Debout face à la mort

Bouleversant « Essentiel » d’Alexia Vidot dans La Vie de cette semaine. On y découvre, pour ceux qui ne le connaissent pas, Fred Rister, le DJ Nordiste qui a écrit nombre des tubes de David Guetta dont When love takes over, pour lequel ils ont reçu un Grammy Award.

Fred Rister est atteint d’un cancer, pour la neuvième fois en trente ans. Celui-ci est incurable et il a décidé de cesser de le combattre. Il fait face à la mort : ce n’est pas une confiance et espérance de pacotille qu’il porte, c’est l’essentiel.

 

J’aime la vie au point de respecter l’heure de son crépuscule (…) La religion n’était pas ma priorité, mais la foi m’a construit. Il y a très longtemps, j’ai voulu lâcher Dieu. Vivre sans lui. Le remplacer par la musique érigée en idole. C’était une erreur de jeunesse… N’est pas athée qui veut ! Je sais à présent que Dieu sur la Croix est celui qui nous fait le plus de bien. J’ai besoin, moi, de le voir. D’où la croix que je porte toujours autour du cou. Jésus crucifié me console. Il me donne de la force. Il a tellement souffert lui aussi… il sait ce que c’est. Je le regarde, je lui parle. Je lui demande pardon. Je le supplie de m’épargner, de me garder sur terre le plus longtemps possible, de m’accorder un miracle (ma chanson I Want a Miracle est ce cri pour la vie). Mais ce n’est pas le moment fort de ma prière. Celui-ci, je le réserve à ma famille.

Il nous reste à accompagner sa prière, pour lui, et pour sa famille.

A lire dans La Vie.