Une réforme tout en écoute réciproque

Hier jeudi 27 juin, l’état de travail de la réforme de la Curie romaine a été présenté de manière assez inédite.

Cette réforme prend le temps « d’un intense travail de consultation et d’écoute réciproque » affirme Mgr Semeraro. On en saura davantage en lisant l’article de La Croix et en attendant la fin du travail prévue pour la fin de l’année.

Ne vous prenez pas trop pour Jésus !

Pourquoi ? « Jeudi soir, aux alentours de 21 heures, un homme a été aperçu alors qu’il déambulait rue D’Aubuisson, dans le secteur de Saint-Aubin, nu comme un ver. Un équipage de police a procédé à son contrôle et l’a interpellé un peu plus loin. Décidément « fatigué », il a naturellement expliqué être Jesus le fils de Dieu« . On sourit largement mais on prie néanmoins bien pour lui ! 🙏

Hebdomada Papæ

Depuis le 8 juin, le Vatican a enrichi son offre en nouvelles latines : on pouvait déjà suivre le compte Twitter du pape en latin, écouter la messe en latin, on pourra désormais suivre ses nouvelles et les actualités de cette langue ancienne toutes les semaines sur Radio Vatican !

«Ce sera un véritable journal radio, avec des reportages et des brèves. Nous l’avons envisagé non pas avec un regard nostalgique sur le passé mais comme un défi pour l’avenir » envisage Andrea Tornielli >>

La raison d’espérer de Mgr Pontier

« Les fidèles sont moins nombreux, les vocations se font rares, l’Église est secouée par le scandale de la pédophilie. Où sont vos raisons d’espérer ?
Mgr Pontier :
 Dans le Christ ! Cela me donne la capacité de lire ce qu’on vit aujourd’hui non pas comme quelque chose qui meurt, mais qui va renaître. »

À l’heure où il dit au revoir à son diocèse, Mgr Pontier fait un bilan de son épiscopat au sein d’une ville qui ne laisse pas indifférent dans un entretien à La Provence.

Lire la suite

Pensée du jour

Soyez le ciel pour vos contemporains

Le ciel est en vous

Patriarche Ignace IV d’Antioche (Versailles, 1983, en exergue de la « Règle de Reuilly »)

Peuple de prophètes !

En ce dimanche de la Pentecôte, nous vous invitons à lire la méditation « peuple de prophètes » de Mgr Eychenne, évêque de Pamiers dont voici un extrait :

Mgr Éric de Moulins-Beaufort (qui présidera à partir du mois de juillet la Conférence des Évêques de France) écrivait : « La division, si utile ici-bas et si évidente surtout, entre ceux qui savent et ceux qui ne savent pas perd sa pertinence lorsque l’Esprit-Saint est donné à tous… »

En ces temps, marqués par la faillite de « ceux qui savent » (ou qui auraient dû savoir), en ces temps de crise des institutions civiles ou ecclésiales, il nous faut sans doute nous engager dans une écoute patiente et attentive de tous. A commencer par ceux qui jusqu’alors nous semblaient « ne pas compter ». Les chefs des prêtres et les pharisiens parlaient d’eux de façon dédaigneuse en ces termes : « Cette foule qui ne sait rien de la loi. » (Jn 7, 49)
Entendre, écouter, ceux qui « ne savent pas », ou « ne comptent pas », nous aurait peut-être éloigné de bien des drames… Car il y avait parmi eux des prophètes !
+ Jean-Marc Eychenne – Évêque de Pamiers, Couserans et Mirepoix

https://ariege-catholique.fr/un-peuple-de-prophetes/

Il est prêtre et a 4 fils prêtres !

Et en plus, il fête ses 100 ans ! Pas d’histoire sordide là-dedans mais bien une profonde histoire d’amour qui se passe dans le diocèse de Rimini en Italie. « Ce mardi 4 juin, le diocèse de Rimini, sur la côte adriatique, a célébré un évènement très inhabituel : le centenaire d’un prêtre, toujours actif, et lui-même père de quatre prêtres. «Je suis amoureux du Seigneur, personne ne m’a poussé, c’est une chose que je sentais, je l’ai demandée et on me l’a accordé», a-t-il raconté. » Veuf en 1970, il a ainsi été ordonné prêtre en 1988 à 69 ans.

Une histoire pas banale racontée par Vatican News : https://www.vaticannews.va/fr/eglise/news/2019-06/pretre-italien-centenaire-fils-pretres.html

Housing first !

SDF en Finlande

« Nom de code « Housing first », en français, « Logement d’abord », un programme lancé en 2008 par le gouvernement finlandais et qui est en passe de mettre fin au sans-abrisme. Il suffit de se balader dans les rues d’Helsinki, la capitale de ce pays de 5,5 millions d’habitants, pour le constater. En 30 ans, le nombre de SDF a été réduit par deux, passant de 17 000 à 8 000 personnes. Comment ? En construisant et en rénovant massivement des logements destinés aux plus démunis. Depuis 2008, 3 700 habitations ont vu le jour à travers le pays. » Une réflexion intéressante à mener dans d’autres pays d’Europe ?https://www.rtbf.be/info/monde/detail_un-toit-pour-chaque-sans-abris-le-pari-fou-des-finlandais?id=10235396&backUrl=rtbf%3A%2F%2Fopenapp

Kaunas n’est pas qu’un nom de ville rigolo !

… mais un lieu où la science fait de beaux progrès ! Ainsi un groupe de scientifiques lituaniens de cette ville a créé un emballage plastique pour les aliments biodégradable en seulement quelques années, ce qui n’est pas du luxe vu la situation actuelle de pollution plastique : « On estime que d’ici 2050, il y aura plus de plastique que de poisson dans nos océans » précise l’article. Ce plastique-là, en revanche, pourra aller avec les déchets dans le compost. Une très belle découverte à découvrir par ici >> (lien en anglais) https://www.eurekalert.org/pub_releases/2019-05/kuot-lsc052719.php?fbclid=IwAR3gOYEuXjCbWI6EgY1OTZTXdh56QqRuuBKXEITmyvXrgmdu56aFzgt02Mk

Il faut parfois y repenser !

Ou quand le philosophe Michel Serres pousse un gentil coup de gueule pour nous rappeler l’un des bienfaits de l’Europe ! Les 70-Paisibles, vous y aviez pensé ?

Tel le phoenix, la « Grim »…

Même si vous connaissez probablement les bières Grimbergen et leur symbole du phoenix, celles-ci ne sont plus brassées par les moines depuis bien longtemps. Et, hier, surgit une nouvelle : la recette originelle de la bière Grimbergen (en latin et en vieux-néerlandais, excusez du peu !) a été retrouvée dans des archives dérobées de l’abbaye ! Il n’en fallait pas plus pour réjouir les moines

Et les inciter à accueillir à nouveau une micro-brasserie dans leur abbaye !

A-Dieu Jean Vanier

Aujourd’hui sont célébrées les funérailles de Jean Vanier.

L’occasion, peut-être, de prier en communion cette prière qu’il a écrite et qui est priée tous les jours dans les foyers de l’Arche :

Ô Marie, donne-nous des cœurs attentifs,
humbles et doux
pour accueillir avec tendresse et compassion
tous les pauvres que tu envoies vers nous.

Donne-nous des cœurs pleins de miséricorde
pour les aimer, les servir,
éteindre toute discorde
et voir en nos frères souffrants et brisés
la présence de Jésus vivant.

Seigneur, bénis-nous de la main de tes pauvres.
Seigneur, souris-nous dans le regard de tes pauvres.
Seigneur, reçois-nous un jour
dans l’heureuse compagnie de tes pauvres.

Amen !

Invités pour la vie !

Si vous habitez en région parisienne, vous êtes invités par les évêques d’Ile-de-France à participer à une veillée pour célébrer le don de la vie le 21 mai au soir.

A l’Eglise, on accueille ceux qui osent, même les vrais… et les faux !

Cela se passe en Belgique où l’on accueille les faucons (ben oui, vous pensiez quoi ?) dans une église où les oeufs de Pâques n’auront jamais été si vrais !

« Cela fait déjà plusieurs années que les faucons pélérins sont de retour à l’église Saint-Julien où un dispostif a été aménagé pour leur permettre de se nourrir et de se reproduire. La famille des rapaces ayant élu domicile dans la cité des Géants vient encore de s’agrandir avec la naissance ces derniers jours de quatre ravissants fauconneaux. Ces derniers ont poussé leurs premiers cris entre le 8 et le 12 mai après 32 jours de couvaison. » Une belle histoire à lire >>

Elles rayonnent dans le Nord !

Bon, d’accord, il paraît qu’il s’y trouve aussi du soleil… mais elles, elles rayonnent tout spécialement à Denain ! « Dans une société où tout doit toujours aller plus vite, elles, prennent le temps. De parler et d’écouter. Dans un monde de plus en plus individualiste et instable, elles se sont engagées, à vie, à s’occuper des autres. A aider et à soigner les plus pauvres et les plus fragiles. »

Un très beau reportage sur ces soeurs qui font du bien sans bruit à lire dans L’Observateur.

Elles servent et soignent le corps, l’âme et le moral de ceux qui vivent autour d’elles

De Notre-Dame à l’hôtel Dieu ?

Et si ce lien, éclairant aussi sur le rapport entre la cathédrale et les plus pauvres, se faisait naturellement ? Le p. Benoist de Sinety, vicaire général à Paris, en parle dans une interview accordée à Paris Match : « Nous allons donc entamer des réunions avec la Ville, afin de cerner les possibilités que réserve l’Hôtel-Dieu pour recevoir dans un proche avenir les fidèles et les visiteurs. Ensemble, nous voulons réfléchir au moyen d’y installer un accueil spirituel. Nous pourrions aussi proposer des expositions autour de l’histoire de cette cathédrale, de son trésor… Un parcours pédagogique qui permettrait de se rendre compte de ce qu’était cette magnifique église, de ce qu’elle deviendra.« 

Peut-être que certains ont du mal à croire la résurrection du Christ


« Chers frères et sœurs, peut-être, certains d’entre nous aussi n’arrivent pas à comprendre et à croire facilement la résurrection du Christ qui est l’événement le plus contesté, le plus énigmatique dans l’histoire du monde. Je ne suis pas ici cette nuit pour vous convaincre et prouver à tout prix l’évènement de la résurrection du Christ. Mais je vous dis et souligne une seule chose, comme le dit Saint Paul, « si le Christ n’est pas ressuscité, notre prédication est vide et vaine, et vide aussi notre foi (1 Co 15, 14).  Si le Christ n’est pas ressuscité, le christianisme n’aurait pas existé et nous ne serions pas ici cette nuit.  La résurrection du Christ est l’événement fondamental, crucial, et central de notre foi chrétienne. Nous croyons en un Dieu Vivant. Comme le disent les anges, « Pourquoi cherchez vous le Vivant parmi les morts ? » Christ est ressuscité. Oui. Il est vraiment ressuscité. »

Une homélie de Pâques du p. Ashok Bodhana, sj à découvrir >>

Elles vivent !

Mais qui donc en ce Vendredi Saint ? Les abeilles de Notre-Dame : leurs ruches sont intactes ! Une bonne nouvelle écologique à découvrir dans l’article du Parisien qui est consacré à nos amies ailées !

Les Rameaux in situ !

En Terre Sainte, tous les ans, une grande procession a lieu de Bethphagé à Jérusalem pour reproduire le trajet effectué par le Christ… Y a pas à dire, c’est impressionnant !