« Sister Aretha » : la foi et l’espérance [carte postale]

thumbnail_image1Tous les amateurs de Soul ont été accablés par la disparition d’Aretha Franklin. Mais ne considérer que l’artiste sans considérer la croyante est pour Bertrand Dicale dans le Huffington Post une erreur d’appréciation :

Elle est sister « selon l’esprit » et non « selon la chair » pour des millions d’Américains, c’est-à-dire sœur en foi, revenant encore et toujours à la même parole fondatrice. Il ne s’agit pas seulement de l’emprunt d’une technique vocale aux usages des églises protestantes, mais bien d’une affirmation haute et claire d’appartenance à ce peuple chrétien pour qui Dieu est une présence concrète et quotidienne dans l’existence, et non pas seulement l’ami des dimanches.

Dans un pays où « même les athées n’ont pas toujours conscience d’être catholiques –c’est-à-dire modelés par la singulière cartographie romaine du ciel et de la terre », cet article permet de redécouvir « Sister Aretha » et peut-être d’écouter sa musique différemment. C’est à retrouver ICI.

[L’équipe du Samaritain – et nous le souhaitons le plus possible d’entre vous – a pu prendre des vacances et parfois quitter ses terres habituelles. Loin de nos claviers, nous avons néanmoins découvert de belles histoires dont nous nous sommes dit que nous pourrions les partager avec vous sous forme de « cartes postales », séquence que nous vous proposons pour encore quelques jours. Trouver de l’espérance, de la confiance et de l’énergie quand la rentrée nous fait retrouver la complexité et parfois la dureté du monde… Vous avez des cartes postales à nous suggérer ? Ecrivez au plus vite pour que nous les partagions dans ces pages !]