En Avent, as-tu du coeur ?

C’est Ouest France qui raconte cette belle histoire d’espoir tendant vers l’espérance. « Depuis septembre, des membres de l’ONG la Chaîne de l’Espoir procèdent à des opérations à cœur ouvert à Bamako. Des chirurgiens venus de Caen, Nantes et Rennes aident les soignants maliens. (…)

Dans le cadre de la mission, chaque poste est occupé par deux personnes : un Français et un Malien. À terme, « l’objectif, c’est que l’équipe malienne soit complètement formée et autonome », précise Alice Authier, coordinatrice de l’ONG à Bamako (…) Thierry Langanay est content d’avoir fait le choix de venir à Bamako en dépit de la crise et de la menace terroriste qui affectent le pays. « Je me dis que si sous prétexte qu’il y a un problème, nous ne venons plus, il n’y aura plus personnes et les méchants auront gagné la bataille. Pourquoi le Mali ? C’était aussi pour cela », conclut-il.