Pensée du jour

Par la poésie, l’homme enivré de sentir toute sa misère submergée triomphalement dans cette volatilisation des limites et cet océan de lumière, se sent transfiguré corps et âme. L’illumination qui le jette hors de lui-même paraît lui ouvrir sur-le-champ le monde des merveilles.

Michel Carrouges