On a volé la Lune !

220px-Lunar_libration_with_phase2Levant les yeux au ciel cette nuit, vous pourriez vous étonner de ne pas voir la Lune… C’est normal puisque c’est soir de nouvelle Lune, ce qui ouvre la possibilité si le temps s’y prête d’observer les astres sans son encombrante luminosité.

L’occasion de se poser tout un tas de questions, par exemple y a-t-il de la vie dans l’univers ? Que voit-on dans le ciel : Dieu, le paradis, … ? Le jésuite Guy Consolmagno, ancien Directeur de l’Observatoire du Vatican, y revient dans une fort intéressante interview :

Lire la suite

Jacques Hamel, Thomas, Benoît, … : confiance et espérance !

Samuel-Lieven_0_729_486Le Journal La Croix nous en informe, le premier prix Jacques Hamel a été décerné à Samuel Lieven, journaliste en sa rédaction. Ce prix a été créé en 2017, après l’assassinat du père Jacques Hamel dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray pour «distinguer un travail journalistique, quel que soit le support (presse écrite, radio-télévision, multimédia), qui met en avant les initiatives de paix et les démarches de dialogue interreligieux». L’article primé porte sur Thomas et Benoît, deux frères élevés dans une famille catholique. L’un va penser devenir prêtre, l’autre se convertit à l’islam. C’est le récit d’une déchirure familiale mais aussi de retrouvailles, fortes d’un apprivoisement progressif, d’une acceptation et d’une compréhension qui vont prendre du temps.

Lire la suite

Les migrants en France : synthèse et perspective

SERBIA-EUROPE-MIGRANTSAu lendemain de la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié (#JMMR), animée au sein de l’Eglise en de très nombreux endroits, on peut rechercher de l’information pour comprendre les tenants et aboutissants du débat sur les migrants en France, des décisions politiques aux prises de position des associations. Et de fait, ce n’est pas simple !

Sur le blog des Anciens du Secours catholique, on trouve un excellent article de synthèse qui peut nous y aider, signé Daniel Druesne.

Lire la suite

Les migrants : une bonne nouvelle

1086112-cipg_20180108_liberation-sutera__m3_4380jpg

Alors que le Pape François célèbrera ce dimanche la messe pour les migrants, que l’Office International pour les Migrations estime atrocement à 3.119 le nombre de réfugiés morts en Méditerranée alors qu’ils essayaient pour la plupart de rejoindre l’Europe, et que l’accueil des migrants provoque en France des débats houleux, Libération partage l’expérience de la Sicile avec un titre que d’aucuns jugeront provocateur : « une chose très belle est arrivée, nous avons été envahis par les immigrés ».

Lire la suite

Soyons prophétiques !

St. John the Baptist on Charles Bridge.

Dans une époque où l’on plaide plus volontiers pour sa propre cause que pour des valeurs universelles, l’engagement des chrétiens pour des causes dans lesquelles on ne peut soupçonner aucun intérêt personnel provoque parfois frictions ou incompréhension, comme on le voit depuis quelques années sur des débats dits sociétaux. […]  Le moins que l’on puisse dire est que le christianisme n’a pas cessé et ne peut cesser d’être engagé et altruiste. […] Je sais que beaucoup d’entre vous agissent pour de belles et multiples causes. Au moment de vous adresser mes meilleurs vœux personnels de santé et de bonheur pour vous et pour vos proches, je me permets d’ajouter un autre souhait : en 2018, soyons tous prophétiques !

L’édito de Nouvel An plein d’allant de Jean-Pierre Denis dans La Vie, à retrouver ICI

Nourriture : pas gaspiller mais pas donner non plus ?!

a02c7ca9440dd88bff135313d7fd38b9287d945eCourrier International rapporte un article du Christian Science Monitor qui félicite la France pour ses progrès en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire, notamment via la loi promulguée en la matière il y a peu :

L’hebdomadaire américain consacre même le pays “leader mondial de la lutte contre le gaspillage alimentaire”. Pour cela, la publication se base notamment sur le 2017 Food Sustainability Index, un classement international établi par la fondation BCFN (Barilla Center for Food and Nutrition). D’après cette étude, chaque Français gaspille en moyenne 106 kilos de nourriture chaque année, “ce qui est considérablement mieux que dans les autres pays”. […] L’hebdomadaire basé à Boston attribue cette performance à la loi relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire, votée en février 2016.

Lire la suite

Hyper Cacher, trois ans après : des raisons d’espérer

trois-ans-apres-la-vie-normale-de-l-employe-de-l-hyper-cacherIl y a trois ans, dans quelques heures, un fou va s’attaquer à un magasin Cacher Porte de Vincennes, faisant des morts et ponctuant la morbide litanie des attentats en France … Dans le « feu de l’action », un homme ordinaire émerge, Lassana Bathily, employé du magasin, étranger en demande de papiers de régularisation, qui va tenter d’aider les otages et livrer des renseignements précieux aux forces de l’ordre. Ouest France revient sur son histoire et son vécu, fait d’humilité, de courage et de foi aussi :

Sensible au sort des migrants qu’il croise régulièrement porte de la Chapelle, et dont il déplore les conditions de vie, il raconte son parcours d’immigré, arrivé en France à 16 ans. À tous, il dit de « s’accrocher ». Avec ses deux CAP de peintre et carreleur, lui a enquillé : plonge, nettoyage, commerce… On lui demande aussi « pourquoi il a mis sa vie en danger pour sauver des gens ? ». Et « pourquoi certains tuent au nom de l’Islam ? ». Le jeune musulman leur répond que « la religion n’a rien à voir là-dedans ».

C’est à retrouver par ICI.

En 2018, je bosse ma foi !

738_000_sapa990202188600Allez, hop hop hop, se remettre au sport, manger mieux, être de meilleure humeur, … : de belles et bonnes résolutions pour cette nouvelle année ! Et si on travaillait aussi à notre foi ?

La Doctrine sociale de l’Eglise : on commence par son pan économique, avec cette émission de France Culture avec Jérôme Vignon, ancien Président des Semaines Sociales de France, et le jésuite Gaël Giraud sur « Et Dieu créa l’économie / La doctrine économique de l’Eglise catholique ».

C’est en podcast aussi, donc aucune excuse, dans les transports ça marche bien, et c’est à retrouver par LA.

Un peu de poésie pour alléger la galette …

2608181467Nous voilà heureux de cette fête de l’Epiphanie mais notre intestin de ne voit pas nécessairement en quoi la frangipane peut constituer une « manifestation de Dieu » … Le Diocèse d’Annecy heureusement nous propose un peu de légèreté, avec ce conte qui pose une question cruciale : que va faire le concierge du ciel après que l’étoile eut guidé les rois-mages …

C’est à retrouver par ICI.

Migrants : les Eglises aux avants-postes

hollenbach-rtx1wjf5_jpgAlors que le Figaro annonçait pour Noël les résultats inquiétants d’un sondage en ligne sur l’immigration, divers médias mettent en valeur le rôle actif des Eglises dans l’accueil des migrants en Europe, voire le caractère promordial de leur contribution.

Le Monde ainsi, avec l’interview de la sociologue Mathilde Pette, insiste sur le rôle centrale de l’Eglise dans l’accueil des migrants en France.

Le soutien aux migrants n’est pas le fait de toute l’Eglise mais il n’en reste pas moins qu’elle est l’un des soutiens les plus systématiques à cette population. Cela passe par exemple par l’engagement de prêtres, par des collectes organisées dans les paroisses, par la Journée mondiale du migrant et du réfugié ou par la mise à disposition des locaux, à l’occasion par exemple de grèves de la faim d’étrangers sans-papiers. Les édifices ecclésiastiques apparaissent alors comme des lieux de refuge et de protection.

Lire la suite

« Une formidable mutation pour le christianisme »

sans-titreLe Monde des Livres du 22 décembre propose un dossier sur « Jésus donne de ses nouvelles ». En son sein, une très intéressante interview croisée de l’historienne Valentine Zuber et du théologien jésuite Christophe Theobald, à l’occasion de la parution de leurs livres respectifs. Quelques extraits marquants notamment du propos de Christoph Theobald :

[La méfiance des chrétiens au sujet des nouveaux droits touchant par exemple à l’éthique familiale ou au vivant] paraît aboutir de plus en plus, aujourd’hui, depuis la Manif pour tous, à une crispation …
C. T. J’ai l’impression que c’est lié à certains milieux. Mais cela ne couvre pas l’ensemble du catholicisme français, qui fait preuve d’une grande créativité. Il y a des gisements, des émergences, qui n’arrivent simplement pas à se relier entre eux. D’où le danger de tomber, d’une autre manière, dans le même travers que les premiers : l’esprit de citadelle assiégée. L’enjeu, par rapport à cela, c’est de définir ce qu’est la mission chrétienne. Le christianisme qui vit uniquement pour lui-même, qui n’est plus présent dans la société, n’est plus le christianisme. Le pape François parle de « disciples missionnaires ». Sur ce point, j’aimerais qu’il soit mieux écouté par les évêques français, qui ont tendance à centrer les questions éthiques sur ce qui concerne le début et la fin de la vie. C’est comme si tout le reste n’existait pas ! Il est naturel, dans les questions politiques, de laisser chacun se décider en conscience. Mais, jusque-là, on établissait au moins des limites. Aujourd’hui, tout semble devenir acceptable, y compris que des chrétiens votent Front national. L’épiscopat n’a pas fait de geste significatif pendant un an et demi de combat électoral, alors que tout le monde annonçait Marine Le Pen au second tour. […]

Lire la suite

Un conte pour Noël …

conte-3-bis7901373386260928371_0_729_922Pour attendre Noël, l’écrivain Timothée de Fombelle offre aux lecteurs de La Croix, petits et grands, un conte original « qui apporte chaleur et lumière au cœur de l’hiver ».

C’était un petit immeuble de six étages qui brillait dans la nuit. La neige tournoyait tout autour comme dans les boules de verre qu’on agite. Mais, arrivés très près du trottoir, les flocons remontaient parfois de quelques fenêtres parce qu’ils savaient que c’était leur dernière chance de voler. Ils s’élevaient alors et regardaient la vie à travers les carreaux embués, tant que c’était encore possible.
C’était la nuit de Noël 1851.

La suite à découvrir et partager par ICI

Aujourd’hui, 17 heures, 27 minutes et 58 secondes

« Je ne sais pas pourquoi, mais je trouve extrêmement rassurant de savoir qu’il existe un Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Éphémérides (IMCCE). Trop de choses nous échappent en ce bas monde, nous avons l’impression de n’avoir prise sur rien, d’être ballottés en tous sens, de vivre dans le chaos et l’arbitraire le plus total. Or il existe un Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides, dont la fonction (la mission sacrée, devrais-je dire) est, entre autres, de déterminer avec précision le jour et l’heure de début des saisons… »

Alain Rémond dans La Croix

Pour Noël, offrez-vous le Mont Saint-Michel !

plongez-dans-le-labyrinthe-du-mont-saint-michel_0En exclusivité pour Ouest-France, Arte nous fait découvrir « Le Labyrinthe de l’archange », un passionnant documentaire sur le Mont-Saint-Michel que la chaîne diffusera le 23 décembre. Il retrace l’histoire du monument en s’appuyant sur les récentes découvertes des nombreux chercheurs qu’il fascine.

L’originalité du « Labyrinthe de l’archange », film de Marc Jampolski co-écrit avec Marie Thiry, est qu’il s’aventure dans ses entrailles pour retracer son histoire. Une histoire d’hommes et de religion, racontée à travers des passages de dessins animés, dans une délicate veine de manga. L’histoire, aussi, d’un fascinant bricolage architectural. Il est à découvrir en avant-première sur Ouest-France.fr.

C’est très bien fait et c’est à retrouver ICI.

Don de la pluie et tradition chrétienne

« Trois jours de prière du 8 au 10 décembre pour obtenir le don de la pluie : l’initiative de Mgr Xavier Malle, évêque de Gap, n’est passée inaperçue ni chez les fidèles ni dans le public non-catholique. Initiative païenne ? Résurgence de pratiques désuètes ? Beaucoup se sont posé la question. La proposition de Mgr Malle lui a valu l’ironie de la presse locale et même sa première caricature. Pourtant, les origines de sa démarche sont on ne peut plus sérieuses ».

Mahaut Herrmann dans La Vie

Des religions en paix

trois_symboles_manoal_penicaud_0C’est une expo-antidote, qui apaise et redonne de l’espoir : “Coexistences”, au Musée national de l’histoire de l’immigration, s’intéresse à ces lieux saints partagés entre croyants au Moyen-Orient et dans le monde méditerranéen. Des lieux historiques mais vivaces, où les traditions se maintiennent tout en se renouvellant joyeusement, comme l’indique Telerama.

Au fond, tout dépend de ce sur quoi l’on veut bien braquer les projecteurs : plutôt que de se focaliser sur les attentats commis par des extrémistes, l’exposition Coexistences du Musée national de l’histoire de l’Immigration veut mettre en lumière les nombreux lieux saints partagés qui, tout autour de la Méditerranée, rassemblent juifs, chrétiens et musulmans, plutôt qu’ils ne les séparent : caveau des patriarches à Hébron, grotte d’Elie à Haïfa, îles de Djerba ou Lampedusa, Monastère de Saint-Georges au large d’Istanbul…

C’est à découvrir via Telerama ICI et en vrai au Musée national de l’histoire de l’immigration à Paris jusuqu’au 21 janvier 2018 (les infos en cliquant LA).

« Heureux les sobres ! … »

sans-titre« … vivre l’espérance de Laudato Si » : c’est le titre de la session 2018 du Ceras, qui se tiendra du 29 janvier au 1er février 2018 au Centre Sèvres à Paris.

Le changement climatique fait déjà son œuvre, les liens sociaux se fragilisent : face à de tels défis, chacun peut éprouver une certaine impuissance. Pourtant, « nous chrétiens, avons les meilleures raisons de nous mobiliser : non pas la peur mais l’espé­rance qui jaillit de notre regard sur la Création », plaide Fabien Revol théologien. Entrer dans une dynamique d’espérance en analysant la complexité de la situa­tion, en partageant des expériences de sobriété heureuse, en visitant des lieux où s’inventent des réponses aux défis sociaux et environnementaux : voilà ce que pourront vivre les participants à cette session du Ceras.

Le programme et toutes les infos pratiques en cliquant ICI

« Le Samaritain est notre référence. »

topelementOui, ça y est, on parle enfin de nous dans la presse !!! … Ah bah non. Il s’agit de l’association « Le Bon Samaritain », émanation de Caritas dans le Canton de Vaud en Suisse, qui fête ses 75 ans, comme le relate le journal 24 heures, qui pose la question centrale de savoir pourquoi fêter cet anniversaire avec une messe (…) :

Pour rappeler nos liens forts avec l’Église catholique. Le mouvement a été fondé en 1942 par un prêtre, Jean Ramuz, curé de la paroisse du Sacré-Cœur, qui était très touché par le sort des réfugiés pendant la Seconde Guerre mondiale. Et Caritas, association mondialement reconnue, a été fondée par l’Église catholique. Nous sommes un peu le bras social de l’Église dans le canton de Vaud. Elle participe à hauteur d’environ 5% à notre budget annuel de 15 millions de francs.

Allez, une prochaine fois pour nous peut-être mais bravo et « tout de bon » à eux !

 

Le catholicisme, une contre-culture ?

2018-observ-modernC’est une des problématiques dont se saisit « l’Observatoire de la Modernité », programme de conférences de février à juin 2018, au sein du Collège des Bernardins à Paris, et c’est Louis Manaranche, ami du Samaritain et responsable de ce cycle, qui en parle (voir vidéo ci-dessous).

Ce cycle se propose d’explorer la place du catholicisme dans la société française contemporaine en tant que phénomène minoritaire. Sans perdre de vue l’évident ancrage de celui-ci dans notre aire culturelle, il interrogera, en croisant histoire contemporaine, sociologie, théologie et philosophie, la manière dont la recomposition du rôle des catholiques peut être décrite.

Toutes les informations à retrouver ICILire la suite

Les jeunes ne sont pas hostiles aux religions.

A person writing in a blackboard during Religion class in a school. Next, some books.C’est que révèle l’enquête menée par CoExister, association de jeunes militant pour une « coexistence active », « savoir-être essentiel qui demande à chaque individu de ne faire l’économie ni de son identité, ni de son ouverture aux autres », et pour un dialogue apaisé entre religions. La journal La Vie y revient :

Prenez un groupe de 20 à 90 collégiens ou lycéens (BTS inclus) et demandez-leur les trois premiers mots qui leur viennent immédiatement à l’esprit pour chacune des quatre principales croyances (ou convictions) : christianisme, islam, judaïsme et athéisme (ou agnosticisme). Ils auront au préalable entouré la conviction dont ils se sentent le plus proche. Tel est l’exercice organisé par l’association Coexister, qui milite depuis 2009 pour la « coexistence active » des religions, au début de chaque atelier de sensibilisation qu’elle a mené depuis 2 ans auprès d’établissements scolaires (dont 60% privés) ou d’associations dans le but de « déconstruire les préjugés ». […] Premier enseignement : « des mots spontanés relativement exacts et bienveillants ».

La suite à lire ICI

Migrants : changer notre regard

 

En cette journée internationale des Migrants (#MigrantsDay), Amnesty Pologne par un film de quatre minutes nous montre comment faire l’effort de regarder l’autre nous permet de changer notre regard sur lui :

Les Jésuites sont des Jedis !

starwars_jesuitsLa revue jésuite des US livre une révélation : les Jésuites seraient en fait des Jedis ! Parmi les éléments très documentés de cet article (in English), quelques points d’importance :

Sabres laser. Les Jedis en ont, les Jésuites non. En fait, l’un des premiers actes de saint Ignace après sa conversion a été de laisser son épée sur l’autel d’une église. En même temps, nous avons moins de chances de voir nos mains coupées pendant un duel. […]

Lire la suite

Accueillir des SDF dans le XVIe : l’histoire finit bien !…

LE CENTRE D'HEBERGEMENT POUR SANS-ABRI, DANS LE 16 EME ARRONDISSEMENT DE PARISOn se souvient peut-être des réactions vives de certains habitants du XVIe arrondissement de Paris à l’annonce il y a un an de l’installation d’un centre d’accueil pour SDFs, à deux pas de chez eux : craintes audibles, cris d’orfraie souvent exagérés … Un an après son installation, tout va finalement pas si mal :

C’est sous le regard bienveillant des riverains que le centre «La promesse de l’Aube» a fêté son premier anniversaire. «Le bilan est positif, tant dans la vie du centre que dans les relations avec le voisinage», relève l’association Aurore, qui accueille 203 personnes dans ces bâtiments de bois multicolores, modulaires et temporaires, à la lisière du Bois de Boulogne.

Et c’est Le Figaro qui le dit (…) ICI

 

Le Pape et Twitter, les chrétiens et les réseaux sociaux

CNS-BISHOP-TIGHE-ORDINATION_jpgComment le Pape Benoît XVI a-t-il accepté d’ouvrir un compte Twitter ? Au-delà, quelle place utile de celles et ceux qui croient en Jésus-Christ sur Internet, … : une excellente interview dans la revue jésuite américaine de Mgr Paul Tighe, Secrétaire du Conseil pontifical pour la Culture, baptisé « l’homme le plus agréable du Vatican ». [Les traductions qui suivent sont de l’auteur !]

Comment le compte Twitter du Vatian a-t-il été ouvert ? Le Pape Benoît me dit : « Etes-vous en train de me dire que c’est quelque chose qui me permettra d’atteindre des gens que je ne pourrais pas atteindre autrement, avec des messages courts et porteurs d’espoir, et que cela ne va pas me demander beaucoup de travail ? » « Oui » « Alors allez-y ! Je n’ai pas besoin d’autres explications. »

Lire la suite

D’Ormesson et les religions : l’ouverture en héritage

imagesM406RRZ4Un grand homme nous quitte et nos réseaux sociaux cathos ne cessent de bruisser de son catholicisme. Homme spirituel, ouvert au catholicisme et à Dieu, Jean d’Ormesson n’en fut pas moins un homme ouvert aux autres religions aussi, comme le rappelle justement le site SaphirNews :

« J’appartiens à l’Eglise catholique, apostolique et romaine et j’espère mourir dans cette Église mais, vous savez, je suis ravagé par le doute », avait-il déclaré à France Info en janvier 2016. L’intellectuel, qui croyait en « un Dieu d’amour », ne cachait pas son admiration pour la civilisation musulmane. Dans un entretien au Monde des Religions en août 2016, il rappelle avoir écrit que l’islam est « une civilisation magnifique » est « une grande religion ».

Lire la suite

« La vie, elle est plus grand, avec le Vatican ! »

sans-titrePied de nez (gentil !) à Cécile Chambraud qui dans les colonnes du Monde titre un article « Le Vatican élargit le sens de la vie » ! De quoi s’agit-il :

Réfléchir aux migrations ou aux ventes d’armes, plus seulement à l’avortement et à la contraception : le pape François transforme la mission de l’Académie pontificale pour la vie. […] Depuis un an, le pape François a ouvert les fenêtres de cet organisme un peu figé, dans l’optique d’en faire un instrument du dialogue intellectuel et scientifique avec l’extérieur, et non plus un organe dont la principale fonction serait de donner des leçons de morale reproductive.Lire la suite

Lune et étoiles de décembre : regarder vers le ciel

decouvrez-les-couleurs-des-nuits-decembre_width1024« Le frère Consolmagno voit dans la taille vertigineuse de l’Univers, l’expression de l’immensité du pouvoir créateur de Dieu. », c’est ce que nous partagions avec vous en ces colonnes en juillet dernier. Mais voilà que Décembre nous offre de belles possibilités pour regarder le ciel et la terre ensuite …

D’abord, tout récemment, des images de la Lune la plus éblouissante de l’année que Le Monde nous proposait ce week-end via le blog de Guillaume Cannat. Enregistré dans le Parc national des Cévennes, le « time-lapse » mis en ligne et que l’on retrouve ci-dessous est étonnant …

Et en complément, la revue Science & Vie nous propose de découvrir « les couleurs de décembre dans le ciel » :Lire la suite

« Quand j’écoute Bach ou Mozart, Dieu existe, c’est clair ! »

sans-titreC’est ce que la star du chant lyrique Cecilia Bartoli confie au Monde dans une interview tout à fait intéressante :

Quand survient le moment de grâce, l’instant sacré, c’est prodigieux. Le temps est suspendu. Comme le souffle du public. On est tous transportés. Et c’est encore plus perceptible entre deux mouvements de musique, dans ce qu’on appelle la « pause musicale ». Public, chanteurs et musiciens sont à l’unisson. Oui, on est tous dans un état de grâce.

Et que permet-il ? Il permet de dire que Dieu existe.

Lire la suite

Entourer les personnes à la rue

imagesLes températures s’effondrent et on s’inquiète pour les personnes à la rue (3,5 millions de SDF et personnes mal logées en France, +50% de SDF en 10 ans selon la Fondation Abbé Pierre). Mais souvent on ne sait pas vraiment quoi faire quand on en croise au quotidien.

L’association Entourage, avec son application lancée il y a un an, connecte les habitants entre eux, pour les aider à reconstruire un cercle bienveillant autour des personnes sans-abri de leur quartier. A l’été dernier, son créateur expliquait ainsi au Parisien :

Lire la suite

Omar Sy : plus balaise que le Pape François en Birmanie ?

sans-titreLes médias ont construit un affrontement absurde. D’un côté, Omar Sy qui lance du Bangladesh un appel à dons en faveur des Rohingyas, cette minorité musulmane objectivement martyrisée en Birmanie depuis des décennies. De l’autre, le Pape François, en déplacement en Birmanie, qui avait dénoncé le sort horrible réservé à ce petit peuple, mais que d’aucuns ont trouvé tiède dans le cadre de son voyage.

C’est oublier que le profil des deux n’est pas comparable et que le Pape François est aussi venu comme représentant d’une autre minorité, les catholiques de Birmanie. Un déplacement officiel comme Chef d’Etat ne permet pas tout à fait la même liberté qu’un acteur engagé, comme l’explique François Vercelletto dans Ouest France :

Lire la suite

L’Europe a besoin de nous !

CaptureAprès la session des Semaines Sociales de France sur « Quelle Europe voulons-nous ? », qui rassembla tout récemment près de 2.000 personnes et une brochette d’intervenants de tout premier plan, le travail continue !

Nous avons également entendu l’invitation des autorités françaises à participer activement, à travers des conventions démocratiques, à l’élaboration de cet avenir renouvelé. […] Permettez-nous, donc, d’ouvrir quelques pistes pour redonner de l’élan à l’Europe, dont nous avons compris qu’elle traversait les affres d’une crise d’adolescence. Des propositions que vous serez ardemment invités à critiquer, enrichir, préciser, afin de proposer un Manifeste des Semaines sociales pour l’Europe, qui seront mises au pot commun des réflexions collectives.

Lire la suite

A-Dieu, Frère Henri

img_0871Le Père Dominicain Henri Burin des Roziers est mort avant-hier. Depuis 1978 comme prêtre mais aussi comme avocat, il s’est battu au service des « sans-terres » au Brésil, notamment aux confins de la forêt amazonienne. En 2002, le journal La Vie, avant et après tant d’autres, lui consacrait un portrait :

Sa tête a été mise à prix mais cela ne semble nullement l’émouvoir. À 71 ans, Henri Burin des Roziers ne redoute qu’une chose : l’injustice. Installé depuis dix ans dans le sud du Para, au nord-est du Brésil, cet avocat, religieux dominicain, est devenu la voix des plus démunis : les petits paysans sans terre chassés par les grands propriétaires fonciers. De sa trajectoire qui l’a conduit à braver les pistoleiros et autres ripoux aux confins de l’Amazonie, Frère Henri, comme on l’appelle ici, ne parle qu’à contrecœur : « Ce qui se passe ici est plus important que mon histoire. »

Lire la suite

De la bière dans la box des monastères

sans-titre

Pour soutenir la production monastique, Divine Box propose tous les mois une sélection de produits d’épicerie fine fabriqués par nos frères réguliers. S’abonner, c’est découvrir de bons produits et soutenir cette production.

Il est depuis peu proposé un abonnement spécial bières trappistes, à découvrir ICI. Une occasion de découvrir des produits souvent méconnus, comme la bière de Saint-Wandrille, à l’honneur dans la box d’octobre (voir vidéo ci-dessous).

Lire la suite