigneur, le Roc éternel.

Isaïe 26

Une petite bière trappiste à Noël ?

On a déjà parlé par ici de la « Divine Box » qui propose tous les mois de découvrir les meilleurs produits des monastères autour d’une thématique. En plus de cette boîte, il y en a une autre contenant des bières trappistes : ses sympathiques concepteurs nous en font redécouvrir le concept avec une nouvelle vidéo !

L’urgence de la fraternité

« La violence engendre la vengeance et la haine. Apprenons ensemble à nous écouter vraiment et à nous parler sans à priori méprisant pour ceux qui ne pensent pas comme nous. J’appelle modestement les protagonistes à un véritable dialogue où chacun accepte de sortir de ses certitudes pour établir un vrai diagnostic d’une situation délétère et trouver humblement les voies d’une reconstruction fraternelle de notre société. Je demande enfin aux chrétiens de prier et d’être ce qu’ils sont appelés à être au nom du Christ : des artisans de paix. »

Une intervention de Mgr Aupetit à lire d’urgence >>

Parole du jour

En ce jour-là,
le Seigneur de l’univers
préparera pour tous les peuples, sur sa montagne,
un festin de viandes grasses et de vins capiteux,
un festin de viandes succulentes et de vins décantés.

Isaïe 25

Parole du jour

Il ne jugera pas sur l’apparence ;
il ne se prononcera pas sur des rumeurs.
Il jugera les petits avec justice ;
avec droiture, il se prononcera
en faveur des humbles du pays.

Isaïe 11

Dans la famille des précurseurs de l’écologie, je demande…

… saint François d’Assise bien sûr !

Il a été ce 3 décembre le sujet d’une émission de France Culture à l’occasion de l’ouverture de la COP 24. « D’après Thomas de Celano, contemporain du Saint, François d’Assise prêchait aux… oiseaux. Il demandait à ses disciples de respecter la nature, de laisser une partie de leur jardin potager non cultivé, de ne ramasser que le bois mort, etc.  Il défendait l’idée que la Terre “prend soin de nous” et que l’homme de doit pas la dominer. » Retrouvez la totalité de l’émission par ici >>

Qu’est-ce que la justice ?

Comme une réaction élevant les coeurs devant les événements de ce week-end qui consonant pour les chrétiens avec l’entrée en Avent dans l’homélie dominicale de Mgr Aupetit :

« Où est la justice des hommes ? En France, elle est fondée sur les valeurs de la République que nous voyons sur le fronton de nos mairies. Nous arrivons à tenir le mieux possible la liberté et l’égalité mais que reste-t-il de la fraternité ? L’oubli du Père entraîne l’oubli du frère. En nous séparant de Dieu, nous perdons le lien naturel avec les autres hommes. L’humanité se divise, chacun devient un étranger pour l’autre. De là naissent les tensions entre les riches, les pauvres, les races, les langues ; l’homme et la femme. Tout ce qui différencie les hommes construit des barrières. C’est ainsi que naissent, comme le dit le Seigneur dans l’évangile, « la débauche, l’ivrognerie, le souci de la vie », qui sont autant d’expressions du désespoir de vivre.

Or, recevoir « le Fils de l’homme qui vient sur la Nuée » (Daniel 7) consiste à accueillir Dieu le Fils, à apprendre en Lui à devenir fils d’un même Père et à nous recevoir comme des frères.

C’est ainsi que la justice divine, qui est cet ajustement à Dieu, permet l’accomplissement de la justice humaine et de la véritable équité dont nous avons tant soif. »

A découvrir intégralement par ici >>

Parole du jour

Jamais nation contre nation
ne lèvera l’épée ;
ils n’apprendront plus la guerre.
Venez, maison de Jacob !
Marchons à la lumière du Seigneur.

Isaïe 2

Et tu creuses, et tu bénis !

« Fêté ce samedi soir en présence de plusieurs centaines de riverains, le nouveau tunnelier du Grand Paris Express sera célébré jeudi prochain. »,  légèrement en différé de la Sainte Barbe ! Sérieusement ? Eh oui, c’est ce que nous explique cet article du Parisien

« Dans les sous-sols du chantier de Bagneux, à 42 m sous terre, c’est le jeudi 6 que les agents du chantier vont recevoir sa protection. A 11 heures, le tunnelier sera officiellement consacré. C’est le père Franck Javary, curé de la paroisse de Bagneux, qui va, pour la première fois de sa vie, bénir une si impressionnante machine. « En bénissant leur outil de travail, ce sont avant tout les gens qui l’utilisent que je bénis, précise l’homme d’église. Je vais également bénir une ou plusieurs statues de Sainte-Barbe, qui sont disposées dans des petits abris et demeurent sur le chantier. »

Lire la suite

Parole du jour

En ces jours-là, en ce temps-là,
je ferai germer pour David un Germe de justice,
et il exercera dans le pays le droit et la justice.

Jérémie 33

Parole du jour

Restez éveillés et priez en tout temps :
ainsi vous aurez la force
d’échapper à tout ce qui doit arriver,
et de vous tenir debout devant le Fils de l’homme.

Luc 21