Tu es juste « bonne », « mère indigne » ou « petit con » ?…

 

campagne-de-pub_enfantCampagne « choc » des Apprentis d’Auteuil … tant de gens qu’ils accompagnent et qui n’ont plus aucune confiance en eux, notamment parce qu’ils finissent par accepter le regard que les autres leur imposent ! Mais voilà, cette association – comme beaucoup d’autres aussi – sont là pour les aider. « La confiance peut sauver l’avenir », voilà un slogan auquel l’on souscrit par hypothèse au Samaritain ! Pour donner ou en savoir plus, c’est ICI. Pour le film, c’est ci-dessous :

Lire la suite

20 millions de Français bénévoles !

sans-titreEnfin, en fait, au moins ! Entre ceux exclus de l’échantillon (les moins de 15 ans), ceux qui l’ont été, ne le sont plus mais le redeviendront et ceux qui s’occupent de leurs proches, c’est une majorité des Français qui se dessinent comme bénévoles dans l’enquête diligentée par France Bénévolat !

Si le taux d’engagement bénévole associatif est plutôt stable, il progresse dans les jeunes générations (moins de 35 ans et 35-49 ans, 22% en 2019 pour chacune de ces générations), et diminue chez les plus âgés (chez les 50-64 ans, 20% en 2019, et chez les plus de 65 ans, 31% en 2019 contre 37% en 2010).

Chez les plus jeunes, est-ce le fruit des incitations de l’enseignement supérieur ? Chez les plus âgés, est-ce dû aux difficultés accrues de fin de carrière, donnant le besoin de souffler ? Au temps à consacrer à sa famille (avec des parents qui vivent plus âgés) ? Au cumul emploi / retraite et à l’augmentation de l’âge du départ à la retraite ?

Lire la suite

Le Saint-Père encourage le Samaritain !!

Pape-François-joie.jpgEnfin, d’autres aussi, à la faveur de son Message pour la 53e journée mondiale de la communication !

Nous pouvons passer du diagnostic à la thérapie: en ouvrant le chemin au dialogue, à la rencontre, au sourire, à la caresse… Ceci est le réseau que nous voulons. Un réseau qui n’est pas fait pour piéger, mais pour libérer, pour prendre soin de la communion entre des personnes libres.

C’est un de ses précédents messages, à cette occasion, qui nous avaient encouragés à lancer ce site ! La nouvelle édition – à retrouver ICI – nous motive encore un peu plus à continuer !

Le restaurant parfait !

XVMd4b0dd02-b820-11e8-93c1-0a2feb26def8-805x500Gratuit pour les plus démunis, dirigé par un ancien cuisinier de Matignon, utilisant des invendus, animé par des bénévoles et domicilié sous l’église de la Madeleine à Paris : c’est le Refettorio ! Une vidéo du site Brut à découvrir ICI ! Pour découvrir davantage ou aider ce beau projet, c’est par LA !

 

Internet, la distraction : les moines, la solution !

sans-titreC’est en substance ce que nous rapporte le journal Usbek & Rica, évoquant les travaux d’une historienne sur les stratégies développées par les moines (« médiévaux » -sic- mais en fait toujours à l’œuvre !) pour lutter contre la distraction de leur temps.

Lorsqu’ils apprenaient des textes, les nonnes et les moines étaient encouragés à les visualiser mentalement. « Le but n’était pas de les dessiner mais d’inciter l’esprit à trier logiquement les idées. De cette manière, la concentration et l’esprit critique sont plus facilement perçus comme un jeu », souligne l’historienne, qui donne aussi des cours de techniques cognitives médiévales à des étudiants. Un enjeu d’actualité puisque selon une étude de Microsoft publiée en 2016, le temps de concentration moyen d’un être humain serait de 8 secondes seulement, contre 12 au début des années 2000.

Où l’on redécouvre utilement que la spiritualité – notamment catholique – a des choses à proposer face à une distraction moderne (la connexion permanente, les réseaux sociaux, …) qui parfois nous dépassent ! L’article est à retrouver ICI.

Le colibri et les « balluches »

sans-titrePour protéger l’environnement, il nous faut changer un certain nombre de gestes du quotidien. « Il n’est pas de sots métiers, il n’est que de sottes gens ! » Voilà ce que l’on peut retenir du témoignage de Samy, ancien éboueur suisse (qui ramasse les « balluches »). Comme le narre Agoravox, son témoignage (avant-après) sur sa vocation d’origine et sur les gestes qu’il pose aujourd’hui au quotidien, maintenant retraité, interpelle notre quotidien. On peut être un expert en développement durable et se sentir très concerné par le témoignage tout simple de ce Monsieur (joyeux, qui plus est!). En substance et comme il aurait pu le dire : « jeter des MacDonalderies à deux mètres de la poubelle, c’est pas bonnard ! ». Un témoignage sympathique, qui force le respect et nous renvoie à nos responsabilités du quotidien … (merci d’aller au bout du film …)

Laudato Si et des slips …

slipComme nous le rapporte France 3 Régions, des paysans de la Marne ont décide d’enterrer un slip en coton dans leurs terres pour vérifier la qualité de ces dernières. Dans quelques mois, soit il est en piteux état et cela veut dire que la nature respectée a repris ses droits, soit il ressort relativement intact et cela veut dire que le sol est tellement gorgé de traitements que la nature a reculé … Comme quoi, on peut faire du « développement intégral » avec un slip, ce qui ouvre des perspectives … Avis aux amateurs ! (attention : slip en COTON !)

 

 

Embauchez des autistes !

Dans un jeu télévisé, Paul, autiste Asperger, répond juste mais note surtout que la production a commis une inversion historique. On ne sait pas s’il a gagné mais sans doute au moins la possibilité d’être embauché !

Le compliment fait du Bien

sans-titreCreapills nous raconte une belle histoire de compliment et de beauté. Kenadi Beacham est une étudiante américaine qui a eu l’idée de mener une expérience dans le cadre d’un projet scolaire. Équipée d’une caméra, elle est allée à la rencontre des différents élèves (et autres personnes du personnel pédagogique) de son établissement pour leur avouer, en toute simplicité, qu’elle prend en photo les personnes qu’elle trouve belles. C’est une expérience qui vise à montrer qu’un compliment, aussi simple et furtif soit-il, permet de renforcer la confiance et l’image que l’on a de soi-même. Un beau film à retrouver ci-dessous.

Et si, nous aussi, nous faisions du Bien en n’oubliant pas de faire des compliments ?…

Bonnes nouvelles pour les blaireaux et les monarques !

sans-titreIl en va ainsi dans l’espèce animale comme humaine : il est de bonnes nouvelles pour les blaireaux et les monarques !

Pour les premiers, c’est le site Novethic qui nous recense une expérience heureuse en Grande-Bretagne. Depuis que des mesures ont été prises, loutres, blaireaux, renards et belettes regagnent le territoire, alors que depuis 40 ans on pouvait être inquiet à leur endroit.

Les chercheurs expliquent que ce sont bien les efforts des îles britanniques en matière de protection de l’environnement qui a permis ce retour d’espèces. « La plupart de ces animaux (…) reviennent grâce à la protection légale, à la conservation, à l’élimination des polluants et à la restauration des habitats »

Lire la suite

Solidarité : quand la roue tourne …

8037075_730330a4-4575-11e9-84d5-b527a85471f7-1_1200x778Belle histoire que celle-là qui parle de roues ! Un homme répare des vélos abandonnés pour pouvoir en offrir à ses petits-enfants. Une paroisse le loge en échange de ses services mécaniciens. L’affaire fonctionne et les gens qui repartent avec leur vélo réparé font un don à la Société de Saint-Vincent de Paul en échange. Et depuis, l’atelier accueille aussi des réfugiés pour aider et s’insérer. Oui, quand la roue de la solidarité est enclenchée, elle tourne ! Une belle histoire que nous raconte Le Parisien à retrouver ICI

Lire la suite

La joie de servir, malgré tout !

joie-orange-281x140Dire que les temps de l’Eglise sont sombres, que nous pouvons douter de notre capacité à dire quelque chose au monde tant l’ombre portée des scandales nous incarcère, et qu’il nous arrive d’être guettés par le désespoir ne sont pas que des hypothèses de travail !… Et pourtant, si l’on regarde ce qu’il se passe dans nos paroisses au quotidien, on retrouve du courage.Lire la suite

Le fromage, aussi, est mélomane !

90136a21eecd174a7a21af31e9e90607d878fd99L’AFP nous l’annonce, l’emmental est sensible à la musique : telle est la conclusion d’une expérience menée pendant plusieurs mois par la Haute école des Arts de Berne, dans une cave d’affinage de Berthoud, dans l’ouest de la Suisse.

Après six mois et demi d’affinage au son du rock de Led Zeppelin, de la musique de Mozart ou du rap de « Tribe called quest », les organisateurs ont annoncé jeudi soir que les fromages de Beate Wampfler, fromager-affineur de cette commune située dans la vallée de l’emmental, présentaient des goûts différents, en lien avec les mélodies qu’ils ont « écoutées ».

A quand un emmental au goût Requiem de Mozart pour des obsèques, « Il est ne lé divin enfant » pour Noël ou une naissance ? Les débouchés semblent infinis et, dans un monde compliqué, si même le fromage s’épanouit en musique, voilà une perspective heureuse !

La doctrine sociale de l’Eglise, une chance pour l’Europe

pexels-photo-113885
Photo de freestocks.org sur Pexels.com

C’est en substance ce que Jean-Claude Juncker, Président de la Commission Européenne, a dit lors de la récente Assemblée de la Comece (Commission des Episcopats de la Communauté Européenne).

«C’est un des enseignements les plus nobles de notre Église», a-t-il observé. «Tout cela fait partie d’une doctrine que l’Europe n’applique pas assez souvent. Je voudrais que nous redécouvrions les valeurs et les principes directeurs de l’enseignement social de l’Église».

Un témoignage parmi d’autres qui nous encourage à être parties prenantes des prochains débats européens et bien sûr de voter lors des prochains scrutins de mai, pour que l’Europe puisse être une bonne nouvelle ! C’est le sens de l’appel de Mgr Jean-Claude Hollerich, Président de la Comece, à l’issue de cette Assemblée (à retrouver ICI), comme celui de la déclaration de la Comece il y a un mois de cela (à retrouver LA).

« Notre Eglise n’est pas foutue … »

article_marieDans le contexte dramatique de l’Eglise où les condamnations en justice succèdent aux nouveaux scandales, la Présidente des Scouts et Guides de France, Marie Mullet-Abrassart, publie une tribune lucide mais aussi pleine d’espérance. Prenant longuement acte de la refondation en profondeur que l’Eglise ne peut plus éviter, elle en appelle à l’action de chacun pour y contribuer. Et il existe aussi une part lumineuse en notre sein, qui peut nous permettre d’aller de l’avant.

« Ce week-end, à Jambville, une centaine de personnes, aumôniers, animateurs spirituels, chefs et cheftaines, jeunes engagés dans l’Eglise se retrouveront à Jambville pour parler Foi, engagement, spiritualité chez les SGDF au service des plus jeunes. Cette Eglise-là existe aussi, de pars le monde, avec des acteurs religieux ou non, engagés, heureux, sans tragédies, sans noirceur, qui veulent faire vivre sa part de lumière. Ils existent aussi ces hommes et ces femmes d’Eglise prêt à combattre ce qui aujourd’hui la ronge. »

Et de conclure : « Notre Eglise n’est pas foutue parce que l’Eglise c’est nous ! ». Alors soyons lumineux !

A retrouver en intégralité ICI.

La vie, l’amour, par-delà la mort

Bouleversante histoire que celle de Nathalie et Christian … Ils souhaitent se marier religieusement mais Nathalie est terrassée par un cancer et admise en soins palliatifs. C’est là, en présence de leurs enfants, leurs proches et de l’équipe soignante qu’ils se sont donnés l’un à l’autre, comme nous le raconte une bénévole d’Alliance 47 ICI.

Planter un milliard d’arbres !

un_milliard_0Un milliard d’arbres vont être plantés en Australie. C’est ce qu’a annoncé le Premier ministre Scott Morrison, samedi 16 février, alors qu’il visitait une pépinière en Tasmanie. Cette mesure – qui devrait coûter 12,5 millions de dollars australiens (7,87 millions d’euros) –, fait partie du plan du gouvernement pour atteindre les objectifs fixés par l’accord de Paris de 2015 et aider à lutter contre le changement climatique.

Courrier International nous en parle ICI.

Voter pour une Europe de la fraternité

sans-titreC’est en substance ce que la Représentation des Evêques auprès de l’Union Européenne envoie comme message dans une déclaration récente, en vue des élections européennes de mai prochain.

Les élections européennes offrent une grande opportunité de faire des choix politiques qui renouvelleront la fraternité entre les peuples en relançant le projet européen.

Appel à voter quoiqu’il en soit et quelles que soient nos convictions, partager quelques critères dans le choix du candidat, espérer et être partie prenante de projet européen là où nous sommes, c’est le sens de cet appel, à retrouver ICI.

C’est la maison qui déménage !

sans-titreA Malakoff, en région parisienne, deux maisons innovantes destinées à des personnes en situation précaire viennent d’être inaugurées. Montables et démontables en peu de temps, ces maisons permettent d’utiliser des terrains non utilisés en ville. Une initiative d’Habitat et Humanisme avec le soutien de la Fondation Sainte-Geneviève, dont nous parle France Inter ICI.

Merci au Scoutisme !

sans-titre

Hier comme aujourd’hui, le Scoutisme construit la confiance et l’espérance ! Une très belle contribution vidéo sur le sujet, en marge de la journée mondiale du Scoutisme tout récemment :

Lire la suite

Télé crochet ou confiance et espérance ? (2/2)

2869612_imgs_31_1Certains soir, les émissions en prime time sont passables … mais d’autres fois, ça remue … en vrai ! Découvrez le témoignage de Virginie, jeune avocate qui vous parle mais qui n’a jamais entendu sa propre voix, parce qu’elle est sourde ! Alors oui, son témoignage est de confiance et d’espérance !

Télé crochet ou Confiance et Espérance ? (1/2)

2869612_imgs_31_1Certains soirs, les émissions de divertissement sont – disons – passables … mais parfois, on y trouve quelques bonnes nouvelles ! Ainsi, le discours de Bill dans l’émission « Le grand oral », qui fait une déclaration d’amour à la France ! De l’humour et de l’énergie, dans un contexte parfois sombre, qui redonne confiance et d’espérance !

 

Et c’est qui, la Patronne du tourisme ?!

sans-titreEt oui, comme le Parisien le rapporte et avec ses 12 millions de visiteurs par an, Notre-Dame de Paris est de loin le site le plus visité chaque année en Ile-de-France et, on peut le penser, en France tout court ! Notons au passage que la Sainte-Chapelle est également en bonne position et que plus globalement les chiffres du tourisme sont au vert. Une bonne nouvelle en des temps troublés, en espérant que ces derniers ne nuiront pas la fréquentation d’un des charmes français : notre patrimoine …

L’article est à retrouver ICI.

Le Grand Débat National, une Bonne Nouvelle ?!

20190208_BD1282Après l’appel des Evêques de France en décembre et le lancement du Grand Débat National en janvier, les paroisses et Semaines Sociales à Rueil-Malmaison ont organisé la semaine dernière deux soirées « Prendre notre part au Grand Débat National ». 250 participants de tous bords, croyants ou non, plus de 240 contributions ! Et le témoignage que débattre dans l’écoute et le respect avec des inconnus est non seulement possible mais aussi agréable et utile !

Que deviendront toutes ces contributions ? Nul ne le sait aujourd’hui. Mais oui, débattre peut être une Bonne Nouvelle ! Des éléments de synthèse de ces soirées à retrouver ICI.

Des entreprises au service des plus démunis

FRANCE-RESEARCH-FOUNDATION-CHARITY-HEALTHLe projet a germé bien avant les «gilets jaunes», mais la contestation des derniers mois lui donne une résonance particulière. À Lyon, un collectif d’entreprises (Institut Mérieux, Seb, Sanofi, Plastic Omnium, Crédit agricole…) a décidé d’agir pour loger les démunis.

« Laisser des gens abandonnés au bord de la route, ce n’est pas admissible dans une sciété développée », s’inquiète Alain Mérieux, à l’origine de cette initiative. Face aux limites de l’État, le président de l’Institut Mérieux a décidé d’appeler les entreprises à prendre leurs responsabilités. «Ce qui tourne bien en France, ce sont nos entreprises. Alors, elles n’ont pas le choix, elles doivent s’impliquer encore plus. C’est d’ailleurs ce que souhaitent les jeunes générations de collaborateurs, qui cherchent d’autres valeurs que les seuls profits», estime le dirigeant du groupe familial.

C’est le Figaro qui nous en parle et c’est à retrouver ICI.

2019 : stop au sport, oui … au rire !

95468_bienvivre-forme-mieux-vaut-en-rire-2C’est une lecture caricaturale d’un récent article paru dans La Vie … quoique :

Selon le Dr William Fry, de l’université Stanford, 10 minutes de rire seraient aussi efficaces que 30 minutes d’aviron ! Laissez tomber les rames – de préférence sur les pieds du voisin, pour accroître l’effet.

L’occasion de redécouvrir que le rire est un formidable médicament mais que, décennies après décennies, nous en « consommons » de moins en moins. Bon continuez le sport, au cas où, le rire n’est lui pas tout le temps planifiable ! Et l’article est à retrouver ICI.

Un mot pour 2019 ?

XVMac3f6d28-ff85-11e8-9e6f-2780937a0622Les lexicologues du Robert ont annoncé le mot qui, selon les internautes, a marqué l’actualité de 2018, comme le rapporte Le Figaro.

C’est un rendez-vous que les internautes les plus férus de vocabulaire ne loupent pas. Chaque année, le célèbre dictionnaire invite les internautes à recenser les mots qui, selon eux, ont marqué l’actualité de ces douze derniers mois. Puis, les lexicographes se chargent d’en sélectionner dix. Parmi les mots en lice figuraient: bienveillance, climat, communauté, déconnexion, diversité, inclusion, infox, mémoire, populisme et territoires.

Et le gagnant est : bienveillance ! Est-ce parce qu’on en a vu ou pas assez ? Est-ce parce que l’on y aspire toujours ou davantage ? Un vœu en tous cas pour 2019 !

Des bonnes nouvelles de 2018 pour 2019

meilleur-lannee-2018_0_729_545Bien sûr, l’actualité en 2018 peut nous laisser perplexes voire inquiets sur ce qui nous attend en 2019. Et pourtant, comme le rappelle La Croix, tout n’est pas noir et il est des signes d’espérance.

L’année écoulée a aussi été marquée par de nombreuses bonnes nouvelles. Sans faire taire les inquiétudes, elles ont contribué à rendre ce monde moins maussade. En témoignent les succès dans le domaine du sport, du cinéma ou de la culture. De la santé aussi. De la lutte contre les pesticides, nocifs pour les hommes comme pour les abeilles …

Une recension heureuse pour envisager 2019 autrement à retrouver ICI

Une bibliothèque pour l’avenir qui plante des arbres …

 

5be56330e112fDans le cadre de son projet Future Library, l’artiste écossaise Katie Paterson demande chaque année à un auteur d’écrire un texte de fiction destiné à être publié seulement au siècle prochain, en l’an 2114. Comme nous le rapporte la revue Usbek & Rica, cette anthologie sera imprimée grâce aux mille arbres plantés en 2014 dans un coin de forêt au nord d’Oslo, en Norvège.

C’est devenu un rituel. Chaque année, après une marche à travers la forêt, un écrivain remet son manuscrit, scellé dans une boîte, et révèle son titre. Ce texte, personne à part l’auteur ne l’a lu, et il sera gardé secret dans les archives de la ville d’Oslo jusqu’en 2114. […] >Si la dimension environnementale n’a pas motivé le projet, elle s’impose à présent comme une évidence. En invitant à penser au-delà de sa propre échelle de vie, le projet devient un manifeste écologique, un engagement pour la forêt et, par extension, pour la planète.

Un projet étonnant fait de lettres, d’espérance et de respect de l’environnement à retrouver ICI.

Black Friday : irresponsabilité et bonne(s) nouvelle(s)

IMG_2610-780x585A l’état d’origine, la bonne nouvelle, on a du mal à la voir ! Cette opération commerciale, pré-shopping de Noël et importée des Etats-Unis, nous pousserait à la consommation au-delà du raisonnable, et c’est Paris Match qui le dit :

Prix fracassés ! Et la dignité ? et l’humanité ? Il existe même un site américain dédié au nombre de morts et de blessés ce jour-là. Ces jeux du cirque se donnent désormais dans le monde entier. Pays de la dive bouteille, la France n’est pas plus immunisée contre l’ivresse consumériste. On se souvient des émeutes autour du Nutella vendu à moins 70 % en janvier dernier.

Lire la suite

Un homme pressé peut en cacher un autre …

sans-titre« Un homme pressé », film avec Fabrice Lucchini récemment sorti en salle, s’inspire très directement de l’histoire de Chrisian Streiff, ancien dirigeant de diverses grandes entreprises. S’il ne se reconnaît pas tout à fait dans son personnage, qu’il juge entre autres trop cynique avant la survenue de son AVC, il revient sur les ondes d’Europe 1 sur l’histoire qui est la sienne et celle du film.

« J’avais oublié l’essentiel des mots ». Commence alors un long processus qui durera trois ans, au cours duquel Christian Streiff va devoir « tout réapprendre ». Lire, écrire, compter. Comme un enfant. […] « Je me suis toujours dit que j’allais m’en sortir. J’allais travailler comme je l’avais toujours fait, avec la même énergie. Finalement, j’ai réussi », confie-t-il avec fierté. Aujourd’hui, Christian Streiff a retrouvé l’essentiel de son vocabulaire et de sa diction. « Le message que j’essaie de passer à tous les gens qui ont eu un AVC, c’est ‘battez-vous’.

Une histoire de résurrection en quelque sorte qui donne de l’espoir et que l’on peut retrouver ICI ou en salle.

 

Quand les gamers jouent pour les autres …

45008… l’association Médecins sans Frontières récupère plus d’un million d’euros ! C’est ce qui s’est pass ce week-end à Montpellier, à la faveur du Z-Event, comme le relate l’Equipe (rubrique e-sport !) :

La deuxième (troisième si l’on compte 2016) édition de ce rendez-vous annuel a dépassé les attentes et pulvérisé les records. Plusieurs centaines de milliers de personnes se sont connectées sur les différents directs au fil du week-end. La dernière heure, entre minuit et une heure du matin dans la nuit de dimanche a lundi, a vu la cagnotte augmenter de plus de 200 000 euros.

Une sympathique entreprise qui casse quelques stéréotypes, à retrouver ICI

 

Donner et gagner la confiance

rawpixel-597440-unsplashLes 16 et 17 novembre, les entretiens de Valpré organisent à côté de Lyon leur nouvelle rencontre sur le thème « QuestionS de confiance : pouvoir la donner, savoir la gagner ». Dans les colonnes des Acteurs de l’économie / La Tribune, leur Président François Morinière revient sur le choix de ce thème :

La confiance est fondamentalement l’affaire de tous : il peut y avoir un élan collectif pour construire plus de confiance entre nous, nos organisations, nos associations, nos communautés humaines, économiques, sociales, politiques … pour redonner sens et espérance à notre vie en commun.

40 intervenants pour des débats riches et d’actualité … Programme et inscription à retrouver ICI

La paix dans le cyberespace

markus-spiske-771011-unsplashCent ans après la fin de la Grande Guerre, la France veut éviter les nouveaux conflits informatiques du XXIe siècle. Emmanuel Macron va, selon les informations du Monde, présenter un document destiné à donner un nouveau souffle aux négociations internationales sur la paix dans le cyberespace, lundi 12 novembre au Forum sur la gouvernance de l’Internet, un événement chaperonné par l’Organisation des Nations unies (ONU) qui se tient à Paris.Lire la suite

Voir le ciel, malgré tout !

42488a7df0_133673_voie-lactee-paysage-brad-goldpaint-01La grisaille nous rattrape, les nuages couvrent les cieux et pourtant … le Royal Observatory de Greenwich a décerné il y peu ses prix couronnant les meilleures photos d’astronomie qui lui sont parvenues ! Etoiles, comètes, Soleil, Lune, Vénus, galaxie spirale et autres beautés des cieux sont à retrouver ICI !
(photo en une copyright Brad Goldpaint !)

« J’ai une nouvelle pour toi : tu n’es pas Jésus ! »

20150424cnsbr9060.jpgEt oui, cela peut s’apparenter à une bonne nouvelle ! C’est ce que le père jésuite James Martin nous livre dans les colonnes de la revue jésuite America, dans le cadre d’un témoignage intitulé « Sept leçons pour le Ministère que j’ai apprises comme Jésuite ». Parmi celle-là, cette expérience au Kenya où il sert des réfugiés de multiples manières et frise le « burn-out ». Il rencontre son accompagnateur spirituel :

– Je ne sais pas comment je peux faire tout cela !
– Qui t’a dit que tu devais faire tout cela ?
– C’est ce que Jésus aurait fait ! Il aurait aidé tous ces gens !
– Et bien, peut-être … Mais j’ai une nouvelle pour toi : tu n’es pas Jésus !

Une belle leçon d’humilité parmi sept repères pour la vie des prêtres mais sans doute utile pour tous (Tu ne peux pas tout savoir / Tu ne peux pas tout faire / Mais tu peux faire quelque chose / Tu peux toujours apprendre quelque chose de nouveau / Tu ne peux pas être aimé de tout le monde / Tu peux être comme Jésus / Tu as été appelé par Dieu dans ce Ministère).

C’est à retrouver ICI (en anglais !).

Le christianisme social est une question plus qu’une réponse !

 

_0_487_348Le week-end prochain se tient à Nogent-sur-Marne la nouvelle rencontre des Semaines Sociales de France (SSF). Cette année, une perspective toute particulière, « Chrétiens et engagés – Rencontres du christianisme social », et au cœur de celle-là une réflexion sur les prochaines années / décennies d’utilité sociale et pastorale des SSF et au-delà la question de l’engagement des chrétiens dans la société. Elena Lasida, une des actrices de la rénovation des SSF, partage quelques repères dans La Croix :

Le christianisme social peut être défini comme un processus toujours ouvert, comme un chemin toujours en train de se faire, en direction d’une « terre promise » dont on ne connaît ni la forme ni l’emplacement. […] Le chemin du christianisme social vient de très loin. Des hommes et des femmes, des groupes et des mouvements sont depuis longtemps dans ce chemin. Avec les balises données par la pensée sociale de l’Église, ils ont ouvert des chemins et des espaces qui ont permis, au cours de l’histoire, de mettre en cohérence l’être-au-monde et l’être-chrétien. Ces espaces ont répondu aux besoins d’une époque. Mais le monde est aujourd’hui en pleine mutation, et de nouveaux espaces sont à inventer pour vivre cette cohérence. C’est le moment d’entendre et de mettre en application l’invitation du Pape à « initier des processus plutôt que posséder des espaces ».

Un espace ouvert à la réflexion et à l’engagement de chacun … Le programme de cette belle rencontre à venir (dépêchez-vous, les places deviennent très chères !), c’est par ICI. A découvrir (vite !…) et partager largement (vite aussi!)

Quand Charles Aznavour chantait Dieu

R-1901285-1504809342-1124.jpegA la fin des années 1970, Charles Aznavour, qui se disait « chrétien en chemin », publiait un album intitulé « Un enfant est né ». Si l’on fait l’économie d’orchestrations d’époque, on y retrouve les paroles d’un homme à la foi généreuse et à l’écoute, qui entend les doutes d’un Joseph heureux mais qui doute (« Je ne comprends pas ») ou qui vibre à la tendresse du Père ou de Marie. On peut écouter ce qui suit en pensant / priant avec lui :