A genoux… vers la conversion

C’est le constat de notre ami Koz dans sa chronique hebdomadaire : « Nous avions un genou à terre. De nouvelles révélations nous ont fait fléchir le second, de force. Pour tout dire, ce n’est pas une attitude incongrue pour un chrétien. Si, d’aventure, nous lavons les pieds des autres, c’est à genoux. Si nous prions, c’est à genoux.  »


Mais cette posture de prière ne nous enseigne-t-elle par le chemin de notre conversion à tous ? Une chronique à découvrir dans La Vie