Une fois par semaine, de la confiance et de l’espérance

… C’EST TROP DEMANDER ?

Au Samaritain, nous tentons la newsletter. Hebdo, pour ne pas encombrer, faite d’extraits de brèves, ce qui au final fait court. Et entièrement consacrée à des infos que l’on espère constructives. Pour les trucs à la mord-lui-le-machin, vous avez tout le reste du web.

Elle est gratos, aussi, parce qu’on a fait faire une étude de marché et personne ne voulait payer.

Peut-être vous dites-vous que vous, vous être déjà abonné à la page (Le Samaritain), au compte Twitter (Le Samaritain) ou au profil Tinder (Le Samaritain) mais ta grand-mère, non. Et Louis-Philibert, qui pense que l’on va tous y passer, n’est peut-être pas abonné à la page : propose-lui donc.

Et abonnez-vous ici ou là, c’est pareil.