Connaissez-vous la loi de Hubble-Lemaître ?

Toujours est-il que l’apport éminent de l’abbé Georges Lemaître, a minima coinventeur de la théorie du Big Bang, vient d’être reconnu, soulignant de plus fort que « foi et raison sont comme les deux ailes qui permettent à l’esprit humain de s’élever vers la contemplation de la vérité » (c’est pas de nous).

Cette loi a été la première à stipuler que plus une galaxie est lointaine, plus elle s’éloigne vite. Il s’agit là d’un effet mesurable de l’expansion continue de l’univers. Elle est surtout connue par une publication de l’astronome américain Edwin Hubble en 1929 dans les PNAS, qui l’avait écrite après avoir mesuré la vitesse d’éloignement de plusieurs galaxies. L’idée développée par l’abbé Lemaître est que si on inverse la trajectoire de toutes ces galaxies, et qu’on regarde où elles étaient dans le passé, on obtient une convergence, à un point unique, un état initial de l’univers que Lemaître a décrit comme «la théorie de l’atome primitif», et qu’on appelle aujourd’hui le Big Bang.

L’abbé Georges Lemaître enfin reconnu comme l’un des pères du Big Bang, Le Figaro, 8 novembre 2018.

L’Union astronomique internationale vient de recommander d’associer le nom du scientifique catholique belge à celui de l’américain Hubble pour décrire la loi d’expansion de l’univers.