Pas un pourboire mais un pour-chewing-gum

Certaines annonces sont parfois surprenantes révèle le journal la Provence : « À vos marques, prêts, mâchez ! C’est une annonce alléchante qu’a publié l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE), la faculté dentaire et le CHU de Clermont-Ferrand dans le cadre d’un projet de recherche. France 3 Auvergne/Rhône-Alpesrévèle que certains volontaires seront rémunérés à mastiquer des bonbons pour définir le rôle de « la mastication dans la digestion et l’absorption des nutriments ». L’étude promet 250€ pour mâcher chewing-gums, bonbons et carottes pendant 5 séances de 1h30 à 2h, le matin, à jeun. Un petit-déjeuner sera offert après chaque session. » https://www.laprovence.com/actu/en-direct/5910347/paye-a-mastiquer-des-bonbons.html