En union avec ceux que l’on persécute

Où trouvons-nous de l’espérance et la confiance dans les persécutions ?

Certes, elles sont toujours là, même dans l’épreuve puisque, ultimement, ce n’est pas au monde qu’on les consacre et en lui qu’on les place. Mais, à vue d’Homme, qu’en est-il ? A vue d’Homme, on ne peut rester dans la bonne nouvelle sans solidarité avec ceux qui vivent les persécutions. Mais surtout, à vue d’Homme, si l’on vous dit que tant le Sacré-Cœur que la grande mosquée que la synagogue de la rue de la Victoire et la cathédrale orthodoxe russe seront illuminés en rouge, couleur du martyre, afin de faire mémoire de ceux qui ne peuvent vivre librement leur foi, ne les percevez-vous pas un peu plus, cette confiance et cette espérance ?