Un homme pressé peut en cacher un autre …

sans-titre« Un homme pressé », film avec Fabrice Lucchini récemment sorti en salle, s’inspire très directement de l’histoire de Chrisian Streiff, ancien dirigeant de diverses grandes entreprises. S’il ne se reconnaît pas tout à fait dans son personnage, qu’il juge entre autres trop cynique avant la survenue de son AVC, il revient sur les ondes d’Europe 1 sur l’histoire qui est la sienne et celle du film.

« J’avais oublié l’essentiel des mots ». Commence alors un long processus qui durera trois ans, au cours duquel Christian Streiff va devoir « tout réapprendre ». Lire, écrire, compter. Comme un enfant. […] « Je me suis toujours dit que j’allais m’en sortir. J’allais travailler comme je l’avais toujours fait, avec la même énergie. Finalement, j’ai réussi », confie-t-il avec fierté. Aujourd’hui, Christian Streiff a retrouvé l’essentiel de son vocabulaire et de sa diction. « Le message que j’essaie de passer à tous les gens qui ont eu un AVC, c’est ‘battez-vous’.

Une histoire de résurrection en quelque sorte qui donne de l’espoir et que l’on peut retrouver ICI ou en salle.