Un synode sans impact ?

Écologique ! 😉

« Selon les calculs effectués, cette assemblée engendre en effet des émissions évaluées à 572 809 kg de CO2 (438 373 kg pour les voyages aériens et 134 435 kg pour les autres activités) générées par la consommation d’énergie, l’eau, le montage, la mobilisation des participants, la production de déchets et de matériel publicitaire. Le secrétariat général du Synode a proposé de compenser ces émissions par l’achat de titres forestiers pour la reforestation d’une superficie de 50 hectares de forêt du bassin amazonien. Il a expliqué qu’il souhaitait l’approbation de l’assemblée pour concrétiser ce projet. » À lire sur Vatican news >>