Le fromage, aussi, est mélomane !

90136a21eecd174a7a21af31e9e90607d878fd99L’AFP nous l’annonce, l’emmental est sensible à la musique : telle est la conclusion d’une expérience menée pendant plusieurs mois par la Haute école des Arts de Berne, dans une cave d’affinage de Berthoud, dans l’ouest de la Suisse.

Après six mois et demi d’affinage au son du rock de Led Zeppelin, de la musique de Mozart ou du rap de « Tribe called quest », les organisateurs ont annoncé jeudi soir que les fromages de Beate Wampfler, fromager-affineur de cette commune située dans la vallée de l’emmental, présentaient des goûts différents, en lien avec les mélodies qu’ils ont « écoutées ».

A quand un emmental au goût Requiem de Mozart pour des obsèques, « Il est ne lé divin enfant » pour Noël ou une naissance ? Les débouchés semblent infinis et, dans un monde compliqué, si même le fromage s’épanouit en musique, voilà une perspective heureuse !