Parole du jour

Cette génération mauvaise et adultère réclame un signe,
mais, en fait de signe,
il ne lui sera donné que le signe du prophète Jonas.

Matthieu 12

Jimmy, fils de pute

« Chacun doit porter sa croix, je devais porter la mienne. Je suis persuadé qu’Il existe, sinon je n’aurais jamais réussi ma vie. Tout était fait pour détruire ma vie, et à chaque fois, quelque chose m’a remis dans un chemin plus juste ».

Lire sur sans-a.fr

 

Ne me transformez pas en comédien catholique

« Cependant, Claude Rich — dont la mère espéra un temps qu’il devienne prêtre — veillait à bien séparer sa vie publique de sa foi privée. ‘Ne me transformez pas en comédien catholique. Je veux rester un acteur qui puisse jouer tour à tour un salaud ou un saint’, déclarait-il aussi à La Croix au printemps 2006″.

« Je n’ai jamais été un saint », ajoutait-il avec une pointe de regret teinté d’ironie. Catholique convaincu, il confessait avoir rêvé de jouer Charles de Foucauld dont il a longtemps gardé la photo dans son portefeuille en raison de « son besoin d’absolu ».  (Le Monde)

RIP Claude

 

Pensée du jour

N’imaginons pas que l’amour, pour être authentique et brûlant, doit être forcément extraordinaire ! Non, ce dont nous avons besoin dans notre amour, c’est le désir soutenu d’aimer.

Mère Teresa

Parole du jour

Si vous aviez compris ce que signifie :
Je veux la miséricorde, non le sacrifice,
vous n’auriez pas condamné
ceux qui n’ont pas commis de faute.

Matthieu 12

Avortement : comparaison de lois au Sénat

« Le Sénat présentait hier un document de travail informatif, qui précise d’emblée qu’‘il ne contient aucune prise de position susceptible d’engager le Sénat’, sur les législations comparées de 8 pays concernant l’IVG. Les pays : l’Allemagne, la Belgique, l’Italie, la Suède et la Suisse, choisis parce qu’ils avaient fait soit des choix législatifs comparables à ceux de la France ; le Texas aux États-Unis parce qu’ils la limitent fortement ; l’Irlande et la Pologne parce qu’ils ont mis en place des lois restrictives ».

Lire plus sur Gènéthique 

Parole du jour

Prenez sur vous mon joug,
devenez mes disciples,
car je suis doux et humble de cœur,
et vous trouverez le repos pour votre âme.

Matthieu 11

Pensée du jour

Pour exprimer la foi dans le mystère de la présence réelle de Jésus, Verbe Éternel, dans l’Eucharistie, la prosternation vaut tous les discours.

Dom Dysmas de Lassus

Pensée du jour

Pour trouver Dieu il faut être heureux
Car ceux qui par détresse l’inventent
Vont trop vite et cherchent trop peu
L’intimité de son absence ardente.

Rainer Maria Rilke

L’Apocalypse à Saint-Émilion

« Ce texte est extraordinaire et d’une grande richesse. Le sujet est tout à fait contemporain, c’est le dévoilement du combat entre le bien et le mal, un combat qui semble perdu d’avance mais qui, au bout du compte, finit bien ! C’est donc un véritable message d’espérance contrairement à l’idée communément répandue d’une Apocalypse synonyme de destruction et de fin du monde que certains aiment à prédire régulièrement ».

Entretien avec François Peltier, artiste-peintre

En souvenir du passé

« Pourquoi donc prendre la peine d’évoquer ici ces anciennes barbaries ? Pour montrer que si nous y avons renoncé, il nous en reste des traces et des envies au tréfonds de nous-mêmes. Certes, nous nous contentons le plus souvent d’exécutions symboliques. C’est-à-dire médiatiques ».

Jean-Claude Guillebaud dans La Vie

Mar Moussa. Un monastère, un homme, un désert

« Le Père Paolo Dall’Oglio a donc voulu dialoguer avec Daech ; trois fois il est allé frapper à leur porte et, à la troisième, on ne l’a plus jamais revu…

Cet homme est quelqu’un d’unique, dit Guyonne de Montjou.

Où qu’il soit, dit-elle au micro de Sébastien de Courtois, c’est un homme dont la route a été entière… »

Écouter sur France Culture

La menace de l’Intelligence Artificielle

« ‘Je n’arrête pas de sonner l’alarme, mais jusqu’à ce que les gens voient vraiment des robots tuer des personnes, ils ne sauront pas comment réagir, tellement ça leur paraît irréel’, a assuré Elon Musk. ‘Je travaille sur des formes très avancées d’intelligence artificielle, et je pense qu’on devrait tous s’inquiéter de ses progrès' ».

Lire dans Le Figaro

 

Mossoul libérée

« D’abord – et avec quelle évidence ! – un immense soulagement, un cri de joie, et pourquoi pas un Te Deum ou un alléluia. La libération de Mossoul en Irak, avant celle de Raqqa en Syrie, marque la fin du califat de Daech, ce cauchemar politique, idéologique et religieux, ce diabolique empire établi au nom de Dieu, cet énorme blasphème ».

Jean-Pierre Denis, dans La Vie

Parole du jour

Si l’on ne vous accueille pas
et si l’on n’écoute pas vos paroles,
sortez de cette maison ou de cette ville,
et secouez la poussière de vos pieds.

Matthieu 10

La révolte des Hobbits

« Face à ces impasses dans le champ politique, une quatrième force est déjà présente, même si elle a peu émergé dans les radars des médias main stream. Elle fait vivre, à travers un tissu de liens innombrables, une mosaïque d’entreprises d’un nouveau genre, d’associations, de groupes de réflexions, d’amitié et de voisinage. Plutôt que de se plaindre, ou d’attendre des solutions du monde nomadisé d’en haut, ces Hobbits des temps modernes s’organisent, enracinés dans leur territoires et curieux du monde, aimant tout autant la culture de l’échange que la chaleur de leurs foyers ».

Philippe de Roux, dans Limite

Et si Dieu n’existait pas ?

« À l’évidence une idée de Dieu, voire un désir de Dieu, habite aujourd’hui beaucoup de gens, et même parfois d’une façon récurrente et lancinante qui n’est pas sans évoquer la conversion de saint Augustin.

Rencontres, entretiens, témoignages font affleurer cet élan d’un désir prêt à s’en remettre totalement à cette force si vivante qui attire et appelle au-dedans de soi. Mais là justement, au moment de lâcher prise, de s’abandonner de toute sa foi dans cette relation mystérieuse et à proprement parler « consolante » dans la joie qu’elle donne, les mots et souvenirs qu’elle fait monter de la mémoire, tombe le couperet.  Question posée par autrui ou montant du plus profond de soi, peu importe, elle surgit là comme l’écran noir qui vide toute réalité : ‘Et si Dieu n’existait pas ?' »

Remi de Maindreville, sj, sur revue-christus.com

J’ai vérifié que mon identité ne se réduisait pas aux activités que je pouvais mener

Vous traversez une épreuve de santé avec le syndrome de Guillain-Barré, maladie auto-immune du système nerveux. Comment le vit-on dans vos responsabilités ?

Cardinal Vingt-Trois : J’ai partagé modestement la condition des malades, expérimenté la dépendance. J’ai vérifié que mon identité ne se réduisait pas aux activités que je pouvais mener. C’est une leçon de vie, parce que beaucoup de gens ont tendance à juger la valeur des autres par ce qu’ils font, l’image qu’ils donnent d’eux-mêmes, pas par leur existence propre.

Lire l’entretien dans Le Point

La sixième grande crise d’extinction ?

« Si on continue comme ça, on va tout faire disparaître : on fait disparaître les populations d’animaux, un prélude à l’extinction des espèces. Cette étude, comme celle du WWF en octobre 2016, montre que plus de 50 % des populations de vertébrés ont disparu en quarante ans. Ce qui est effroyable, incroyable, c’est cela : quarante ans, ce n’est rien dans l’histoire de la Terre ! En 2011, l’article de Nature calculait que nous ferions tout disparaître en deux cents ans ».

Gilles Bœuf, ex-Président du Muséum National d’Histoire Naturelle

Le temps de vivre

Éloge du silence par le cardinal Sarah, éloge du Festina lente par Limite… les abus créent-ils la réaction ?

« Festina lente ! Hâte-toi lentement ! On connaît l’adage dont l’empereur Auguste fit sa devise. Notre agitation contemporaine est bien loin du mouvement tranquille prôné par Auguste. La devise des gesticulateurs qui nous gouvernent serait plutôt ‘Traîne-toi plus vite !’. Les oligarques passent, mais le système qu’ils dirigent n’en finit pas de mourir. On saute de meeting en meeting, d’avion en avion, de discours fracassants en tweets lapidaires, mais au fond rien ne change ».

Lire plus dans Limite

Parole du jour

Je vous l’avais bien dit :
“Ne commettez pas ce crime contre notre jeune frère !”
Mais vous ne m’avez pas écouté,
et maintenant il faut répondre de son sang.

Genèse 41

Parole du jour

Garde-moi comme la prunelle de l’œil ;
à l’ombre de tes ailes, cache-moi.
Et moi, par ta justice, je verrai ta face :
au réveil, je me rassasierai de ton visage.

Psaume 16

Pas de plus grand amour

« Le pape François a promulgué une lettre apostolique en forme de Motu Proprio intitulée Maiorem hac dilectionem – Pas de plus grand amour – a informé le Saint-Siège le 11 juillet 2017. Avec ce Motu Proprio, le pape met en exergue une nouvelle voie pour l’ouverture d’un procès en béatification ou canonisation : l’offrande de la vie ».

© 2017 I.MEDIA