Saint-Thomas en entreprise

visuel_subsidiariteC’est ainsi que l’on pourrait résumer le recours à la subsidiarité dans le management des entreprises, comme nous le raconte Gilles Verrier dans RHinfo. Et d’expliquer fidèlement l’origine et la nature de ce concept :

[Le principe de subsidiarité] trouve son origine dans la pensée de Saint Thomas d’Aquin et chez plusieurs auteurs dont les réflexions ont influencé la rédaction de l’encyclique Rerum novarum de 1891, texte fondateur de la doctrine sociale de l’Église catholique. Il est surtout connu du grand public pour son application à une organisation complexe, l’Union Européenne.

[…] Pour les concepteurs du principe de subsidiarité, il s’agissait de répondre à deux besoins essentiels : d’une part respecter la dignité humaine en donnant à chacun la possibilité d’exprimer la plénitude de ses talents ; d’autre part assurer la capacité de la cité à se gouverner efficacement en évitant de disperser l’esprit et la volonté des organes dirigeants dans des affaires qui n’étaient pas de leur niveau, au risque d’amoindrir leur capacité à prendre la hauteur nécessaire à un bon gouvernement.

Une analyse intéressante et des histoires de confiance, responsabilisation et autonomie chez Michelin, Daher, Cofely ou Danone, à retrouver ICI