Yuka n’aime pas, Intermarché change ses recettes

Connaissez-vous Yuka ? Non, ce n’est pas un chien. C’est une application pour smartphone. Quand vous faites vos courses aux rayons alimentaires, vous scannez le code barre d’un produit avec Yuka, et il vous dit s’il contient des additifs à éviter, s’il y a trop de sel, trop de sucre, etc. Bref, si le produit est excellent, médiocre ou mauvais.

Yuka

Ceux qui utilisent Yuka ont tendance à retirer de leur chariot les produits industriels classés « rouge », et choisir des aliments plus sain. Cela change les habitudes et les grandes surfaces s’en aperçoivent…

Ainsi, France Inter annonce qu’ Intermarché a  » l’ intention de changer 900 recettes de ses produits de marque distributeur, afin de retirer 142 additifs potentiellement nocifs de leur composition. » L’enseigne se donne 18 mois…

C’est certain, les repas préférés de Yuka seront toujours ceux que l’on prépare à la maison, sans produits transformés. Mais si les industriels améliorent leurs recettes, c’est tout bénef !