Ils vont devenir tout rouges !

Le pape a annoncé ce jour la création de 14 cardinaux pour le 29 juin prochain !  Parmi eux, un évêque irakien, patriarche des Chaldéens. Pour voir la liste de ceux qui porteront désormais du rouge (« Reçois cette pourpre en signe de la dignité et de l’office de Cardinal, elle signifie que tu es prêt à l’accomplir avec force, au point de donner ton sang pour l’accroissement de la foi chrétienne, pour la paix et l’harmonie au sein du Peuple de Dieu, pour la liberté et l’extension de la Sainte Église catholique et romaine ») , allez consulter l’article de Vatican News.

« «Prions pour les nouveaux cardinaux, afin que, en confirmant leur adhésion au Christ, prêtre miséricordieux et fidèle, ils m’aident dans mon ministère d’évêque de Rome pour le bien de tout le Saint Peuple fidèle de Dieu», a conclu le Pape François au terme de cette annonce. »

Au Chili : des vagues et un double tournant pour l’Eglise entière

La démission de l’épiscopat chilien n’en finit pas de faire des vagues. Marie-Lucile Kubacki revient sur cette affaire en cherchant à décrypter tous les enjeux de ce qu’elle appelle un « double tournant » : un article à lire dans La Vie !

Un extrait : « Avec lucidité, le pape y écrit que le renvoi des évêques dont la responsabilité a été établie est nécessaire mais « insuffisante ». Il fait notamment le lien entre l’abus de pouvoir et les abus sexuels, affirmant qu’à l’origine du scandale, il y a la tentation de l’institution de se croire meilleure que les autres : « Cette psychologie élitiste, écrit-il, finit par générer des dynamiques de division, de séparation, de “cercles fermés” qui conduisent à des spiritualités narcissiques et autoritaires où, au lieu d’évangéliser, l’important est de se sentir spécial, différent des autres, comme si ni Jésus Christ ni les autres ne comptaient vraiment. » Il ajoute : « Le messianisme, l’élitisme, le cléricalisme sont tous synonymes de perversion dans l’être ecclésial. » Cela signifie que, désormais, la désignation de responsables et de coupables ne suffit plus. C’est à tout un système qu’il s’agit de mettre fin. »

 

Un sermon anglican !

… un peu d’oecuménisme (et d’anglais) sur ce blog en ce jour de « Royal Wedding » ! Que le Seigneur accompagne les jeunes mariés ! 😉

Avant le mariage !

Le gros mariage people de demain outre-Manche peut nous faire nous intéresser aux liens actuels entre le pouvoir royal anglais et l’anglicanisme dont la reine Elisabeth II est toujours « gouverneur suprême ». Et alors, quel lien avec le mariage princier ? Saviez-vous par exemple que la mariée avait été baptisée récemment ?

« Quant à la génération la plus jeune, si elle pratique officiellement l’anglicanisme, elle n’a pas encore eu l’occasion de s’exprimer réellement sur sa foi. Néanmoins, et alors que cela n’est plus obligatoire, Meghan Markle d’origine protestante, élevée dans une école catholique mais jamais baptisée, a-t-elle été discrètement baptisée et confirmée le 6 mars dernier dans l’Église d’Angleterre, juste avant son mariage ce samedi avec le prince Harry. De même, Kate Middleton, baptisée enfant, avait-elle été confirmée peu avant son mariage avec le prince William. »

Pour approfondir tout cela, n’hésitez  pas à aller lire l‘article de La Croix « Trois questions sur les liens entre  la reine d’Angleterre et l’anglicanisme » >>

Il est venu le temps des communions !

Le Parisien a consacré hier  tout un article à la question des premières communions.

(Image : Pixabay)

« Qu’est-ce qu’on célèbre ?

Sacrement comme le baptême, le mariage ou la confession, la première communion est le moment durant lequel l’enfant va recevoir pour la première fois « le corps du Christ » à travers l’hostie, pain azyme (sans levain) rond consacré par le prêtre lors de la messe. « Ce n’est pas un mystère qu’on peut démontrer mathématiquement, c’est un acte de foi, un acte de confiance », explique Agnès Chavasse-Fretaz, déléguée diocésaine pour la catéchèse à Nanterre (Hauts-de-Seine). Le printemps est la saison des communions. « Ce sacrement, ça se prépare, donc on ne peut pas le célébrer en début d’année. En mai-juin, on est encore dans le temps des réjouissances de Pâques », souligne-t-elle. » Au delà de cet aspect explicatif, l’article aborde toutes les questions connexes, de l’habillement au repas ! 😉

 

Une homélie ? C’est pour la vie !

Jeudi 16 mai avait lieu la 10ème veillée pour la vie à l’initiative des évêques d’Ile-de-France qu’on peut revoir grâce à KTO. C’est Mgr Aupetit qui prononça l’homélie suivante : « Quand Jésus prie pour nous quelques heures avant sa passion que demande-t-il à son Père ? : « Sanctifie-les dans la vérité ; ta parole est vérité ». Voilà ouverte une question délicate : « qu’est-ce que la vérité ? » disait Pilate. Éternelle question. Dans notre monde relativiste on dit : « à chacun sa vérité ». En réalité cela veut dire : « à chacun son opinion ». Le relativisme confond la vérité et l’opinion. L’opinion est subjective et dépend de nos expériences particulières. La vérité est objective et part du réel par l’évidence expérimentale ou par le raisonnement rigoureux. C’est la science qui constate, c’est la réflexion logique qui explique.

Voilà pourquoi nous sommes soumis à des contradictions qui tiennent à des différences d’opinion. Mais il nous faut rechercher la vérité indépendamment des idéologies et des positions mondaines qui s’imposent à tous. Voilà comment il faut comprendre la phrase de Jésus : « le monde les a pris en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde ». Nous voyons bien que nous sommes en décalage par rapport à l’opinion courante. Nous défendons la vie dans une culture de mort. Nous sommes au service de l’amour gratuit dans une culture de l’égoïsme et du chacun pour soi. » … Retrouvez la totalité de l’homélie sur le site du diocèse de Paris.

Le pape sur la croisette ???

Scoop ou presque ! C’est en tout cas Wim Wenders qui l’y a en quelque sorte amené en présentant au Festival en avant-première son documentaire consacré au pape François.

Extrait d’une interview à propos d’un tournage pas comme les autres :

« Vous avez réussi l’exploit d’amener le pape à Cannes…

WIM WENDERS. Il n’a pu venir aujourd’hui, parce que c’est dimanche (rires)… Mais j’ai amené sa parole.

Comment vous êtes-vous retrouvé à faire un film sur lui ?

Le ministre de la Communication du Vatican, qui est très cinéphile, m’a contacté pour savoir si cela m’intéresserait de réaliser un film sur le pape. Cela m’a étonné, mais j’ai accepté d’en discuter. On m’a dit que le Vatican m’ouvrirait ses archives sans interférer dans mon travail. C’était très excitant parce que, déjà, ce pape m’enthousiasmait. »

Lire la totalité de l’article du Parisien 

« Perdre » du temps pour prendre du temps

Quand un journaliste de l’AFP passe plusieurs mois à photographier les frères Franciscains de la Custodie de Terre Sainte en prenant le temps de les connaître de l’intérieur, cela donne un magnifique reportage : « Jérusalem — C’était un après-midi d’octobre où l’agenda photo du bureau de Jérusalem était presque vide. L’occasion parfaite pour faire un saut dans la Vieille ville, où les rues tortueuses, ses habitants singuliers et ses centaines de visiteurs forment toujours un microcosme coloré, mystérieux et inépuisable du point de vu photographique. » … Allez contempler, vraiment, la suite !

500 ans, pas une ride !

Il ne s’agit pas du nouveau recordman d’âge du monde mais de l’église Saint-Louis des Français à Rome ! Si on la connaît bien en général pour les magnifiques tableaux du Caravage et notamment celui de la vocation de Saint Matthieu, on fait parfois un peu moins attention à son histoire alors qu’il s’agit d’un haut-centre de la culture française en pleine ville de Rome. Du coup, pour fêter tout cela, hier a été inaugurée par le Cardinal Paul Poupard « une exposition consacrée à la ‘Mémoire des objets 1518-2018′ », en présence de l’ambassadeur de France.

Lire la suite

Saturday night cathedral fever

Comment l’annonce le compte twitter de la revue Narthex : « Ce samedi, c’est la Nuit des Cathédrales ! Les cathédrales se pomponnent pour vous recevoir et vous dévoiler leurs plus beaux trésors ! » Demandez le programme sur leur site !

Une opinion… de leur mieux !

Vient de paraître une enquête d’OpinionWay pour les Scouts et Guides de France avec les journaux Ouest-France et La Vie. Alors ? « Ringard le scoutisme ? Bien au contraire, le centenaire, créé en Angleterre par Baden-Powell, en 1907, se porte comme un charme. 67 % des personnes sondées par OpinionWay pour Ouest-France et La Vie en ont une image positive ou très positive. » Pour découvrir cette intéressante enquête dans un article de Ouest-France, c’est par là >> ,

Lire la suite

Ce 8 mai…

Sur les pas de la fidélité humble et quotidienne

Hier et aujourd’hui, les prêtres animant le Padreblog ont emmené leurs confrères qui le souhaitaient sur les pas du père Jacques Hamel dans le cadre d’une rencontre amicale et informelle.

Père Jacques Hamel, Diocèse de Rouen

« Au programme, notamment : messe dans l’église où le drame a eu lieu, pèlerinage sur la tombe du prêtre, et rencontre avec l’archevêque de Rouen, Mgr Dominique Lebrun. » explique le journal La Croix dans un article consacré à cet événement.

Lire la suite

Jésus, seul champion de leur vie !

 Jésus, champion de quelle vie ? Ben de la tienne déjà, ami lecteur, mais aussi spécialement de tous les participants au championnat de France cycliste du clergé qui se déroule chaque année autour du 1er mai. Cette année, la course a eu lieu autour de Sully-sur-Loire dans le Loiret.

Alors, vous, courez de manière à l’emporter. Tous les athlètes à l’entraînement s’imposent une discipline sévère ; ils le font pour recevoir une couronne de laurier qui va se faner, et nous, pour une couronne qui ne se fane pas. (1 Co 9, 24-25)

Dimanche soir, c’est homélie !

Ou, en tout cas, ce soir, c’est homélie dessinée en quelque sorte ! Avant tout, avez-vous bien entendu et relu les lectures de la messe du jour, 5ème dimanche du temps pascal année B ? Si ce n’est pas le cas, allez ici.

Aujourd’hui, on vous propose de découvrir le commentaire en image du « Lapin bleu« .

Lire la suite

Prêtres de père en fils ou de fils en père ?

Vous avez bien lu, c’est l’histoire assez incroyable d’un fils et de son père aux USA !

C’est un cas rare dans l’Église catholique, un père et son fils sont sur le point d’être ordonnés prêtres aux États-Unis. Voici Peter Infanger et son fils, Andrew, diacre. Après être devenu veuf, Pierre est entré dans un processus de discernement vocationnel et a été accepté comme séminariste en 2014. Maintenant, en 2018, il termine sa quatrième année au Séminaire Mundelein à l’extérieur de Chicago, Illinois. En 2019, il deviendra diacre, puis, « si Dieu le veut », espère suivre son fils dans le sacerdoce. Andrew, 30 ans, sera ordonné prêtre dans moins de deux mois. « Ce n’est pas la norme et ce n’est pas ce qui se passe habituellement, mais il n’y a pas de politique sur l’âge. »

Lire le détail et la traduction de cette incroyable histoire américaine sur le blog du « Petit Placide »

Des voix s’élèvent pour l’unité !

 

« Благодаря многолетней дружбе между Русской духовной семинарией во Франции и Католической семинарией Святого Сюльпиция ».. ça vous parle autant qu’à moi ? Bref, les séminaristes d’Issy-les-Moulineaux sont en train d’enregistrer des chants avec leurs frères orthodoxes d’Epinay-sous-Sénart. Un magnifique projet d’unité sur lequel vous pourrez en savoir plus en consultant leur page Facebook… avant d’acheter leur CD en septembre prochain pour les soutenir, évidemment !

As-tu déjà écouté le son d’une coquille Saint-Jacques au petit matin ?

C’est vendredi alors n’hésitez pas à lire cet article original et très « Laudato si » sur la fameuse coquille !

Les neurosciences sont-elles la clef ?

Un colloque a eu lieu au Centre Sèvres autour de cette importante question : « la liberté humaine au défi des neurosciences : perspectives philosophiques et théologiques »

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez l’écouter désormais sur le site !

De la haute cuisine pour les plus démunis !

« Le propriétaire triplement étoilé de l’Osteria Francescana, à Modène, a récemment ouvert à Paris l’un de ses Refettori (“réfectoires”) : des restaurants communautaires qui servent à des personnes en situation de précarité une cuisine préparée par des chefs, à partir de surplus » en savoir plus sur le site du courrier international.

Et si c’était une belle manière d’exercer l’option préférentielle pour les pauvres que penser à leur ouvrir l’accès à la haute gastronomie ?

Émouvants remerciements

Le recteur de la cathédrale de Lille est récemment décédé et ses funérailles ont été célébrées aujourd’hui. Ce qui est particulièrement beau, ce sont les hommages qui ont fleuri en banderoles autour de la cathédrale… un pasteur aimé par le peuple qui lui fut confié !

Roule ta bille, donne ton vieux bic !

Trop de plastique dans les océans ? Trop de vieux stylos qui traînent chez vous ? « La société Plas éco est spécialisée dans la conception de mobilier urbain. En partenariat avec Bic et d’autres acteurs, après avoir  récupéré les vieux stylos jetables, elle les transforme en bancs pour  les écoles, en tour pour les arbres, en table de pique nique.  »

Une belle initiative dont le podcast est à retrouver sur France Inter.

Le 17 mai(s) aussi le Vingt-Trois

Outre le mauvais calembour de ce titre, il s’agit de la messe annuelle célébrée pour la France dans la chapelle Ste Pétronille de la basilique St Pierre de Rome tous le ans le 17 mai. Cette année, c’est le cardinal André Vingt-Trois, archevêque émérite de Paris qui la célèbrera !

Source : Famille chrétienne

Sur les bons rails !

En Allemagne, on veut se mettre sur de bons rails, ceux du Christ !

Ainsi un prêtre allemand s’installe toutes les semaines dans un train pour offrir gratuitement un moment d’écoute et d’échange à tous les voyageurs qui le souhaitent. Son exemple dans cette initiative d’évangélisation ? La vénérable Madeleine Delbrêl !

En lire davantage dans l’article de La Croix

Avez-vous déjà vu une cybersister ?

A défaut de l’avoir déjà vue, vous l’avez peut-être déjà lue sur son blog : la webattitude ! Mais vous ne saviez peut-être pas que celle qui signe la « cybersister », Sr Emmanuelle, fête ses 50 ans de vie religieuse ce qui lui a valu un bel article sur le site de l’Eglise catholique en France. On lui souhaite de bien jubiler, comme il se doit ! 🙂

(Florence de Maistre.- CEF) 

« Brune, petite et tonique, sœur Emmanuelle reçoit dans le pavillon, juste à côté d’un centre commercial, où elle vit en communauté avec deux autres sœurs âgées de 86 et 87 ans. Elle, préfère éviter de parler de son âge, mais lance : « Je suis arrivée ici le 29 février 1968, encore un anniversaire ! » Originaire de Bures-sur-Yvette en région parisienne, elle découvre la vie religieuse grâce à la communauté locale des Sœurs de l’Union Chrétienne. Elle apprécie le charisme de fraternité des religieuses et sympathise en particulier avec sœur Odette. Son conseil ? « Va voir la maison mère à Fontenay ! » La dimension d’ouverture est un des critères qui guide Emmanuelle dans son choix, la congrégation ayant une mission à La Réunion. Finalement, sa vocation s’épanouit pleinement en Vendée… et sur le web.

Lire la suite

Un geste qui ne laisse pas de glace !

« C’est la fête des Georges, lundi 23 avril. Et donc celle du pape, dont le vrai nom est Jorge Bergoglio. Le souverain pontife a choisi de marquer le coup… en distribuant 3 000 glaces aux pauvres de la capitale italienne. Elles sont offertes aux personnes « qui sont accueillies chaque jour aux soupes populaires, dans les foyers et les structures de la capitale, gérés en grande partie par la Caritas », précise le Vatican dans un communiqué. »

Un geste plutôt rafraîchissant, non ?

Lire l’intégralité de l’article sur le site de France Info >> 

Choeur parlé : Passion(s)

Vendredi 4 mai à 19h30 au Centre Sèvres

« Il s’agit d’un travail profond sur l’être, la présence, l’écoute, l’espace pour faire corps ensemble. Le Centre Sèvres est un lieu idéal pour être à cet endroit-là de la rencontre avec l’autre, avec les autres. Trois passages de l’Evangile de Jean seront portés, chantés et dansés dans une dynamique de création collective. La restitution publique fera entendre la puissance des récits portée par le choeur. »

Enseigner ? Tout un art !

Un peu d’humour sur les profs et leur métier en ces temps où deux zones sur trois sont en vacances scolaires… ou l’occasion de revisiter ses classiques artistiques ! A quand la même chose appliquée aux prêtres en train de prononcer leur homélie ?

 

Dimanche soir, c’est… méditation spi !

Et si, pour parler du Bon Berger, on laissait pour une fois la parole à une femme et plus particulièrement à une Dominicaine du blog « prêcher au féminin » ?

C’est Sr Anne Lécu qui s’y exprime ce dimanche à propos de l’évangile du jour, celui du Bon Berger, qui est à retrouver par ici si, par hasard, vous l’aviez déjà oublié >>.

« Au chapitre 10 de l’évangile de Jean, Jésus parle de ce bon berger qui dépose sa vie pour ses brebis. Il parle à ce moment devant ses ennemis, ces mauvais bergers qui accaparent les brebis pour leur propre bénéfice, mais qui s’en vont quand vient le loup.

Un peu plus loin dans le texte (cela nous ne l’avons pas lu ce dimanche), Jésus précise :

Mes brebis écoutent ma voix ; moi, je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront, et personne ne les arrachera de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tout, et personne ne peut les arracher de la main du Père.

(Jean 10, 27-29, traduction liturgique)

Lire la suite