Comment osez-vous ?!

Koztoujours sort de ses gonds, et met son clavier au service de Jalmalv, cette belle association d’accompagnement des personnes en fin de vie :

Par des mots ignorants et tranchants dans un domaine d’infinie sensibilité, vous avez souillé l’engagement discret et patient de centaines de bénévoles, présents en silence, mais absents des plateaux télé. Vous nuisez à leur rôle essentiel, vous instillez le soupçon et la défiance dans cette relation toujours délicate, ce lien si fragile, entre un patient en fin  de vie et le bénévole qui vient l’accompagner, qui vient l’aimer. Comment osez-vous ?!

 

Le Christ n’est pas divisé

Le Père Emmanuel Gougaud est « heureux de partager trois joyeuses expériences » :

Le but du Forum Chrétien Mondial est de raconter son histoire personnelle avec Jésus et d’être enrichi par l’histoire des autres. Nous ne sommes pas spectateurs mais acteurs de l’unité du peuple chrétien grâce à nos histoires communes avec Jésus. Nous découvrons de façon nouvelle que le Christ n’est pas divisé. Nous reconnaissons que le Christ est en chacun et chacun est dans le Christ.

 

Silence !

Belle recension du film de Martin Scorcese par Zabou :

Si l’on peut raisonnablement songer et essayer d’évaluer notre résistance de foi face à notre propre torture, si l’on peut se dire qu’après tout, notre vie est déjà donnée dans notre vie comme dans notre mort, qu’en est-il quand, de notre choix, dépend la vie des autres ? C’est tout l’enjeu du film… Alors, même quand tu as mal au fond de tes entrailles quand tu vois quelqu’un piétiner l’image du Seigneur, tu te dis souvent que c’est aussi par amour qu’un tel apostasie ou, au contraire, ne le fait pas.

N’évangélise pas sans être toi-même évangélisé

Billet de José Prado Flores, à méditer :

Si tu n’as pas eu une rencontre personnelle avec Jésus ressuscité, la meilleure chose à faire c’est de laisser les barques sur la rive et d’abandonner les filets.  Ce n’est pas encore le temps d’évangéliser.  Avant, il faut que tu aies expérimenté. Oui, expérimenté : il ne suffit pas de savoir que Dieu est amour et qu’Il nous aime, il faut avoir une expérience personnelle, qui nous laisse un tatouage pour toute la vie.

Pensée du jour

Aucune larme ne doit se perdre, aucune mort se passer de résurrection. L’objet véritable de l’espoir, c’est le Messie ou le Salut.

Emmanuel Levinas

Clavel nous manque terriblement

23 avril, anniversaire de la mort de Maurice Clavel. Gérard Leclerc évoque l’auteur de Dieu est Dieu, nom de Dieu ! :

Dieu n’est pas ressuscité en Mai 68, mais toutes les questions qui ont été posées alors demeurent sans réponse. Et la principale concerne le sens de la vie, avec, comme le dit Rémi Brague, la possibilité pour l’homme de défendre sa propre légitimité à exister. Clavel nous manque terriblement pour nous secouer et nous réveiller de nos torpeurs et de nos inexistences.

On aimerait, simplement, comprendre pourquoi

Jean-Yves Nau réagit à propos de la conclusion de l’audience du tribunal administratif du 19 avril :

On se souvient de l’essentiel du dernier chapitre de cette tragédie vieille de dix ans. Le 17 avril 2018, les parents de M. Vincent Lambert, un de ses frères et une de ses sœurs ont saisi le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne d’un référé-liberté visant à suspendre la décision du 9 avril 2018 prise par le Dr Sanchez, médecin au centre hospitalier universitaire (CHU) de Reims, à l’issue d’une procédure collégiale, « d’arrêter les traitements de maintien en vie de M. Vincent Lambert, en l’espèce la nutrition et l’hydratation artificielles, en assortissant cet arrêt de la mise en œuvre préalable d’une sédation profonde et continue ».

Nauru, ou le mirage consumériste

Saisissante histoire de ce qui fut un petit coin de paradis, sans parapluie.

Lorsque nous nous penchons sur cette trajectoire historique qui fut celle de l’île de Nauru, il est tentant d’y voir une analogie avec nos propres sociétés. Nauru semble en effet avoir parcouru à marche forcée l’histoire séculaire de la modernité occidentale, passant en très peu de temps d’une société traditionnelle à une société de consommation.

Parole du jour

Alors je me suis rappelé la parole que le Seigneur avait dite :
“Jean a baptisé avec l’eau, mais vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés”.

Actes 11

Monachisme et zadisme, même utopie ?

C’est ce parallèle – interpellant pour un Samaritain – que défend Florian Mazel dans L’Histoire :

Le monachisme se définit également par le refus de la propriété individuelle et une hostilité de principe à l’égard des échanges marchands. […] On le voit, de nombreux rapprochements peuvent être faits avec le refus de la propriété, le souci de contrôler son alimentation, les réticences à l’égard du marché, le primat de la satisfaction des besoins…

Pensée du jour

Nous avons pour le combat les armes puissantes que le Seigneur nous donne : la foi qui s’exprime dans la prière, la méditation de la parole de Dieu, la célébration de la Messe, l’adoration eucharistique, la réconciliation sacramentelle, les œuvres de charité, la vie communautaire et l’engagement missionnaire.

Pape François, Gaudete et exsultate

Mais d’où vient la dignité de la personne humaine ?

Sur quoi se fonde-t-elle ? Aujourd’hui, est-elle menacée dans son principe-même ? Son affirmation peut-elle contribuer au respect de chacun dans un monde globalisé qui tend à bafouer l’individualité ? Est-elle pleinement nécessaire à la gouvernance collective des institutions, étatiques ou non, pour construire une société internationale plus cohérente ? Ne s’agit-il que d’une utopie ? Peut-elle devenir une valeur fondamentale de la société française aux côtés de la liberté, de l’égalité et de la fraternité ?

Cet ouvrage, issu d’une réflexion collective du Forum des Bernardins, tente de répondre à ces questions.

Pensée du jour

Nous ne discernons pas pour découvrir ce que nous pouvons tirer de cette vie, mais pour reconnaître comment nous pouvons mieux accomplir cette mission qui nous a été confiée dans le Baptême, et cela implique que nous soyons disposés à des renoncements jusqu’à tout donner.

Pape François, Gaudete et Exsultate

Laudato Si’ chez les frères

Frère Marie Benoît, du sanctuaire de Notre-Dame du Chêne à Vion (Sarthe), au micro de Radio Notre-Dame :

La communauté de Saint-Jean a reçu l’Encyclique du Pape François, Laudato Si’, comme un appel. ‘On l’a reçu comme un programme à développer sur le sanctuaire’, explique le frère Marie-Benoit. Et de préciser : ‘plusieurs frères l’ont vu comme un signe prophétique’. Il y voit un lien avec le sanctuaire où des phénomènes surnaturels sont apparus dans un chêne. Ils ont donc décidé de se lancer dans la permaculture après un an de réflexion.

Pensée du jour

La vie chrétienne est un combat permanent. Il faut de la force et du courage pour résister aux tentations du diable et annoncer l’Évangile. Cette lutte est très belle, car elle nous permet de célébrer chaque fois le Seigneur vainqueur dans notre vie.

Pape François, Gaudete et Exsultate

L’autre discours des Bernardins

Peut-être un peu éclipsé par le discours du Président Macron, voici celui du Président Pontier. À l’heure de l’étonnante préconisation-litote de la part de CESE d’une ‘sédation profonde explicitement létale’, voici ce que disait Mgr Pontier sur ce thème de la fin de vie :

On ne peut laisser personne seul. Ce sont nos relations, nos affections qui nous permettent de vivre. Il y va, sans nul doute, du caractère humain de nos sociétés et de nos vies, de celui de savoir puiser en soi les forces de la fraternité vécue.

Lire la suite

De la bassesse à la sainteté

Lettre de Monseigneur Macaire, archevêque de Martinique, à propos de la ‘triste réputation des hommes antillais’ :

En posant un juste regard de confiance, notre société ne doit-elle pas apprendre à donner une chance à ces garçons blessés par leurs fautes et leur enseigner comment se relever ? Nous verrons peut-être jaillir enfin une nouvelle génération de pères, d’époux et de fils qui auront appris, grâce à leur faiblesse, à être forts.

Mi sé nonm lan !

Différents échos…

… du show d’Emmanuel Macron devant un aréopage catholique. Toute la plasticité des discours présidentiels qui permet d’y mettre à peu près tout ce qu’on veut, ou tout ce qu’on ne veut pas !

Réaction de Louis Manaranche saluant le vœu du Chef de l’État de voir l’Église être elle-même, et bénéficier de sa sagesse, son engagement et sa liberté.

Réaction de Phylloscopus, accusant ledit Chef de l’État de vouloir antechristiquement mettre l’Église à son propre service, en une structure flatterie-proposition.

Pensée du jour

On ne peut pas non plus prétendre définir là où Dieu ne se trouve pas, car Il est présent mystérieusement dans la vie de toute personne, Il est dans la vie de chacun comme Il veut, et nous ne pouvons pas le nier par nos supposées certitudes. Même quand l’existence d’une personne a été un désastre, même quand nous la voyons détruite par les vices et les addictions, Dieu est dans sa vie. Si nous nous laissons guider par l’Esprit plus que par nos raisonnements, nous pouvons et nous devons chercher le Seigneur dans toute vie humaine.

Pape François, Gaudete et Exsultate

Jupiter aux Bernardins !

‘Ce qui m’a frappé dans le bon discours du Président de la République, c’est sa conclusion jupitérienne : Respectez  comme un absolu toute les lois de la République, c’est une règle d’airain. Or un absolu n’a pas de restriction ni réserve. Les lois humaines fussent-elles de la République ne peuvent jamais être absolues’ analyse Joseph Thouvenel

Sur Radio Notre-Dame, réactions de Philippe Raynaud, Joseph Thouvenel, Gérard Leclerc, Frédéric Saint-Clair, Philippe Delaroche, Benoît Pellistrandi…

Parole du jour

Tous ceux qui étaient propriétaires de domaines ou de maisons les vendaient,
Et ils apportaient le montant de la vente pour le déposer aux pieds des Apôtres ;
Puis on le distribuait en fonction des besoins de chacun.

Actes 4

Plateau pour sainteté…

Présentation de l’exhortation apostolique du Pape François Gaudete et Exsultate avec Sœur Nathalie Becquart, Xavière, directrice du Service national pour Évangélisation des jeunes et des vocations (CEF), le Père François Potez, curé de la paroisse Notre-Dame du Travail à Paris et Raphaël Cornu-Thénard, président d’Anuncio et initiateur du Congrès Mission.

Père Potez : « Être pleinement homme, être pleinement soi-même, c’est être saint. Et c’est urgent ! »

Pensée du jour

Chaque être cher qui nous quitte est un peu de nous, un pas de nous qui s’en va, déjà, vers l’éternité.

François Cassingena-Trévedy