Les étoiles jouent de la musique

On vous explique tout ici :

Le site vous propose un extrait musical, ayant pour base « les étoiles Alpha Centauri A (632 Hz) et B (1 072 Hz), de la constellation du Centaure, ainsi que Procyon (223 Hz), la plus brillante de la constellation du Petit Chien, jumelée au Soleil ».

Pour aller vite : il est possible aux astrophysiciens « de mesurer les mouvements convectifs à l’intérieur même d’une étoile. Cette convection étant un mouvement de la matière émet inévitablement un son. C’est ce que les physiciens appellent « la résonance interne sonore ». »

C’est complexe, mais pour simplifier, « plus un astre est gros, plus il va émettre un son grave. Alors, notre étoile, le Soleil, émet des vibrations mesurées à environ 440 Hz, l’équivalent du Sol dièse sur l’échelle musicale. En appliquant la même méthode sur toutes les sphères gazeuses découvertes, il serait possible de créer une grande chanson stellaire. »

Pour mieux comprendre, c’est sur le site de meteomedia.com.