Face à l’horreur et au déni, prier en Eglise

croix-de-rupnik-15x10-cm_64d95663b30299bb6a02dd71fad9e759.image.300x300L’horreur qui a été trop longtemps tolérée par l’Eglise en son sein ne cesse de remonter et, une fois la plus ferme des condamnations prononcée, il est parfois dur de savoir quoi dire ou quoi faire. L’amie et non moins contributrice au Samaritain, en ligne Zabou the terrible, nous propose de prier en suivant le déroulé de la messe de ce dimanche.

Il est évident que le spirituel ne suffira pas, qu’il faut mettre les faits en lumière et poser des sanctions et des critères nets, aussi bien de discernement que de fonctionnement pour que « JAMAIS PLUS ! ». Mais il est aussi évident que c’est à genoux, en adorateurs vrais du Père, en nous approchant de Sa Lumière qu’Il nous donne, Lui qui est la Vérité, que nous saurons à notre tour lutter contre les ténèbres, arrêter toute conspiration du silence, en résumé être ce qu’Il nous appelle à être pour nos frères : non des conspirateurs préférant l’ombre pour agir mais bien lumières du monde, appelés à servir et à aimer en plein jour.

C’est à porter dans son cœur en ce début de journée et à retrouver en intégralité ICI. Merci Isabelle !