Pokémon se convertit… à l’écologie

« En posant ses valises dans la région de Galar, Pokémon s’adresse à la génération Friday for futur, celle qui manifeste les vendredi pour réclamer un changement radical de politique pour limiter l’influence humaine sur le climat. Même si on aperçoit déjà dans les générations précédentes des références à la pollution humaines ou des prises de parole sur le bien-être animal, c’est la première fois que le discours écologique prend autant de place dans un jeu Pokémon. »

En lire davantage dans La Croix (même si la destinée des Pokeballs n’est pas envisagée 😱) >>