Entendez-vous dans nos campagnes… ces migrants retrouver des possibles ?

« Depuis fin 2018, une dizaine de familles accueillent bénévolement des réfugiés et des demandeurs d’asile pour de courts séjours via l’association JRS France (Jesuit Refugee Service, en français Service jésuite des réfugiés). « Nous avons pressenti que le JRS avait un rôle à jouer entre les migrants et les territoires ruraux », explique Lucile Froitier, responsable du programme JRS ruralité à Limoges. « Beaucoup de demandeurs d’asile sont hébergés dans des villes saturées en ce qui concerne le logement et l’emploi, alors que les campagnes offrent des opportunités en termes d’insertion et d’intégration. » Or, les réfugiés statutaires pouvant bénéficier de programmes de mobilité géographique connaissent rarement la France rurale. « Nous voulons contribuer à débloquer ces freins par la rencontre, souligne Lucile Froitier, en leur permettant de vivre de nouvelles expériences, d’élargir leur horizon, et les aider à s’installer s’ils le souhaitent. » » Un beau reportage et une belle histoire à découvrir dans La Vie >>