Une révolution dans nos maisons ?

L’AFP évoque cette évolution, dont il semble possible d’espérer une volution : des panneaux solaires, souples, transparents, peu onéreux, dont il serait possible d’équiper largement les bâtiments.

Au soleil ou même à l’ombre, les murs et les fenêtres d’un bâtiment produiront l’électricité dont il a besoin: ce rêve d’écologiste s’incarne dans un projet industriel lancé par une jeune chercheuse et femme d’affaires polonaise.

« Les pérovskites ». D’aucuns ont entendu ce nom étrange il y a cinq ans à peine, et pourtant leur propriétés physiques étonnantes sont en passe de révolutionner l’accès à l’énergie solaire pour tous.

« À notre avis, les cellules solaires pérovskites ont le potentiel de remédier à la pauvreté énergétique mondiale », déclare à l’AFP Mohammad Khaja Nazeeruddin, professeur à l’Institut des sciences et ingénierie chimique à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), en Suisse, à la pointe de la recherche sur l’énergie photovoltaïque.