Ils font tenir la Nation

Dans sa chronique pour La Vie, notre contributeur, Koz / Erwan Le Morhedec revient sur la mort de quatre jeunes, engagés pour une cause plus haute et rend hommage à tous ceux qui vivent d’une vocation. Leurs visages sont apparus au milieu de nos dissensions actuelles, comme pour nous rappeler, même tristement, que notre pays tient aussi grâce à tous ceux qui répondent à un appel intérieur.

« Pour être un peuple, Ernest Renan posait ces conditions essentielles : « Avoir des gloires communes dans le passé, une volonté commune dans le présent, avoir fait de grandes choses ensemble, vouloir en faire encore. » (…) Tous vivent d’une vocation, cet appel qui dépasse l’être et l’élève vers les plus hauts horizons. Si nous cherchions chacun la nôtre, nous aurions peut-être une chance de vouloir faire encore de grandes choses ensemble. »