Décès de Mgr Olivier de Berranger, évêque émérite de St-Denis

Monseigneur Olivier de BERRANGER est décédé le 23 mai 2017 à l’âge de 78 ans en sa 53ème année de sacerdoce.

Né le 10 novembre 1938 à Courbevoie (Hauts-de-Seine). Ordonné prêtre le 4 juillet 1964 au Chesnay, il oeuvre à la formation des prêtres au Prado et en Corée. Il devient ensuite Directeur national des Œuvres Pontificales Missionnaires et il devient Évêque de Saint-Denis-en-France en 1996, jusqu’en 2009. Les obsèques et inhumation auront lieu lundi 29 mai à 14h30 à la basilique cathédrale Saint-Denis.

Edmond Prochain n’est pas mort ! il faisait de la théologie avec son hand spinner…

Et il écrit sur le site de La Vie !

La légende du « hand spinner » s’est répandue aussi vite que cette drôle de toupie s’est incrustée entre les mains des adolescents ou de vos collègues de bureau. Originellement conçu pour aider à la concentration des enfants autistes, cet objet qui semble tourner à l’infini une fois lancé viendrait remplacer de nombreux gestes du quotidien, du stylo qu’on manipule en permanence aux cheveux enroulés autour d’un doigt, en passant par les ongles rongés… Le phénomène est tel que la question finit par se poser : faut-il faire la chasse au jouet du moment ou simplement attendre que la mode passe ? Il existe pourtant une autre option, plus étonnante : en profiter pour comprendre enfin le concept chrétien de la Trinité !

Pour comprendre le lien entre un jouet pour gamins et un mystère plutôt complexe à expliquer, lisez la suite de son billet ! Et si vous voulez en trouver d’autres dans le même esprit, c’est là !

Cinq nouveaux cardinaux

Le Pape François a pris tout le monde par surprise : le 21 mai, lors du Regina Coeli, il a annoncé la création de cinq nouveaux cardinaux.

Mgr Jean Zerbo, 73 ans, archevêque de Bamako (Mali), premier cardinal du Mali.

Mgr Anders Arborelius, 67 ans, évêque de Stockholm (Suède)premier cardinal suédois.

Mgr Juan José Ornella, 71 ans, archevêque de Barcelone (Espagne).

Mgr Louis-Marie Ling Mangkhanekhoun, 73 ans, vicaire apostolique de Paksé (Laos), premier cardinal originaire du Laos.

Mgr José Gregorio Rosa Chavez, 74 ans, évêque auxiliaire de San Salvador (Salvador), premier cardinal du Salvador.

Ils seront élevés à la pourpre cardinalice le 28 juin prochain.

 

 

Péguy et Jeanne d’Arc à Cannes

On ne vous parlera pas tous les jours du Festival de Cannes… Mais quand un réalisateur se sert de textes de Péguy pour parler de Jeanne d’Arc, on se dit que ça en vaut la peine, et on vous laisse juger par vous-mêmes !

Après P’tit Quinquin, comédie policière surréaliste à se rouler par terre, après Ma Loute, film d’époque anarcho-farcesque mélangeant des stars bankables et des gueules cassées de l’ANPE locale, voilà que Dumont débarque aujourd’hui avec l’ovni Jeannette.

Lire la suite

Un festival…

« Un festival… » C’est comme cela que La Vie décrit le point de vue de Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les hommes et les femmes, sur la laïcité et le féminisme.

« La question de la laïcité et du féminisme sont liés intrinsèquement dans la mesure où la lutte contre les radicalités religieuses et extrémistes religieux sont des luttes pour défendre le droit des femmes. »

« Les religieux savent parfaitement bien s’unir entre eux et s’entendre pour défendre un certain nombre de choses qui construisent l’oppression des femmes et qui construisent le contrôle de la religion, du fait religieux et des doctrines religieuses sur le corps des femmes. »

« Sur la question de l’IVG, on oppose au droit des femmes le pseudo « droit à la vie » et on voit que toutes les religions monothéistes connues en France s’unissent et se mettent d’accord sous un pseudo « vivre ensemble » bienveillant, s’unissent pour contrer le droit des femmes et pour avoir de l’influence sur le modèle de ce qui se fait depuis des siècles avec la Doctrine sociale de l’Église. »

 

La Menorah au Vatican

La Menorah: culte, histoire et mythe : tel est le titre de l’exposition qui aura lieu du 16 mai au 23 juillet conjointement dans les Musées du Vatican et au Musée juif de Rome.
Cette exposition est le premier projet commun entre les deux institutions, signe d’une collaboration fructueuse entre juifs et chrétiens dans la ville où ils vivent les uns près des autres depuis plus de vingt siècles.

« S’il est possible de faire cette exposition aujourd’hui, cela montre qu’il y a eu une évolution dans le dialogue entre juifs et catholiques, les temps ont changé et beaucoup de choses se sont atténuées », note le grand rabbin de Rome, Riccardo Di Segni. « Nous devons encore approfondir les racines juives de la foi catholique », a confié pour sa part à l’AFP le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens.

Pour cette exposition, Israël fera venir à Rome une pierre richement sculptée, comportant un chandelier à sept branches, provenant d’une synagogue du 1er siècle découverte à Magdala, au bord du lac de Tibériade, en 2009. Seront également exposés des candélabres chrétiens du Moyen-âge s’inspirant de la menorah, mais aussi les oeuvres d’artistes contemporains.

Des sentinelles du matin

Je ne pouvais pas ne pas venir ici pour vénérer la Vierge Mère et lui confier ses fils et ses filles. Sous son manteau ils ne se perdent pas ; de ses bras viendront l’espérance et la paix dont ils ont besoin, et que je demande pour tous mes frères dans le baptême et en humanité, en particulier pour les malades et les personnes avec handicap, pour les détenus et les chômeurs, pour les pauvres et les personnes abandonnées. Chers frères, prions Dieu dans l’espérance que les hommes nous écoutent ; et adressons-nous aux hommes avec la certitude que Dieu nous porte secours.

En effet, il nous a créés comme une espérance pour les autres, une espérance réelle et réalisable selon l’état de vie de chacun. […]

Sous la protection de Marie, nous sommes, dans le monde, des sentinelles du matin qui savent contempler le vrai visage de Jésus Sauveur, celui qui brille à Pâques, et redécouvrir le visage jeune et beau de l’Eglise, qui resplendit quand elle est missionnaire, accueillante, libre, fidèle, pauvre en moyens et riche d’amour.

Homélie du Pape François à Fatima

Des faucons sur une église

Un nichoir à faucon pèlerin a été installé sur le clocher de l’église de l’Annonciation de Vaise, à Lyon. Interview de Cyril Frey

Quand le cardinal Barbarin a lancé la délégation diocésaine à l’écologie, l’idée était de proposer des mesures concrètes. La pose de ce nichoir est une illustration. Elle a pu se faire grâce à un travail commun de la délégation à l’écologie, de la paroisse Saint-Gabriel de Vaise et de la LPO du Rhône. Pour le diocèse, il s’agit d’une action modeste mais concrète en faveur de la création, en réponse à l’appel formulé par le pape François dans l’encyclique Laudato Si’.

Lire la suite

L’ancien gouverneur de Djkarta condamné à deux ans de prison pour blasphème


Basuki Tjahaja Purnama, ancien gouverneur de Djkarta (Indonésie), a été condamné à deux ans de prison pour blasphème à l’égard du Coran. Il avait estimé que l’interprétation par certains oulémas (théologiens musulmans) d’un verset du Coran, selon lequel un musulman ne doit élire qu’un dirigeant musulman, était erronée.

L’Œuvre d’Orient invite les organisations de défense des droits de l’Homme à agir contre cette atteinte à la liberté religieuse et à la liberté d’expression. L’Œuvre d’Orient appelle les musulmans de bonne volonté à réagir également contre cette image archaïque de l’Islam, dans la dynamique de ce que de nombreux savants musulmans du monde entier ont proposé ces dernières années, en particulier lors des Conférences internationales de Marrakech  et du Caire.

Un nouvel évêque à Limoges

Le Pape François a nommé ce jeudi 11 mai, Mgr Pierre-Antoine Bozo évêque du diocèse de Limoges, il était jusqu’à présent vicaire général du diocèse de Séez.

Né en 1966 à Argentan, ordonné en 1994 pour le diocèse de Séez, Mgr Pierre-Antoine Bozo a notamment été recteur du Séminaire interdiocésain Saint-Jean-Eudes de Caen et vicaire général du diocèse de Séez. Il remplace à Limoges Mgr François Kalist, devenu archevêque de Clermont en septembre dernier.

« Nous ne pouvons sérieusement pas souhaiter l’échec du nouveau chef de l’État »

Par amour de notre pays, nous ne pouvons sérieusement pas souhaiter l’échec du nouveau chef de l’État, bien au contraire, ni désespérer définitivement de l’engagement politique – à commencer par celui des chrétiens. Mais la vigilance s’impose. Brebis derrière Celui que la liturgie nous présente ce dimanche comme « Chemin, Vérité et Vie », nous ne sommes pas pour autant des moutons de Panurge. L’élu n’est pas l’Élu.

Editorial d’Antoine-Marie Izoard dans Famille Chrétienne :

 

Des nouvelles de Mgr Vingt-Trois

Après une amélioration sensible de son état de santé, le cardinal André Vingt-Trois a quitté l’hôpital à la fin du mois d’avril. Il poursuit son traitement et sa rééducation. Il reprend progressivement ses activités au service du diocèse de Paris. Le Cardinal remercie à nouveau toutes celles et ceux qui l’ont soutenu par la prière et qui lui ont adressé des messages d’encouragement au cours des deux mois écoulés.

Diocèse de Paris

L’unique extrémisme admis pour les croyants : la charité !

La campagne des présidentielles est finie, on peut espérer que le calme et la paix reviennent un peu. Pour cela, voici la conclusion de l’homélie du Pape François en Egypte, le 29 avril dernier :

Dieu n’apprécie que la foi professée par la vie, parce que l’unique extrémisme admis pour les croyants est celui de la charité ! Toute autre forme d’extrémisme ne vient pas de Dieu et ne lui plaît pas !

A présent, comme les disciples d’Emmaüs, retournez à votre Jérusalem, c’est-à-dire à votre vie quotidienne, à vos familles, à votre travail et à votre chère patrie, pleins de joie, de courage et de foi. N’ayez pas peur d’ouvrir votre cœur à la lumière du Ressuscité et laissez-le transformer votre incertitude en force positive pour vous et pour les autres. N’ayez pas peur d’aimer tout le monde, amis et ennemis, car c’est dans l’amour vécu que résident la force et le trésor du croyant !

Le dimanche 7 mai…

… c’est bien sûr le dimanche de prière pour les vocations ! (Vous pensiez à autre chose ?) Voici ce que nous dit le Pape François :

Celui qui s’est laissé attirer par la voix de Dieu et s’est mis à la suite de Jésus découvre bien vite en soi l’irrésistible désir de porter la Bonne Nouvelle à ses frères, à travers l’évangélisation et le service de la charité. Tous les chrétiens sont constitués missionnaires de l’Évangile ! Le disciple, en effet, ne reçoit pas le don de l’amour de Dieu pour une consolation privée ; il n’est pas appelé à porter lui-même ni à défendre les intérêts d’une entreprise ; il est simplement touché et transformé par la joie de se sentir aimé de Dieu et il ne peut pas garder cette expérience pour lui-même : « La joie de l’Évangile qui remplit la vie de la communauté des disciples est une joie missionnaire ».

Lire la suite

L’Eglise a tort de faire confiance à la conscience des électeurs…

Apparemment, l’Eglise a tort de donner des éléments de discernement et de faire confiance à la conscience des électeurs. C’est en tout cas l’avis du Monde dans un édito : La faute morale de l’Eglise de France

Réponse de Patrice de Plunkett

« L’Eglise catholique s’est refusée à voter pour Emmanuel Macron ». Voilà en effet une très scandaleuse dérobade, digne de tous les soupçons… Le Monde incrimine même le pape : dans l’avion de son retour d’Egypte, François, interrogé par les journalistes sur la politique franco-française, a osé répondre qu’il ne savait pas d’où venait  l’un des deux candidats : or ce candidat était M. Macron, qu’il n’est pas permis d’ignorer. La conférence épiscopale ès-qualité aurait dû voler au secours de la victoire de M. Macron en compagnie de MM. Pigasse, Niel et Bergé, divinités du capitalisme libéral ; elle ne le fait pas. Elle est coupable. De quoi ? De « se résigner à la banalisation de l’extrême droite ».

Lire la suite

Marocains, convertis au christianisme : vivre la foi au grand jour

Vivant dans l’illégalité, pratiquant leur culte dans la clandestinité, les Marocains convertis au christianisme revendiquent désormais leur droit de vivre leur foi au grand jour, dans une société majoritairement musulmane où la question reste taboue et l’apostasie réprouvée.

Issu d’une famille adepte du soufisme, une tradition ésotérique de l’islam, ce pasteur protestant a embrassé la foi chrétienne en 2004. C’est adolescent qu’il commence à s’intéresser au christianisme. Depuis un cyber-café, il entre en contact avec un site qui « prêche la parole de Dieu » et lui fait parvenir une bible. « Je l’ai lue intégralement, étudié la parole de Dieu, suivi des formations. A l’âge de 24 ans, j’ai été baptisé dans un appartement à Casablanca ».

 

Lire la suite

« Le plus facile : dire de voter pour tel ou tel ou inviter à la réflexion et au discernement ? »

Interview de Mgr Pontier entre les deux tours de la présidentielle :

On vous reproche de ne pas orienter clairement le vote des catholiques pour tel ou tel candidat. Que répondez-vous ?

Je constate que ces reproches viennent de tous côtés, des soutiens des deux candidats en lice pour le deuxième tour qui aimeraient que l’on choisisse leur candidat. Il y a aussi les partisans de l’abstention ou du vote blanc qui voudraient que l’on soutienne ce choix. Je comprends que l’on puisse être désorienté face à la tournure qu’ont pu prendre les débats. Il faut reconnaître qu’il est difficile de se forger une opinion dans ce climat hystérisé. Mais qu’est-il plus facile : dire de voter pour tel ou tel ou inviter à la réflexion et au discernement ? Dans cette ambiance, il me semble que le rôle de l’Église est, plus que jamais, de ne pas prendre parti pour l’un ou l’autre candidat mais de rappeler à chaque électeur ce que notre foi nous invite à prendre en compte. […]

Lire la suite

« La Politique n’est pas le dernier mot de la vie des hommes »

Intéressants éléments de Mgr Aillet en vue du second tour : il appelle au discernement, à la prudence et il nous invite à demander à l’Esprit Saint le don de Conseil.

 

Quel que soit le résultat des élections du 7 mai, nous n’oublierons pas pour autant que la Politique n’est pas le dernier mot de la vie des hommes. Après le 7 mai, il sera toujours urgent pour les catholiques d’annoncer l’Evangile avec la conviction « qu’il répond aux nécessités les plus profondes des personnes parce que nous avons tous été créés pour ce que l’Evangile nous propose : l’amitié avec Jésus et l’amour fraternel » (Pape François, Evangelii Gaudium n. 265).

Lire la suite

Présidentielle : « Prions pour que le Seigneur intervienne ! »

Patrice de Plunkett partage un texte du Père abbé du Barroux.

Cette élection présidentielle est jouée d’avance. Nous ne sommes pas en démocratie. Le système nous donne le choix entre divers candidats issus du système. Nous pouvons voter pour le moins pire, mais nous avons mieux à faire. Prions pour que le Seigneur intervienne, pour qu’Il donne sa grâce et qu’Il retourne l’élu comme saint Paul sur le chemin de Damas.

Voici donc quelques prières [*] à réciter avec foi en Celui qui a vaincu la mort. J’ai choisi sciemment des psaumes, parce qu’ils sont inspirés du Saint-Esprit.

+ F. Louis-Marie, OSB

abbe

*× les psaumes 21, 72 et 101.

Décès de Mgr Georges Rol, évêque émérite d’Angoulême

Mgr Georges Rol est né le 22 mai 1926 à Thiviers, et fut ordonné prêtre le 28 février 1953.

Le pape Paul VI le nomma évêque titulaire de Gabinium et coadjuteur de Mgr Kérautret à Angoulême le 1ermars 1973. Il fut ordonné évêque le 1er mai 1973 dans la cathédrale d’Angoulême et devint évêque d’Angoulême le 1er juillet 1975. Il démissionna de sa charge le 22 décembre 1993 et devint professeur au Grand Séminaire de Ouidah, au Bénin. Il revint en France en février 1998.

Il est décédé le 13 avril 2017.

Les prêtres, missionnaires de la joyeuse Annonce

Plus de 2000 prêtres étaient présents pour la messe chrismale à Rome, autour du Pape François.

Dans son homélie, le Pape François, éveque de Rome, leur a rappelé qu’ils sont les missionnaires courageux de la joyeuse Annonce.

La joyeuse Annonce réside tout d’abord dans le comportement du prêtre, dans son contact avec les autres, dans son être et sa douce disponibilité. Par définition, dit François dans son homélie, « l’Annonce ne pourra jamais être triste ou neutre, car elle est l’expression d’une joie entièrement personnelle: la joie d’un Père qui ne veut pas qu’un de ses enfants se perde ». Quant à la miséricorde de la joyeuse Annonce, elle « ne pourra jamais être une fausse commisération, qui laisse le pécheur dans sa misère parce qu’elle ne lui tend pas la main pour qu’il se lève ».Lire la suite

Bientôt de nouveaux saints !

François et Jacinthe Marto

Le Pape François présidera jeudi 20 avril 2017 un Consistoire ordinaire public pour la canonisation de plusieurs bienheureux

– 30 martyrs du Brésil : les pères Andrea de Soveral et Ambrogio Francesco Ferro, le laïc Matteo Moreira et leurs compagnons

– 3 martyrs mexicains : Cristoforo, Antonio et Giovanni, trois enfants de 12 à 14 ans

– le père Faustino Míguez, fondateur de l’Institut Calasanziano des filles de la Divine Providence;

– le père capucin Angelo da Acri

– François Marto et Jacinthe Marto, les deux voyants de Fatima

Réaction du F. Adrien Candiard aux attentats en Egypte

Frère Adrien Candiard, dominicain au Caire, répond à Famille Chrétienne :

Les jihadistes ont un programme : mettre fin à la diversité religieuse au Proche et Moyen-Orient. Depuis des siècles, des dizaines de religions et confessions différentes y cohabitent, pas toujours très harmonieusement, mais c’est la région du monde où la diversité religieuse a été, historiquement, la plus grande. Or, en une génération, elle s’est réduite spectaculairement, en Irak, en Syrie, en Palestine… La plus grande communauté chrétienne de la région, et de loin, ce sont les coptes, les chrétiens d’Égypte. Cette stratégie de la terreur vise à les faire partir à leur tour. […]

Je n’ai aucune envie de donner des leçons à qui que ce soit. Dans ces temps difficiles, chacun fait comme il peut. Mais prendre peur et quitter le pays, ce serait faire ce que les terroristes veulent. Plus que jamais, il faut rappeler que les coptes sont des Égyptiens, qu’ils sont ici chez eux, que cette société est la leur et qu’elle leur doit soutien et protection. Ils ne sont pas un corps étranger ou colonial, ils ne représentent pas l’Occident. La majorité des musulmans égyptiens le sait bien, du reste. Mais il faut plus que du courage pour résister à ces attaques répétées.

Lire la suite

Réactions aux attentats en Egypte

«Je prie pour les morts et les victimes», a déclaré à la fin de la messe des Rameaux le Pape François, qui se rendra en visite en Egypte les 28 et 29 avril.

Egypte : deux attentats contre des églises

Au moins 22 personnes ont été tuées et 71 blessées dimanche dans un attentat à la bombe contre une église copte de la ville de Tanta, à 120 km au nord du Caire, selon le dernier bilan du ministère de la Santé.

L’explosion a eu lieu durant la messe, dans l’église Mar Girgis de Tanta, selon un responsable du ministère de l’Intérieur, et le bilan des victimes s’élève « à 21 morts et 59 blessés », selon un communiqué du ministère de la Santé. Le bilan précédent faisait état de 15 morts.

L’explosion a eu lieu peu avant 10H00, alors que la communauté chrétienne célébrait la messe des Rameaux avant d’entrer dans la semaine sainte.

Le Figaro

Une nouvelle explosion a eu lieu dimanche près d’une église en Egypte, cette fois-ci dans la ville d’Alexandrie (nord).

« Six citoyens ont été tués et 33 blessés jusqu’à maintenant dans l’explosion (…) dans l’église Saint-Marc » à Alexandrie, selon un communiqué du ministère de la Santé. Un premier attentat dimanche a fait 25 morts et 78 blessés près d’une église de la ville de Tanta, dans le delta du Nil, selon un nouveau bilan du ministère de la Santé.

Le Figaro

Nos frères chrétiens martyrisés sont témoins de la mort du Christ. Qu’il les prenne avec Lui dans la Vie !

Aujourd’hui, le Christ entre à Jérusalem

Frères bien aimés,

Pendant quarante jours, nous avons préparé nos cœurs par la prière, la pénitence et le partage ; et nous voici rassemblés au début de la semaine sainte pour commencer avec toute l’Eglise la célébration du Mystère pascal.

Aujourd’hui, le Christ entre à Jérusalem, la Ville sainte, où il va mourir et ressusciter.

Mettons toute notre foi à rappeler maintenant le souvenir de cette entrée triomphale de notre Sauveur ; suivons-le dans sa passion jusqu’à la croix pour avoir part à sa résurrection et à sa vie.

Mgr Xavier Malle, curé de L’Ile-Bouchard, nommé évêque de Gap et d’Embrun

Le pape François a nommé ce samedi 8 avril 2017 Mgr Xavier Malle, curé de L’Ile-Bouchard, évêque du diocèse de Gap et d’Embrun.

Il succède à Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, atteint par la limite d’âge.

Mgr Xavier Malle, engagé en 1995 dans la Communauté de l’Emmanuel, ordonné en 2000 pour l’archidiocèse de Tours, fut vicaire des paroisses de L’Île-Bouchard et de Richelieu (2001-2009) tout en étant conseiller spirituel diocésain des Scouts et Guides d’Europe (2002-2007). Entre 2008 et 2011, il fut coordinateur du service des vocations de la Communauté de l’Emmanuel ; de 2009 à 2011 vicaire des paroisses Saint-Jean-de-Beaumont et Saint-Côme-en-Loire (Tours). En 2010, il devint membre du Conseil presbytéral ; délégué au Conseil de tutelle de l’Enseignement catholique (2010-2013).

Depuis 2011, il était curé des paroisses Notre-Dame-en-Bouchardais et Saint-Vincent- de-Paul-de-Richelieu, et recteur du Sanctuaire Notre-Dame-de-la-prière de L’Île- Bouchard. Depuis 2013, il était également doyen du doyenné de Chinon et membre du Conseil épiscopal.

L’ordination épiscopale de Mgr Xavier Malle aura lieu le dimanche 11 juin à 15h à Gap en la cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Arnoux.

Afflux de pèlerins à Jérusalem pour la Semaine Sainte

Old City from the Mount of the Olives

À Jérusalem, religieux et laïcs s’attendent à un afflux de pèlerins en vieille ville pour Pâques. Cette année catholiques, orthodoxes, et protestant célèbrent Pâques le même jour, et la même semaine c’est Pessah (la pâque) dans le judaïsme.


Le dimanche des palmes ou des rameaux tombe le 9 avril cette année, marquant le début de la Semaine sainte chrétienne qui culmine avec Pâques, lorsque les chrétiens du monde entier célèbrent la résurrection de Jésus. Cette année, les catholiques et les protestants, ainsi que les Eglises orthodoxes orthodoxes, célèbreront Pâques le même jour.

Le calcul de la date de Pâques n’est pas si simple. En 325, le Conseil de Nicée a décidé que le souvenir de la résurrection de Jésus se tiendrait le premier dimanche après la première pleine lune qui se produirait le jour ou après l’équinoxe vernal (dit de printemps). La date de l’équinoxe vernal se rapporte à l’approximation ecclésiastique du 21 mars. Si la pleine lune tombe un dimanche, Pâques est retardée d’une semaine. Lorsque le calendrier a été ajusté à l’époque du pape Grégoire XIII en 1582, les Eglises orthodoxes orientales ont continué à suivre le calendrier julien. Certaines années, Pâques tombe le même jour dans les deux calendriers. Ainsi, en 2017, tous les chrétiens célèbreront Pâques le 16 avril. La prochaine fois ce sera en 2025.

Lire la suite sur TerraSanta.net

Le Pape célébrera la messe du Jeudi saint en prison

Le pape François célébrera la messe de la Cène du Seigneur, le Jeudi Saint 13 avril 2017, à la prison de Paliano, au sud-est de Rome. Le pape y lavera les pieds de détenus au cours de la messe.

Depuis son élection, le Pape célèbre toujours cette messe hors des basiliques romaines : dans un centre pour demandeurs d’asile en 2016, dans un centre pour personnes handicapées en 2014, dans des prisons en 2013 et 2015.

 

Une nouvelle Croix dans la cathédrale de Chartres

A l’occasion des travaux de restauration de la cathédrale de Chartres, Mgr Michel Pansard, a souhaité que l’Église apporte une nouvelle œuvre d’art en ce début du XXIème siècle. Il a demandé une croix à suspendre à la croisée du transept, là même où, dans l’histoire de la cathédrale de Chartres, il y avait toujours eu une croix (sur le jubé, puis sur la grande grille du chœur). Cette croix portera en elle une relique de la sainte Croix (appartenant au diocèse de Chartres).

L’artiste précise à La Croix :

A quoi va ressembler cette croix ?

Elle est d’une ampleur et d’une technique inédite. Elle aura 1,90 mètre de haut sur 1,60 mètre de large et sera suspendue par des câbles d’acier, reliés à un treuil qui permettra de la descendre ou de l’élever. Sa structure métallique est en argent et en cristal de roche givré, avec un pavage de pierres dures. La sodalite bleue évoque la Vierge Marie, l’aventurine verte l’espérance chrétienne et la couleur de l’évêque. Enfin, à l’emplacement de la relique, j’ai serti du quartz rose et du jaspe rouge, rappelant la passion du Christ.

La Croix sera présentée et bénie aujourd’hui à 17h.

Statistiques de l’église en 2015

Une évolution positive du nombre de catholiques dans le monde et la mise en relief de l’Afrique comme « la région géographique avec le plus de potentiel », c’est le commentaire du Saint-Siège en présentant l’Annuaire pontifical 2017 et l’Annuaire des statistiques de l’Eglise 2015. (Zénit)

Baptisés : 

  • 1,285 milliard en 2015 contre 1,272 milliard en 2014, en augmentation de 1%, soit 17,7% de la population mondiale
  • Les plus grands pays catholiques : Brésil (172,2 millions), Mexique (110,9 millions), Philippines (83,6 millions), Etats-Unis (72,3), Italie (58,0), France (48,3), Colombie (45,3), Espagne (43,3), RD Congo (43,2) et Argentine (40,8).
  • En Afrique, augmentation de 19,4%, mais en Europe les catholiques sont 1,3 millions de moins qu’en 2014

Prêtres et religieux

  • 5.304 évêques (+3,9% en 5 ans)
  • 415.656 prêtres (-136 en un an)
  • 45.255 diacres permanents (+14,4% en 5 ans)
  • 54.229 religieux non prêtres contre 54.665 en 2010
  • 670.320 religieuses contre 721.935 en 2010, mais avec des hausses en Afrique et en Asie

Quelques éléments sur la guerre en Syrie

  • Mercredi dernier, le Pape avait déclaré :

« Nous assistons horrifiés aux derniers événements en Syrie. Je prie pour les victimes et leurs familles. […] J’en appelle à la conscience de ceux qui ont des responsabilités politiques, au niveau local et international, afin que cesse cette tragédie et que l’on soulage cette chère population depuis trop longtemps épuisée par la guerre. J’encourage également les efforts de ceux qui, malgré l’insécurité et les désagréments, s’efforcent de faire parvenir de l’aide aux habitants de cette région ». (Zénit)

 

  • Cinquante-neuf missiles américains de type Tomahawk ont été tirés jeudi 6 avril contre une base aérienne syrienne, en réponse à l’attaque chimique meurtrière sur Khan Cheikhoun imputée à Bachar Al Assad. Le président russe Vladimir Poutine a dénoncé une « agression contre un État souverain […] ». Angela Merkel et François Hollande ont de leur côté estimé que le président syrien porte « l’entière responsabilité » des frappes américaines. (La Croix)

 

  • « Ce qui est déconcertant dans l’attaque militaire américaine en territoire syrien est la rapidité avec laquelle elle a été décidée et mise en œuvre, sans que soient au préalable conduites d’enquêtes adéquates sur la tragique affaire du massacre à l’arme chimique intervenu en province d’Idlib. Cette opération militaire ouvre de nouveaux scénarios inquiétants pour tous. » explique Mgr Georges Abou Khazen OFM, Vicaire apostolique d’Alep pour les catholiques de rite latin (Agence Fides


Prions pour toutes les victimes et pour ceux qui leur viennent en aide, pour les responsables politiques, et pour la Syrie.

Que le Christ illumine ceux qui habitent les ténèbres et l’ombre de la mort et conduise leurs pas au chemin de la paix !

Affaire Mgr Gaschignard : les réponses de Mgr Pontier

Entretien de Mgr Pontier à La Croix, sur l’affaire Mgr Gaschiganrd

On entend parler de comportements inappropriés : peut-on parler d’abus sur mineurs ?

À ma connaissance, non, et il n’y a aucune plainte déposée à ce jour. Ceux qui sont au courant, c’est le cardinal Ricard et le nonce apostolique. C’est le Saint-Siège qui traite du dossier des évêques, pas nous. J’essaie d’accepter dans la foi et la confiance la décision du Saint-Père. Quand on n’a pas les éléments, on ne peut pas juger. Comme on est dans une société qui veut tout savoir, c’est inconfortable. Comment accepter de ne pas mettre sur la place publique toute la vie de tout le monde et faire confiance à ceux qui sont en responsabilité ? Cela va à l’encontre de la culture d’aujourd’hui. […]

Est-ce que tout cela ne pose pas, plus largement, le problème de la gouvernance de l’Église ?

Je ne sais pas répondre à votre question. Nous sommes coincés, dans l’Église, par cette double exigence de recherche de la vérité et de respect des personnes. Nous sommes sur une corde raide et nous devons le rester. Notre société a du mal à comprendre que, dans l’Église, il y ait une certaine discrétion. Nous n’achevons pas celui qui est tombé mais nous essayons de le relever, de l’entourer.

Tout en étant justes avec d’éventuelles victimes ?

Absolument. Et ça, c’est vraiment premier.