Prêtre et heroic fantasy ?

Une chouette interview de « Vice » à découvrir, petit extrait :

VICE : Bonjour père Matthieu. Entrons dans le vif du sujet : vous êtes face à Dieu, il vous laisse le choix entre mener une vie trépidante de chevalier pourfendeur de monstres ou de garder celle d’homme d’Eglise. Que choisissez-vous ?
Père Matthieu :
 Je garde ma vie actuelle, mais alors sans aucune hésitation ! Pour moi, être prêtre, c’est être chevalier. J’ai donné ma vie au service du bien. J’aide les gens en les écoutant, en les aimant, en leur faisant connaître l’amour de Jésus. Et puis l’Evangile est comme une épée : je protège les autres du mal, de la tristesse et de la solitude. Voilà les monstres que je pourfends. Faire le bien, ce n’est pas vraiment évident, il faut parfois se battre contre soi-même.