« Pont Frère Antoine »

Frère Antoine était oblat de l’Abbaye de Cîteaux, au sein de laquelle il a été moine une partie de sa vie. Après sa sortie, il avait l’habitude d’aller sur le pont au-dessus de l’A6, « à hauteur de Charnay-les-Mâcon », explique La Croix.

Et que faisait-il, du haut de ce pont ? Il bénissait les automobilistes qui passaient dessous !

Pour garder sa mémoire, la commune a posé une plaque « Pont Frère Antoine » sur l’ouvrage…

JOURNAL SAONE ET LOIRE/maxppp
JOURNAL SAONE ET LOIRE/maxppp

Merci aux grands-mères !

Non, sur twitter, on ne fait pas que créer des polémiques, y répondre, et s’indigner du matin au soir…

On trouve aussi des « threads » (suites de messages) qui nous apprennent des tas de choses.

Par exemple, un « chercheur en humanité » nous explique ici qu’ « avant », on n’était pas génétiquement programmé pour mourir à 30 ans… et que les grands-mères avaient un rôle dans la survie des enfants.

En fait, c’est bien, twitter !

C’est peut-être un détail pour vous…

…mais pour certains, c’était attendu depuis des années : la nouvelle traduction du missel romain (depuis le latin) va arriver dans les paroisses, l’an prochain, pour l’Avent 2020 (on espère), sinon de toute façon en mai 2021.

Le missel est le livre liturgique qui contient les textes et prières que prononce celui qui préside la messe (évêque ou prêtre), ainsi que les paroles du diacre, mais aussi les dialogues entre eux et l’assemblée.

Depuis des années, on parlait de cette nouvelle traduction qui allait arriver « très bientôt », « sûrement l’an prochain », puis brutalement on apprenait le report à une « date ultérieure », voire très ultérieure…

Dans un an, il est là !

Pernod-Ricard*

Le pape a accepté la démission du Cardinal Ricard, archevêque de Bordeaux, atteint par la limite d’âge.

Comme il l’annonce au journal La Croix, Il a décidé de se mettre à la disposition de Mgr Nault, évêque du diocèse de Digne, et aura un ministère paroissial à Peyruis. Tout en continuant à assurer ses activités de cardinal dans diverses congrégations romaines. Nous lui souhaitons une bonne retraite active !

* Désolé, il était impossible de ne pas faire le jeu de mots. Désolé. Pardon.

Yuka n’aime pas, Intermarché change ses recettes

Connaissez-vous Yuka ? Non, ce n’est pas un chien. C’est une application pour smartphone. Quand vous faites vos courses aux rayons alimentaires, vous scannez le code barre d’un produit avec Yuka, et il vous dit s’il contient des additifs à éviter, s’il y a trop de sel, trop de sucre, etc. Bref, si le produit est excellent, médiocre ou mauvais.

Yuka

Ceux qui utilisent Yuka ont tendance à retirer de leur chariot les produits industriels classés « rouge », et choisir des aliments plus sain. Cela change les habitudes et les grandes surfaces s’en aperçoivent…

Ainsi, France Inter annonce qu’ Intermarché a  » l’ intention de changer 900 recettes de ses produits de marque distributeur, afin de retirer 142 additifs potentiellement nocifs de leur composition. » L’enseigne se donne 18 mois…

C’est certain, les repas préférés de Yuka seront toujours ceux que l’on prépare à la maison, sans produits transformés. Mais si les industriels améliorent leurs recettes, c’est tout bénef !

L’âne, l’Espelette, la glaise de Marseille…

« Pasteur infatigable, vous étiez avant tout un ami du Christ. Votre Espelette vous aidait à comprendre Son Nazareth et vos piments n’avaient rien à envier à Ses figuiers. » (Mgr Aveline, à propos du cardinal Etchegaray)

Retrouvez sur le site de La Croix les grands moments de de la célébration d’obsèques du cardinal ; et lisez donc cet extrait de « J’avance comme un âne », qui figure au dos de l’image souvenir du cardinal.

Initiatives 21

Dans le monde rural, pour faire vivre les villages, s’entraider, s’occuper des enfants, soutenir les entrepreneurs, les initiatives se multiplient.

Initiatives21

Un petit cas pratique : les paroisses de Meursault et Nolay (une bonne terre de vins, en Côte d’Or) ont imaginé « Initiatives21 », regroupant deux projets : un patronage pour les enfants et jeunes le mercredi après-midi, et une aide pour construire des sites internet.

A imiter dès que vous pourrez, et vive le rural !

Hackmybible

Vous êtes développeur, vous êtes passionné de bible (ou vous ne la connaissez pas du tout), vous êtes créatif ? Vous pouvez rejoindre l’événement Hackmybible, qui aura lieu du 27 au 30 septembre à Paris ; 8 équipes (avec peut-être vous dedans) travailleront sur un projet ou un jeu biblique, et 2 d’entre elles le présenteront à l’issue du Congrès Mission.

Les infos sont sur le site internet de Hackmybible.

Fabriquez votre maison de hobbit.

Pour ceux qui aiment l’univers du Seigneur des anneaux et envient les maisons des hobbit, un stage a lieu en ce moment en Mayenne, pour apprendre à bâtir des « Kerterres, habitations faites de chanvre et de chaux ». Une fois terminé, l’édifice est très solide et ressemble à une maison de hobbit.

Stage de kerterre

Pour un Kerterre de 3,50m de diamètre, comptez 500€ de matériaux, 50 jours, et de l’huile de coude (la vôtre). Prêts ?

Angoulême, berceau de la BD

« Angoulême, ça te dit quelque chose ? » – « Oui, c’est la ville des BD, c’est ça ? »

C’est tout à fait ça ! Angoulême est le lieu d’un festival annuel de la BD. Mais pas seulement ! Arts in the city rapporte la découverte (en 2018) d’une très vieille BD, datant de 12000 ans, sur le chantier de la gare : une plaquette en pierre, où on reconnaît les silhouettes d’un cheval, d’un cerf, etc.

Pour lire la BD, ou du moins repérer les tracés découverts sur cette pierre, c’est ici.

Les histoires de twitter

Connaissez vous le concept de « thread », sur twitter ? Il s’agit d’une suite de courts message, qui bout à bout, racontent une histoire.

Un site choisit certaines de ces histoires et les répertorie, ainsi on peut facilement y accéder sur twitter. On peut même les écouter (bruitages compris) !

A dérouler

Par exemple, l’histoire « mon très cher livreur » : une personne achète un presse-agrume, et une pièce casse. Après plusieurs péripéties (la pièce a été envoyée dans une autre ville, puis ce n’était pas la bonne pièce, puis la commande n’avait pas été confirmée), le client reçoit enfin le colis ! Il l’ouvre, et découvre…

(on vous laisse le découvrir, lisez ou écoutez l’histoire !)

Les français vu par des européens

Contrairement au cliché répandu, les français se lavent. Par contre, ils portent des « tee-shirts avec des rayures », ont le sang chaud et disent des gros mots.

francais_vuspar_europeens

Point très positif : leur pain est tellement bon qu’après en avoir mangé, on n’en veut plus d’autre.

Côté bizarre : ils mangent plusieurs plats par repas, demandent tout le temps si « ça va ? », font la grève « tout le temps », et se font un nombre de bises différent selon la région !…

Voir la vidéo sur le site de Brut.

Après Mozart : « Wahou ! »

A la fin d’un concert donné à Boston, par l’orchestre Handel and Haydn Society, il s’est produit quelque chose d’assez inattendu. La fin d’une pièce musicale est toujours marquée par une courte pause sonore : le temps semble suspendu avant qu’un tonnerre d’applaudissement n’éclate.

A la fin de la Musique funèbre maçonnique de Mozart, alors que la salle était plongée dans le silence, un « Wahou » a retenti : il venait d’un petit garçon de 9 ans, autiste. Or, cet enfant ne s’exprime que très rarement !…

Écoutez donc :



« Sortir ! » de Natalia Trouiller

"Sortir !"

Dans « Sortir ! Manifeste à l’usage des derniers premiers chrétiens », paru chez Première Partie, Natalia Trouiller mitraille la gnose, dont elle explique l’histoire et la survivance dans l’esprit des chrétiens d’aujourd’hui. Cette vieille hérésie explique en partie la situation contemporaine de l’Église et de la société. L’auteur donne ensuite la solution pour en sortir : l’incarnation (agir à côté de chez soi, en paroisse, etc.).

Si vous voulez en savoir plus avant de le lire, un lecteur l’a dévoré, et en a fait un compte-rendu à lire ici.


Chabbat : les chats de l’EHPAD.

(On suit l’expérimentation de près.)

L’architecture en BD

L’incendie de la cathédrale Notre-Dame vous a fait prendre conscience de votre ignorance en matière d’architecture ? Les mots « croisée d’ogives » et « arc-boutant » vous laissent idiots ? Vous vous demandez ce que peut bien être une « charpente à fermes » ?

Jean_Rondelet

Alors, allez visitez ce site de Jean Rondelet, l’Art de bâtir. L’auteur expose ses planches de BD qui vous feront enfin comprendre comment les cathédrales (ou d’autres édifices) tiennent debout.

Grâce à Caroline, Amalia n’est plus dans la rue.

« La jeune fille était à la rue depuis juin dernier […] et s’est retrouvée à Dijon en mars. Caroline a pris la jeune femme sous son aile, accompagnée de son gros chien blanc Artax. Puis son entourage s’est mobilisé : des clientes, des amis et même des CRS lui ont donné à manger, puis un peu d’argent, ils l’ont aidé à trouver un logement et même un travail. »

Écoutez son histoire, sur France Bleu, ou lisez l’article :

Ne faites pas le pigeon !

Ça a marché pour un pigeon, ça ne marchera pas pour vous : un volatile a été flashé par un radar, en raison d’un dépassement de vitesse : il roulait volait à 45 km/h pour une vitesse maximale autorisée de 30 km/h. Cela s’est passé en Allemagne, à Bolcholt.

Le pigeon

Le chanceux pigeon n’a pas eu à s’acquitter de l’amende de 25 euros exigée normalement pour tout contrevenant. Il n’a d’ailleurs pas été retrouvé (pas d’appel à témoin, décision du conseil municipal), mais son forfait a été immortalisé par une photo qui le rend désormais célèbre sur la toile.

Retrouvez tous les détails dans l’article de Sud Ouest.

La biodiversité dans mon jardin ?

Nous connaissons les nouvelles alarmantes sur l’état de la planète… et nous nous demandons : « Qu’est-ce que je peux faire, moi, avec mes 4 mètres carrés de jardin ?… »

La LPO du Rhône nous répond, par une série de tweets : elle nous propose des petits gestes à faire, quelle que soit la taille de notre jardin (qu’il se réduise à une jardinière sur le balcon, ou qu’il soit grand comme celui de Versailles). Autant de petits réflexes à prendre pour permettre aux différentes espèces de vivre.

Pour tout lire, cliquez dans le tweet !


Colossus, le robot pompier

Pendant la lutte contre l’incendie de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, quand la situation rendait l’intervention humaine trop dangereuse, les pompiers ont envoyé un Colossus au feu. C’est un « drone terrestre fabriqué par Shark Robotics, une entreprise de La Rochelle », rapporte 20 minutes.

C’est un « colosse de 500 kilos, raccordé à la lance à incendie. Son canon à eau puissant lui permet d’effectuer des jets directs ou en forme de cône large ».

Colossus

Comme dit ce tweet qui a permis de faire connaître l’existence de ce robot au Samaritain, MERCI Colossus !

Les « bienveilleurs »

Si vous avez 4 minutes, écoutez donc cette chronique de Christophe André sur France Inter. Il y parle de ce qu’il appelle des « bienveilleurs », « toutes les personnes bienveillantes, polies, respectueuses des règles ». « Ils sont majoritaires, heureusement ! C’est grâce à eux que nos sociétés, que tous les groupes humains sont vivables et agréables. Mais on ne les repère pas, ils œuvrent en silence et n’attirent pas notre attention ».

Christophe André parle ensuite des « sagouins », qui font l’inverse. Face à leurs comportement, il existe la tolérance, qui peut cacher une certaine paresse. Mais Christophe André met en avant la « correction fraternelle » pratiquée par les chrétiens, qui peut être pratiquée en dehors de toute religion : il s’agit d’ « aller tranquillement vers ceux qui transgressent en leur demandant de cesser. » Tout simplement, sans agressivité.

A mettre en pratique pour un monde plus facile à vivre ?

Arrêtons de regarder dans le rétro !

« Le défi de la modernité, c’est de vivre sans illusion et sans être désillusionné ». Ainsi commence Retrotopia, de Zygmunt Bauman (décédé en 2017), dont nous parle le site Usbek&Rika.

En gros, pour l’auteur, l’effondrement de nos références, la peur de l’avenir, nous poussent à vivre dans la nostalgie, en gommant tout les problèmes du passé. Aujourd’hui, c’est le « retour à l’utérus au sens du repli sur soi, accéléré selon Bauman par Internet, qui nous pousse à chercher nos semblables plutôt que d’explorer la diversité du monde « .

Alors que faire ? « Nous, humains, n’avons le choix qu’entre la coopération à l’échelle planétaire ou bien les fosses communes. »

Donc, regardons non pas dans un rétroviseur sur lequel on a mis un joli filtre instagram, mais plutôt autour de nous. Go !

Twitter fait du bien (si).

Un tweet, plus exactement 2 un 1, qui fait du bien.

Merci à ces personnes anonymes, et merci à ceux qui relèvent ces actes minuscules et pourtant si grands. Cela redonne de l’espérance en l’humanité !

MOOC : 10 regards d’espérance…

Logo SINOD

Connaissez-vous les MOOCs, ces cours en ligne, où le participant regarde des vidéos sur un sujet donné, peut échanger sur un forum, remplir des quizz ? Sachez par exemple qu’un MOOC commence aujourd’hui sur les bases de la comptabilité, et un autre, plus tard, sur la recherche du rebond parfait.

Mais c’est sur un autre MOOC que nous voudrions attirer votre attention : il commence cette semaine, en durera 11, et a pour titre « Dix regards d’espérance sur le monde d’aujourd’hui ». Il est organisé par Sinod (« Les MOOC du Collège des Bernardins »). Il s’adresse à « celles et ceux qui s’interrogent : la foi peut-elle changer des choses dans ma vie ? ».

Un extrait de la présentation : « Dix conférences, dix questions, dix approches. Nous allons rencontrer ensemble une grande diversité de questionnement, de recherche sur des notions comme la vérité, l’histoire du monde, la culture, le pardon ou l’égalité. Il s’agira toujours d’interroger la foi pour la mieux comprendre, certes, mais surtout pour mieux nous permettre de partager la lumière qu’elle peut apporter. »

Informations et inscriptions sur le site de sinod.

L’espérance de La Vie

Ces derniers temps, dans l’actualité, c’est le gris, le noir, voire l’horreur, qui dominent. A croire qu’il n’y a plus que cela… Non, non, non. Il y a aussi, un peu partout, des lumières qu’on ne voit pas, des motifs d’espérance, des initiatives réjouissantes. Le magazine La Vie y croit, et a décidé, dans sa nouvelle formule, d’y consacrer chaque semaine un cahier : un « Cahier espérance ».

Dans le premier (disponible en ligne gratuitement, comme l’ensemble du magazine !), La Vie présente entre autres le Cours Clovis (un collège situé en zone rurale, là où le chômage et l’illettrisme gagnent du terrain), et l’antenne française Mary Meal’s (un programme alimentaire qui vient en aide aux enfants). Ne vous privez pas de la lecture exhaustive de ce Cahier, et du magazine entier !

Bravo Baptiste !

Baptiste

Vous souvenez-vous du grand shooting de la trisomie 21 organisé par l’association Tombée du nid ?

21 photos ont été sélectionnées, dont celle de Baptiste, qui sera en Une de La Croix de demain ! Sa maman anime la page Facebook « Baptiste et vous », qui vous permet de suivre le quotidien de ce petit garçon, et le combat de ses parents. Les 21 photos seront exposées à paris ce 21 avril dans la mairie du 5e arrondissement.

Le but de cet événement ? Changer notre regard sur les personnes handicapées.


Bye bye la peine de mort ?

Cela s’est passé mercredi. « La vraie question est de savoir si nous avons le droit de tuer. Avons-nous le droit de tuer ? »Gavin Newsom, le nouveau gouverneur de Californie, a annoncé un moratoire de 4 ans sur la peine de mort. Pendant 4 ans, aucune peine capitale ne sera pratiquée.

La vidéo est à retrouver ici.

« Il u a des innocents dans le couloir de la mort. Il y a des coupables dans le couloir de la mort. Ils seront tenus de répondre de leurs actes, et ces gens-là ne vont pas rester impunis. Les gens pensent ‘oeil pour oeil’. Mais si vous êtes violé, nous ne violons pas. Et je pense que si quelqu’un tue, on ne tue pas. Nous sommes meilleurs que ça. »

Opération in-utéro

Science et Avenir raconte une réussite chirurgicale, réalisée grâce aux hôpitaux Necker et Trousseau. « Une greffe de moelle osseuse a été réalisée sur un fœtus dans le ventre de sa mère, une procédure très rare en raison de ses risques. »

L’opération a eu lieu il y a plus de 3 ans, et l’enfant, un petit garçon, est en bonne santé.

Bravo !


La terre reverdit !

Thierry Berrod/LookatScience

Un article du Parisien l’affirme : « En près de vingt ans, la Terre a récupéré une surface végétale d’une superficie équivalente à la forêt amazonienne. A l’origine de ce retour au vert, la reforestation menée en Chine et l’accroissement des terres agricoles en Inde. »

C’est vrai, c’est la NASA qui le dit, en regardant la terre. « Les surfaces végétales ont progressé sur notre planète de 5 % depuis 2000. Soit l’équivalent de la forêt amazonienne ! »

Le miracle de la gratitude

flyer "miracle de la gratitude"« Ses effets bénéfiques sont stupéfiants. Ils sont nombreux, durables, et prouvés. La gratitude est au cœur de la foi chrétienne puisque le mot même d’eucharistie (messe) signifie action de grâce c’est à dire gratitude » (P. Lionel Dalle, curé de paroisse dans le diocèse de Toulon). Pour apprendre à la pratiquer, en en vivre les fruits, ce prêtre a testé un parcours auprès de ses paroissiens : c’est « le miracle de la gratitude ».

Que s’est-il passé ensuite ?… « Les fruits ont été tels que de nombreuses personnes ont demandé à pouvoir réutiliser le parcours et l’adapter pour accompagner d’autres groupes. »

Pour le vivre en paroisse, vous avez toutes les explications et les outils pratiques sur le site miracledelagratitude.fr.

N’hésitez pas ! La gratitude, c’est bon pour la santé et pour la foi !

Le CCFD présente sa campagne de Carême

Logo du CCFD

Le Carême arrive… Le CCFD (Comité catholique contre la faim et pour le développement) présente sa campagne de solidarité. Le thème « Pour vaincre la faim, devenons semeurs de solidarité » servira de fil rouge pour les animations et temps spirituels.

Pour mettre cette campagne en œuvre dans les paroisses, le CCFD propose une brochure « Vivre le Carême », ainsi que des animations sur le site internet (jeux, vidéo, temps spirituels). C’est aussi l’occasion de remarquer le nouveau logo !

Théodom en livre (avec des gros mots)

Livret TheodomThéodom, vous connaissez ? Ce sont des dominicains qui répondent à des questions en vidéos. Exemples : Etre catho, c’est écolo ? Peut-on croire aux miracles ? Les dogmes, pourquoi faire ? L’âme, à quoi ça sert ? Vous avez une réponse en 2-3 minutes, et ensuite, vous pouvez même répondre à un quizz.

Ces mêmes dominicains viennent de sortir un livret : « Théodom : introduction à la théologie » (Cerf). Une sorte de manuel, « pour devenir (presque) sans effort un bon théologien ». Avec des explications, des jeux, des exercices. Il y a des gros mots dedans : « argument ontologique », « transsubstantiation », « théologie dogmatique », « consubstantiel », etc. Ouch !

Pour l’acheter, c’est ici !

Un collège reçoit le prix Ilan Halimi

dilcrah

Le pris Ilan Halimi est destiné aux jeunes de moins de 25 ans. Il récompense des projets de lutte contre l’antisémitisme. Il porte le nom d’un homme enlevé, séquestré et torturé en janvier 2006… parce que juif.

Le Bien Public rapporte : « Le grand prix est allé à un projet du collège Clos-de-Pouilly à Dijon, pour un enseignement sur les génocides reconnus du XXe siècle, visant à éveiller la conscience de quatre classes d’élèves de 3e. »

 

L’éducation chez les jésuites

Eduquer dans son temps« Qu’est-ce qu’une éducation jésuite » ? Une question à laquelle France Culture s’est attachée à répondre dans l’émission « La fabrique de l’histoire ».

Les jésuites sont à l’origine de notre modèle éducatif d’aujourd’hui. Création de classes, encouragement de l’émulation, mise en place d’une organisation des études, formation du sens critique…

C’est à écouter en podcast. En prime, sur la page, le « sketchnoting » de l’émission ! (un sketchnoting est une prise de note « visuelle », utilisant des images, signes, mots-clés, etc., qui faciliterait la mémorisation)

« Mon corps est-il à moi ? »

forum_strasbourg

C’est le thème du Forum Européen de Bioéthique, dans son édition 2019, qui se tient cette semaine à Strasbourg.

« La question paraît triviale mais la réponse, elle, ne l’est pas. Si on considère que le corps n’est pas à l’individu, alors à qui appartient-il ? À la Nature ? À Dieu ? À la société ? Au gouvernement ? Au plus fort (ou à la plus forte) ? À son patron (ou à sa patronne) ? À ses parents ? À son médecin ? Ou bien encore à son inconscient ? »

On peut suivre le forum en vidéo.

Vivre dans la rue, avoir ses règles

Cela semble un sujet peu important, qui fait juste hausser les épaules… Mais pour les femmes qui vivent dans des situations précaires, voire à la rue, le cycle menstruel ne s’arrête pas. Et quand on n’a pas d’argent, pas de salle de bain, les difficultés sont réelles pour gérer ce « petit problème de femme ».

En Belgique, à Liège et Verviers, un collectif de chrétiens lance une collecte de protections hygiéniques. Dominique Servais, bénévole de l’opération, nous parle de cette action sur RCF.

Tombée du nid, le shooting.

shooting tombeedunid« Tombée du nid » a organisé il y a quelques mois un événement : un « grand shooting de la trisomie 21 ». Il s’agit de photographier des personnes atteintes de Trisomie 21. De grands photographes ont joué le jeu !

Choisissez vos photos préférées (jusqu’au 10 février), selon « 5 critères : « tendresse », « créativité », « joie de vivre », « regard intense » et « wahou » ». 21 photos seront sélectionnées, et exposée à Paris le 21 mars pour la Journée mondiale de la Trisomie 21.

Un petit pas pour changer de regard sur les personnes porteuses de ce handicap !

 

 

Marie, dans la catastrophe de Jolo

Dans les décombres de la cathédrale de Jolo, visée par un attentat dimanche, qui a causé la mort de 18 personne, on a trouvé une statue de la Vierge. Le photographe l’a mise en ligne sur Instagram.

Dans les pires catastrophes, Marie veille…
Vierge à Jolo

Ce WE, comptez les oiseaux.

poster www.oiseauxdesjardins.frQue faites-vous, les 26 et 27 janvier ? Si la réponse est « je ne sais pas » ou « rien », alors prenez vos jumelles et sortez dans votre jardin, ou allez jusqu’au parc le plus proche. Parce que ce WE, « c’est le comptage hivernal des oiseaux des jardins ».

Comment faire ? « On va noter tous les oiseaux qu’on observe dans un jardin, public ou privé, qu’on choisit, depuis un point fixe, pendant une heure. Soit le samedi, soit le dimanche. On peut même faire plusieurs comptages et voir les différences. On note les espèces qui sont vraiment posées dans le jardin, et comme les oiseaux vont et viennent, surtout si on a des mangeoires, on note le plus gros effectif dénombré en simultané. »

Vous voulez des détails ? Et que faire de ces données ? Johannes Herrmann vous explique tout sur RCF. Il y tient une « chronique écologie », tous les mardis à 7h20.