Le pape à la rencontre des évêques du « club » Méditerranée

Rien à voir avec le club Méd’ ! Mais bien une rencontre de prière, de réflexion et de travail à Bari entre évêques du pourtour méditerranéen lors de laquelle le pape a prononcé un discours très fort. En voici un extrait :

«Un sentiment de peur s’introduit, qui pousse à ériger ses défenses face à ce qui est présenté instrumentalement comme une invasion. La rhétorique de l’affrontement des civilisations ne sert qu’à justifier la violence et à alimenter la haine. La défaillance, ou du moins la faiblesse, de la politique et le sectarisme sont les causes des radicalismes et du terrorisme. La communauté internationale s’est contentée d’interventions militaires alors qu’elle devrait mettre en place des institutions qui garantissent des opportunités égales et des lieux où les citoyens auraient la possibilité de prendre en charge le bien commun.»François a exhorté à élever la voix «pour demander aux gouvernements la protection des minorités et de la liberté religieuse. La persécution dont sont victimes surtout – mais pas seulement – les communautés chrétiennes est une blessure qui déchire notre cœur et ne peut pas nous laisser indifférents.»

Lire la totalité de ce discours et un reportage sur Vaticannews >>