Le 11 juillet, nous fêtions St Benoît, mais savez-vous où sont ses reliques ?

Une anecdote venue de nos amis de Divine Box !

Le 11 juillet dernier, c’était la fête de saint Benoît ! Et saviez-vous qu’on a encore ses reliques ? Ce sont des bénédictins qui les gardent précieusement dans l’abbaye de Fleury ! 
Tout commence à la mort de saint Benoît en 547. Ce dernier prédit son trépas six jours avant sa mort et demande ainsi aux autres moines de l’enterrer dans la chapelle du monastère du Mont Cassin, à côté de sa soeur, sainte Scholastique. Le monastère du Mont Cassin est ensuite saccagé et pillé par les Lombards en 589 : les moines s’enfuient à Rome et abandonnent l’abbaye pendant plus de 100 ans ! Pendant ce temps là, sur les bords de la Loire, à 30km au Sud-Est d’Orléans, une des premières abbayes bénédictines françaises est créée en 630. C’est la naissance de l’abbaye de Fleury ! Vers 660, son deuxième abbé de Fleury, Mommolin, raconte avoir eu une vision mystique de saint Benoît lui ordonnant d’aller récupérer ses restes. Il nomme alors Aigulfe, un de ses moines, à la tête d’une expédition en Italie pour rapporter à l’abbaye de Fleury le corps de saint Benoît ! Malgré l’opposition du Pape de lépoque, Vitalien, l’expédition est un succès, et les reliques de saint Benoît arrivent à l’abbaye de Fleury en 655 ! Mais ce n’est pas fini ! En 752, les moines du Mont Cassin, alors revenus dans leur monastère, viennent en France récupérer les reliques du saint. Mais le Père Abbé de Fleury (consciemment ou non, l’histoire ne le dit pas) ne leur en donna qu’une partie ! 
Aujourd’hui, les reliques du fondateur du monachisme occidental sont toujours conservées dans la crypte de l’abbaye de Fleury. Les visiteurs et les pèlerins peuvent s’y recueillir avant d’aller déguster les bonbons des frères !
Par ici pour découvrir les bonbons des frères de l’abbaye de Fleury, garantis Monastic©, et faits à la main : https://divinebox.fr/categorie-produit/producteurs/abbaye-fleury/