Droit de mort ou de vie ? (Questions pour l’Evangile du 5° dimanche de Carême C)

En ce 5° dimanche de Carême C, comme une femme surprise en train de tromper son mari, Jésus est accusé. Il va aider les uns et les autres à sortir de cette logique (Jean 8, 1-11).

Voici quelques questions pour l’Évangile de ce dimanche :
– Quel est le moment de la journée où je consacre du temps à la prière?
– Comment est-ce que je réagis face à quelqu’un que je surprends en train de faire le mal?
– Quel est mon rapport à la loi (civile, pénale, religieuse)? (peur du gendarme; compréhension et intégration de la loi car bonne pour soi et les autres; rejet et à enfreindre; …)
– A quelle occasion ai-je pu me laisser entraîner (et manipuler?) par un groupe contre une personne?
– Comment le pardon reçu est-il un nouveau départ pour moi dans ma relation avec les autres?
Pour les couples et les (grands-) parents :
– Comment réagirais-je si je découvrais que mon conjoint n’était pas fidèle?
– Que pourrions-nous faire pour aider un(e) de nos ami(e)s infidèle? dont le conjoint a été infidèle?
Pour ceux et celles qui travaillent (professionnellement ou au foyer) :
– Quand m’est-il arrivé d’accuser et d’exclure le vilain petit canard?
– Comment est-ce que je réagis lorsque je me sens accusé sans raison?
Pour les ados :
– Comment me suis-je senti(e) lorsque j’ai été pris(e) en flagrant délit de mensonge, de …?
– Quand me suis-je senti(e) profondément aimé(e) par le Christ après qu’il m’ait pardonné?

Pour les disciples-missionnaires :
– Comment la liberté et la miséricorde de Jésus m’aident-elles à me situer dans un groupe pas toujours bienveillant?
– Qui ai-je aidé à se relever et à repartir dans la vie?