Les mains sales et le coeur (Questions pour le 22° dimanche du Temps ordinaire B)

En ce 22° dimanche du temps ordinaire B, après la pause aoûtienne avec St Jean et la fraîcheur de la synagogue de Capharnaüm, nous retrouvons l’évangile selon St Marc (Marc 7, 1-8.14-15.21-23) avec une controverse avec des scribes et des pharisiens venus de Jérusalem.

Voici quelques questions pour l’Évangile de ce dimanche :
– M’arrive-t-il de demander des comptes ou de faire des reproches à telle ou telle personne pour sa conduite? Dans quel état d’esprit est-ce que je le fais?
– Quelle(s) barrière, quel(s) cloisonnement(s), est-ce que je crée dans ma tête, dans mon coeur, dans mes relations, entre les « fréquentables » et ceux que j’exclus? Sur quel(s) critère(s) est-ce que je le fais? Est-il/Sont-ils évangélique(s)?

– Quelles(s) tradition(s) humaine(s) m’éloigne(nt) de Dieu et des hommes?
– Dans la liste des pensées perverses, pour laquelle puis-je demander au Seigneur sa grâce de guérison par son contraire (par exemple : le vol par le don, l’adultère par la fidélité, la méchanceté par la bonté, la diffamation par la vérité, l’orgueil par l’humilité, la démesure par la tempérance)?
Pour les couples et les (grands-) parents :
– Comment vivons-nous la correction fraternelle, dans notre couple?
– Quel temps nous donnons-nous pour parler calmement de ce que nous avons dans le coeur? de ce qui nous fait vivre?
Pour ceux et celles qui travaillent (professionnellement ou au foyer) :
– Quand on me demande des comptes, dans quel état est-ce que je me sens? Sur quel ton est-ce que je réponds?
– Quand je viens « inspecter » le travail de mes collaborateurs, se sentent-ils agressés? jugés? reconnus? valorisés? en confiance?
Pour les ados :
– Quand ai-je contesté ou remis en cause des pratiques familiales? Qu’est-ce que mes parents m’ont répondu?
– Q
uand ai-je vérifié que c’est du dedans du coeur de l’homme que sortent souvent des choses mauvaises?
Pour les disciples-missionnaires :
– Comment est-ce que je réponds à des personnes qui me posent des questions sur les « règles » et les « traditions » des chrétiens?
– Dans mon témoignage de foi, comment est-ce que je montre que l’attachement à Jésus, Christ et Sauveur, est, dans un premier temps, plus important que le respect de règles
?