Pourquoi apprendre le latin et le grec ?

Dans La Croix, entretien avec Pierre Judet de La Combe, spécialiste de la Grèce antique :

Le fait que ces langues soient mortes présente l’avantage de placer tous les enfants à égalité. En cela, le latin et le grec sont des langues démocratiques. De fait, dans les quartiers populaires de banlieue, il y a une vraie demande pour leur enseignement. Les élèves sont ravis d’avoir accès à une matière noble et utile pour la compréhension du français. C’est un facteur d’intégration énorme.