Voir les belles choses du monde

Il faut certes ne pas se voiler la face et savoir voir toutes les catastrophes de notre monde. Mais il ne faut pas non plus que cela occulte tout ce qu’il y a de beau et de signes d’espérance. C’est la raison d’être entre autres de ce site mais aussi de Mauro Gatti qui a réalisé cet info-bonheur sur l’année écoulée.