Le repos, pour quoi faire ?

Troisième cahier Travail de Pro Persona « Pour une finance au service de l’économie, et une économie au service de l’homme ».

Le sens plénier du repos, l’otium, est de permettre à l’homme de vivre autre chose que le travail. Un homme ne se réduit pas à son métier, aussi prenant soit-il, ni à son travail, aussi utile soit-il. Le repos n’est donc pas seulement une parenthèse entre deux épisodes de travail, une simple pause, mais un temps et un espace où l’homme peut faire l’expérience, tout simplement, de la gratuité.

Pour s’abonner aux cahiers