500 responsables musulmans pakistanais signent une déclaration sur la liberté religieuse

Vatican News rapporte cette information : 

Le Conseil des Oulémas, la principale autorité religieuse du Pakistan, s’engage dans cette déclaration à soutenir la liberté religieuse, et dénonce les violences alimentées par des leaders islamistes extrémistes qui menacent de mort ceux qui ne suivent pas la loi coranique.

Ce texte, qui mentionne explicitement le cas d’Asia Bibi (toujours empêchée de quitter le pays), doit certes être accueilli avec prudence. Paul Bhatti, chrétien activiste du droit des minorités le rappelle dans l’article, soulignant qu’il a déjà entendu de telles déclarations d’intention. Pour sa part, le responsable du Conseil des Oulémas souligne ceci, sur le site des Missions Etrangères : « Nous avons essayé de publier une déclaration similaire en 2002, mais à l’époque, le gouvernement repoussait ce genre d’initiative. Les gens avaient peur de parler d’harmonie ». Et le père dominicain James Channan, directeur du Centre pour la paix de Lahore, salue la déclaration : « De telles initiatives favorisent le sentiment de sécurité au sein de la communauté chrétienne ».