Un moine ne se ménage pas… mais se manage comment ?

Comment fonctionne l’économie monastique dans un lieu où la règle proclame « Prie et travaille » ? C’est sur les particularités de ce « management monastique » que revient un article du Figaro : « Il y a d’abord le temps de travail, environ cinq heures par jour, mais sans week-end ni vacances, ni limite d’âge, contrairement aux salariés classiques. Dans certaines abbayes il se même fait dans le silence et le receuillement. Les sœurs n’ont pas non plus d’Happiness Manager pour doper leur productivité. «Nous n’avons pas besoin de les motiver. Chacune sait ce qu’elle a à faire». Mais c’est surtout le poids des valeurs qui diffère des structures classiques. »  Lire l’ensemble de l’article pour en savoir plus >>