Marcher (1) avec des personnes en précarité

IMG_0112-kim-1_largeur_articleLa fin des vacances sonne et certains d’entre vous ont peut-être fait le choix de marcher durant cette trève estivale, de diverses manières. Comme vous, d’autres ont marché vers Compostelle mais avec des personnes en situation de précarité, à l’initiative du Secours Catholique. Et comme nous le rapporte Pelerin, la marche a des effets étonnants :

Le chemin de Compostelle m’a permis de me retrouver moi-même, de m’interroger sur ma foi, sur mes projets, de profiter des paysages, de vivre un vrai contact humain entre nous, en toute simplicité », témoigne Kaddour qui, après avoir traversé une longue période de soins, se forme pour devenir à son tour travailleur social. « Ce chemin, complète Mustapha, c’est le remède à toutes mes angoisses. Chaque jour, j’en prends une goutte !

Belle initiative que celle-là, qui remet des personnes en marche, certaines revenant de loin ! Une invitation à marcher encore et en invitant à nos périphéries, peut-être … le prochain été ?