Au Pic Saint-Loup, la croix restaurée

Rappelez-vous, à la fin du confinement, le week-end du 9 et 10 mai, la croix de fer perchée près de Montpellier, au sommet du Pic Saint-Loup (658 mètres d’altitude) avait été vandalisée, et l’endroit tagué. Abattue presque entièrement, elle menaçait même de dégringoler dans un précipice de 300 mètres mais un élu et un salarié municipal l’avaient arrimée temporairement, avant qu’elle ne soit hélitreuillée ailleurs pour être réparée. Mgr Carré, l’archévêque de Montpellier, avait condamné une agression contre des signes religieux.

Deux mois plus tard, elle a été à nouveau installée sur place grâce à l’action conjointe de la région Occitanie, de la commune et de différents acteurs privés, comme le raconte cet article de Midi Libre.

Fichier:Croix pic St Loup.jpg — Wikipédia
La croix avant vandalisme (2011)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.