Pensée du jour

Les croyants de la Bible le confessent : si Dieu a donné la terre à l’humanité, son don est définitif. L’humanité en a donc vraiment la maîtrise. Mais celui qui fait un cadeau par amour espère que son cadeau ne finira pas aux poubelles…

Tout don authentique constitue même, pour celui qui le reçoit, une invitation à prolonger le geste du don par celui du partage. Aussi, on peut croire que l’espoir de Dieu et son bonheur, c’est que la terre donnée soit respectée pour pouvoir être partagée entre toutes et tous, pour un bonheur commun. En effet, si Dieu est celui qui donne la terre à l’homme, c’est en donnant la terre à l’autre qu’on réalisera l’image de Dieu tout en réalisant son désir.

André Wénin, L’Homme biblique