La légendaire bière d’Orval

Connaissez-vous la légende d’Orval ? 

On raconte qu’au cours d’une balade, Mathilde, comtesse de Toscane (et tante de Godefroy de Bouillon, le célèbre chevalier !) vient se désaltérer au bord d’un ruisseau. Par inadvertance, elle fait tomber son alliance dans l’eau. Or cette bague était le seul souvenir qui lui restait de son défunt mari et invoque alors la Vierge en aide. Une truite aurait alors miraculeusement surgi du ruisseau pour lui rendre son alliance. Elle s’écrit tout de suite “Vraiment ici c’est un val d’or, et je veux qu’on y fonde une abbaye”

Depuis ce jour :

  • une abbaye fut fondée. Historiquement, les origines de l’abbaye d’Orval datent bien du XIe siècle !
  • le nom de l’abbaye “Orval” vient bien sûr de “val d’or”, les mots de Mathilde !
  • l’emblême de l’abbaye d’Orval, que l’on retrouve sur la bière, à l’abbaye, dans la brasserie etc… est un petit poisson tenant un anneau dans sa main !
  • la source d’eau, dans laquelle la comtesse était venue se désaltérer, existe encore et s’appelle… la source Mathilde ! C’est avec elle que l’abbaye brasse sa fameuse bière d’Orval

Aujourd’hui, les moines trappistes d’Orval vivent selon la règle de saint Benoît « Ora et Labora » (prière et travail) et produisent des bonbons, des fromages et évidemment de la bière trappiste (la mythique bière Orval). Les moines ne sont pas engagés physiquement dans son brassage, mais contrôlent toujours strictement sa qualité, sa recette, ses employés etc.

t maintenant, pour aller plus loin, grâce à Divine Box :