Et nous, que ferons-nous de nos vacances ? …

sans-titreDans son blog hébergé par le journal La Vie, l’amie du Samaritain, sous pseudo Mahaut Herrmann, évoque ses vacances et questionne le statut de ces dernières dans sa vie le reste du temps :

« Mais qu’en reste-t-il quand nous rentrons ? Ces journées au vert ne sont-elles qu’une parenthèse dans un tourbillon quotidien, palliatif dont le souvenir et l’attente font tenir en attendant la prochaine session de vacances ? C’est être là un souhait en reprenant le travail : qu’il y ait moins d’écart entre ce qui se vit au quotidien et ce qui se vit en vacances, pour diminuer ce sentiment d’asphyxie qui se saisit du vacancier sur la route du retour. Se servir de l’expérience des vacances pour en tirer des leçons sur ce qui est essentiel à nos vies, ce dont nous aurons un besoin vital. Faire que nos vacances ne soient pas seulement une parenthèse ou une respiration passagère, mais une inspiration pour transformer une vie faite de sollicitations, d’urgence, de pression, d’exigences immédiates en une vie où nous pouvons respirer.

Le teste est à retrouver ICI.