Des pompiers touchés

Cette fois, par la gratitude des habitants du quartier, qui se sont rassemblés devant la caserne de Château d’Eau pour saluer la mémoire des deux pompiers de la caserne, décédés dans l’explosion de gaz.

« Les pompiers, qui n’avaient pas été prévenus, sont sortis de la caserne. Certains, submergés par l’émotion, ont fondu en larmes, d’autres ont adressé un geste de la main aux personnes rassemblées devant leur caserne » rapporte Le Parisien.