La Planète a gagné trois semaines !

OIPLe Covid-19 aura au moins permis à notre Planète de souffler un peu, comme nous l’indique le journal Les Echos:

Le Covid-19 a contribué à repousser le « jour du dépassement » de trois semaines cette année, ce qui veut dire que la pression exercée sur les ressources de la planète a été moins forte cette année. Un répit bienvenue pour les écosystèmes, mais qui reste insuffisant.

Bonne nouvelle : nos comportements ont des effets dans un sens comme dans l’autre mais l’action est utile ! Moins bonne nouvelle : il nous reste beaucoup d’efforts à faire, en particulier en cette année Laudato Si ! Deux mois de contraintes inédites n’auront fait gagner que trois semaines … A lire ICI