Un bon verre de vin rouge aussi, en soins palliatifs

Les soins palliatifs vont encore plus loin. En accompagnant la personne jusqu’au bout, ils prennent le temps de la respecter dans toutes ses dimensions. Il s’agit de « prendre soin » du malade au plan physique, psychologique, social et même spirituel (…) D’où des situations inattendues dans un cadre médical. Un lit sur une terrasse, une dernière sortie au bord de mer, un bon verre de vin rouge… Autre exemple, vécu à la clinique Sainte-Élisabeth, à Marseille, où nous avons passé plusieurs jours : le médecin-chef se met au piano, des chants s’élèvent, un malade sourit, une famille sèche ses larmes…

François Verceletto signe un beau texte pour Ouest France, en accompagnement de son reportage, qui souligne à quel point, lorsque les praticiens des soins palliatifs disent que « la fin de vie est encore la vie« , ce n’est pas une formule désincarnée.