Comment avons-nous pu oublier Marie-Madeleine Fourcade ?

Koz a lu L’Arche de Noé, et nous dit un peu plus de cette femme exceptionnelle :

On le devine, elle était certainement de ces hommes et femmes que l’on connaît, qui parlent peu, parce que pour eux, le devoir comme le bien ne font pas de bruit. Ils ont fait ce qui s’imposait, ils ont servi.