Des légumes de Nantes pour les plus démunis

« Pendant le confinement, la Ville a eu l’idée de cultiver des légumes frais dans ses espaces verts, redistribués par les assos pour les plus démunis. Et l’expérience « Paysage nourriciers » a porté ses fruits… Il y a des projets impulsés par les élus, mais celui-ci est né dans la tête de l’équipe des espaces verts. L’origine des paysages nourriciers, Johanna Rolland s’en amuse encore : En plein confinement, je croise Romaric Perrocheau dans les couloirs. Moi je pensais masques, masques et encore masques… Et il me lance : et si on mettait des courges en ville ? J’ai mis dix secondes à connecter !, rigole la maire de Nantes. » Lire cette belle histoire dans Ouest France >>